Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

samedi 10 décembre 2016

Tanka faire ! pour Mil et Une

Pour miletuneVoir ou non l'image support du jeu d'écriture avant de lire bla, bla, bla*
Pour l'image de la  semaine 49/2016  où la contrainte supplémentaire et facultative est d'insérer le mot  mamours.


- Que fais-tu donc "Mamours" avec la tablette de Papi ?
- T'inquiète Mamie, je compose un tanka que m'a inspiré un entretien de Michel Serres pour sa sortie de "Petite Poucette" que je viens de voir sur youtube*.
- Tu peux me le montrer Mamours ?
- Bien sûr Mamie, tiens, clic clic, le voilà, qu'en penses-tu ?

"C'était mieux avant
vraiment c'était mieux avant"**
aux temps d'ignorance

les tyrans pouvaient régner
les humbles courbaient l'échine

signé Mamours, avatar de la Toile déniché par miletune,
Jeanne Fadosi, mardi 6 décembre 2016
pour miletune  image 2016-49

* Rencontre avec Michel Serres présentant "Petite Poucette" le 15 mars 2013 (https://www.youtube.com/watch?v=ICd38oRfoHU)
** emprunté à Michel Serrres dans la vidéo, qui dit ces mots en miroir pour les déconstruire.

* Les mots lus ne sont jamais tout à fait les mêmes que les mots écrits, y compris quand ils sont relus par leur auteur. Les mots impulsés par une image échappent eux aussi, et c'est tant mieux, à un seul déterminisme bi-univoque. Mais il n'est pas gratuit de lire sans voir l'image, ou en l'ayant vu ou en la voyant. Quel que soit votre choix, découvrir l'image support avant ou après, vous ne pourrez remonter le temps pour comparer les expériences.
Le choix de l'une interdit les autres.

14 commentaires:

  1. Je n'ai pas lu ce livre alors j'ai écouté la vidéo Jeanne... Ah le mieux avant, il a ses déboires aussi, des graves, certes depuis l'homme des cavernes le monde a bougé et bouger encore, jusqu'où.... !? Les inventeurs nous le diront... Merci Jeanne, bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne devrais peut-être pas te dire cela mais le petit livre de Michel Serres m'a semblé bien superficiel et beaucoup trop fasciné par les bons côtés de ces outils qui nous relient aussi en ce moment sans aucun examen des aspects plus inquiétants.
      bises

      Supprimer
  2. J'ai aimé. Bon week end et à lundi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne sais plus qui tient la barre des croqueurs. A lundi bises

      Supprimer
  3. Oui, les portes sont largement ouvertes sur la lumière, dès lors que l'on accepte de les ouvrir et les faire ouvrir avec discernement...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. toute la nuance est dans le mot et l'acte du "discernement". C'est difficile !

      Supprimer
  4. Et oui Jeanne c'était mieux avant !
    Bises et bon samedi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Michel Serres reprend ces mots en écho mais n'est pas d'accord. Je crois que les uns et les autres disent des choses trop simplifiées. Quand je me souviens des récits de vie de ma maman notamment à certaines époques encore plus difficiles, j'ai tendance à dire non ce n'était pas mieux avant c'était bien pire. Et même peut-être pendant la parenthèse de ce qu'on appelle les 30 glorieuses. Mais je crois aussi qu'en ce moment les perspectives sont plutôt sombres pour se projeter dans l'avenir. bises et belle fin de semaine
      ps. je ne sais toujours pas comment supprimer des doublons. du coup ton commentaire était dans les spams.

      Supprimer
  5. J'ai vu l'image chez d'autres, j'aime beaucoup ton interprétation, simple et claire avec un brin de tendresse et d'humour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. sourires. Au début je ne savais pas par quel bout prendre cette image. Mais les pensées vagabondes font quelquefois mieux que les efforts de concentration

      Supprimer
  6. Je ne crois pas que c'était mieux avant, mais peut-être pas pire.
    Passe une douce journée Jeanne.
    Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tout dépend où et quand ? Je crois aussi que depuis un ou deux siècles et cela s'accélère, s'il y a des progrès véritables importants, on perd aussi toute mesure. Mais bon je ne crois pas que j'aimerais (avec mon acquis d'aujourd'hui) être à l'âge des cavernes ou à celui de la guerre de cent ans ou celui de la Terreur en France ou même ... Mais on a perdu certaines choses aussi que je regrette bien sûr
      bises

      Supprimer
  7. une jolie façon de placer ce mot !
    Bravo c'est plaisant !! Bisous - bon samedi-

    RépondreSupprimer
  8. Merci Jeanne de nous faire entendre une vidéo très drôle, réjouissante de Michel Serres.... J'aurais aimé écouter ses cours !
    Bah, je ne me pose plus la question étais-ce ou pas mieux avant ! Ma jeunesse, qui m'avait paru à l'époque plus que tristounette me semble aujourd'hui plus que rayonnante de joie et de lumière dans les jeux de ballons, de billes, ou autres avec les copains-copines... que celle de mes petits enfants roulés en boule sur leur lit ou la banquette, tablette ou téléphone en main... ou éternellement avachis devant un écran... Tout est affaire d'appréciation ! Et comme le cerveau s'adapte : génial ! J'aime cette idée ! Ce qui me gène le plus, c'est qu'on ne prépare pas suffisamment les jeunes au monde de demain !
    Bisous

    RépondreSupprimer