Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

lundi 31 mai 2021

Défi n°252 : Génération Z

Voici la feuille de route de Zaza pour le défi 252 des CROQUEURS DE MOTS :

Pour cette quinzaine, (défi 252), je reprends la barre de la galère !

 Pour le 31 mai 2021 et le défi N° 252, je souhaite, à partir de la liste de mots composés ci-dessous :
– Boîte à musique  
– Brosse à dents   
– Chambre à coucher   
– Couteau à huîtres  
– Cuillère à soupe   
– Fer à repasser     
– Lampe à huile    
– Machine à laver    
– Moulin à café    
– Salle à manger     
– Stylo à bille  
– Vernis à ongles
vous voir choisir deux noms communs pour obtenir un nouveau nom composé fantaisiste et de m’en donner la définition, tout aussi fantaisiste. Une, deux propositions, voire plus, seront appréciées !  
Exemple : Cuillère à coucher : et me donner une définition fantaisiste.

Alors évidemment, cuillère à coucher c'est le complément indispensable de l'expression plus connue, dormir en cuillère : la cuillère à coucher est en effet la dose de l'élixir de jouvence à prendre avant le coucher pour passer une bonne nuit sans crampes et sans ronflements.




Stylo à manger : stylo conçu expressément pour le plaisir de le mâchouiller. Parfum au choix.



chambre à laver : idéal pour les petits budgets et petites surfaces, l'ergonomie de la baignoire en fait un lit fort confortable.





boîte à coucher
box minimaliste et à prix de nuitée défiant toute concurrence  ***

*** vue l'ambiance actuelle je préfère ne citer aucun nom de ville mais je crois bien que ça existe et gogol me l'a confirmé.


jeudi 27 mai 2021

Combien de rêves en horizons ?

 Oyez, oyez ! la septième anthologie éphémère est finalisée

La souscription de Horizons est ouverte depuis lundi et jusqu'au 15 juin. 

La suite de mon article ici ---> 

et pour tout savoir

Quichottine

Les anthologies éphémères



Quand Vénus et Junon s'unissent, ... on ne voit pas le temps passer de Jonathan Swift et Jean Ferrat et mon grain de sel

 Voici la feuille de route de Zaza pour le défi 252 des CROQUEURS DE MOTS :

Pour cette quinzaine, (défi 252), je reprends la barre de la galère !

Pour le 27 mai 2021 – 1er  jeudi en poésie – « Mariages en Mai » – « Quelques dictons pour illustrer ce thème : ** Mariages de mai ne fleurissent jamais **, ou encore : ** Si le dicton dit vrai, méchante femme s’épouse en mai. ** 😹 »

Je suis désolée Zaza mais il n'est pas besoin de se marier en mai pour qu'un mariage  soit une aventure incertaine. Alors je suppose que tu ne m'en voudras pas si je fais un pas de côté.

Tout d'abord en élargissant la recherche de citation à tous les mariages et en choisissant celle-ci :

Vénus, belle et accueillante, était la déesse de l'amour. 
Junon, terrible mégère, celle du mariage. 
Elles ont toujours été ennemies jurées. 

Ensuite en partageant avec vous la chanson de Jean Ferrat, On ne voit pas le temps passer


Cette chanson m'émeut toujours autant. Ma sœur aînée a pour la première fois depuis plus de soixante-dix ans été seule le jour qui aurait dû être leurs noces de platine, son époux étant décédé quelques jours avant. 
Elle marque malgré tout des époques qui doivent sembler lointaines aux jeunes générations. 

On n' se marie plus à vingt ans. 
On ne fait plus autant d'enfants. 
On retarde souvent leur venue. 
On a même du mal à en faire.

On brise une fois sur deux le lien
On prend souvent d'autres chemins
On tolère moins l'ingratitude
On n'en fait plus une habitude.

Repas de noces à Yport, 1886 Albert Fourié,
musée des beaux arts de Rouen
licence Creative Commons


Jonathan Swift, 1667 - 1745, écrivain et pamphlétaire politique anglo-irlandais, auteur du célèbre Les voyages de Gulliver 




mercredi 26 mai 2021

Jeufrine frime

 Jeufrine frime

C'est moi, Jeufrine
celle qui frime
celle qui embobine
avec ma bonne mine.

Je ne suis pas bien haute
ni de la haute
Je ne suis pas cultivée
mais je tiens le haut du pavé.

C'est moi Jeufrine
la mutine benjamine
que l'abeille butine
car je suis sa copine.

Elle me parle d'Yvelle
et de ses belles
en ribambelle
et je frime loin d'elles.

Grâce à mes radicelles
je peux fleurir dans une ruelle
à côté d'une poubelle
et entendre "je vous trouve très belle"



Jean Lumière, envoi de fleurs


Retrouvez sur son blog la liste des prénoms chez Jill Bill
et peut-être, les liens du rassemblement si Jill Bill le peut. On ne t'en voudra pas si tu ne fais pas ce suivi. Priorité à ta santé !
J'essaierai de tenir à peu près à jour Mes prénoms saison 12

Mes prénoms du mercredi saison1 dansaient à la guinguette de la Récréa-bigornette,
et ceux de La cour de récré de JB avec mes participations aux Prénoms du mercredi :
saison 2 ; saison 3 ; saison 4 ; saison 5 ; saison 6 ; saison 7 ; saison 8 ; saison 9 ; saison 10 ; saison 11

Si vous voulez connaître la genèse de cette aventure ludique, Bigornette, Présidente d'honneur de La cour de récré de JB pour avoir créé les prénoms du mercredi, s'en expliquait ICI.

lundi 24 mai 2021

Oyez les CROQUEURS DE MOTS : piqure de rappel pour le défi 252

 Zaza a affiché la feuille de route de la galère dont elle tient fermement le gouvernail pour le défi n°252 des CROQUEURS DE MOTS



Lumières dans la nuit

Pour une nouvelle page de l'Herbier de poésie

Lumières dans la nuit

C'est l'heure noire d'avant le sommeil, rituel immuable au jardin de la nuit. Le campanile sonne la demie de onze heures. Le vent du nord fait filer les nuages. L'avion de onze heures n'est pas passé ce soir.

L'herbe est trop haute

et beaucoup trop mouillée
le chien veut rentrer.

La lampe de cour du voisin s'éclaire crûment balayant l'herbe déserte. Non loin une chouette chevêche affolée lance son cri de crécelle*.

Je n'ai pas revu

mon ami le hérisson**
A-t-il survécu ?

Chanteront-ils encore les grillons, les criquets, aux soirs tièdes de l'été à venir ? La lune en fin croissant cherche en vain le clocher d'où elle pourrait s'inviter dans l'intimité d'un foyer. Le très vieux bougon solitaire regarde, ou pas, la télé allumée tout le jour.


Pas un moucheron
juste le frisson des feuilles
froissées par le vent

Bientôt les rues du village plongeront dans la nuit noire, immuable horloge automate. Qu'en pense le petit peuple de cette nuit artificielle ? Dans le silence de ma chambre, paupières closes, sommeil absent, je compterai des moutons, ou des étoiles.

Le bambin demande
L'allumeur de réverbère
il servait à quoi ?

Y aura-t-il des grillons cet été ?
©Jeanne Fadosi, vendredi 21 mai 2021

à découvrir à partir de lundi
avec les autres brins sur la page 178 de l'Herbier



* c'était vers la fin mars, il faisait très doux avant le retour du froid

** c'était fin octobre début novembre et il préparait son hibernation

jeudi 20 mai 2021

Trios volants autour de fleurs

 Dômi, la cap'tain des CROQUEURS DE MOTS depuis le passage de témoin de  Tricôtine en 2014, est remontée à la source de la création de la communauté par Brunô qui avait déjà initié des mots de tête d'une façon plus informelle. Elle nous propose ceci :

"C’est grâce à Eglantine, 1er Vétéran,  décorée Miss Coquille par le fondateur Brunô, que j’ai pu remonté au tout premier défi  de Brunô.

« Ecrivez un texte avec 1,2,3,4,5,6,7,8,9,10 insérés dans cet ordre dans votre récit »
Jeudi Poésie  du 14 13 mai : Un abécédaire ….
Jeudi Poésie du 21 20 mai  : Votre tout premier poème de Croqueurs de Môts"

Le tout premier pour la communauté des croqueurs de mots créée par Brunô, vous l'avez découvert lundi dernier : Un 1 et un 0 (zéro) font 10.

Je n'en ai plus la trace, les ayant recyclé, j'ai sans doute au printemps 2009 écrit d'autres vers sur ses consignes. J'avais découvert les haïkus une dizaine d'années plus tôt, à l'occasion d'un livre qu'on m'avait offert, mais c'est sur le blog de Brunô, L'encre des mots que j'en ai découvert l'histoire et les règles.

Pour le défi n°3, j'avais réédité un poème écrit pour les parchemins de Bigornette, (qui a plus tard créé les prénoms du mercredi repris par Jill) : Ouvrir la fenêtre au monde.

C'était pour le 8e défi des CROQUEURS DE MOTS de Brunô. J'avais recyclé pour la circonstance en les reliant, des petits vers posés sur la gourmandise de petites bêtes :



Le bourdon vorace
Aspire avec gourmandise
La sève exquise







Petites bêtes pas bêtes
Le parfum guide au nectar
Suc ou bientôt miel



Au temps des asters

Une abeille est de retour
Avec le paon du jour

Jeanne Fadosi, 7 décembre 2008, 23 juillet 2009, 
haïkus réunis pour le défi n°8 21 octobre 2009



Et si la lecture se donnait à voir, le premier poème que j'ai spécialement écrit sur une consigne de Brunô pour les CROQUEURS DE MOTS est mon texte du défi n°9, dont je n'ai d'ailleurs pas respecté la consigne puisque tous les mots ne commencent pas par la lettre s.
En ce temps de pandémie qui restreint notamment les sorties culturelles, j'en ai refait la lecture avec des sentiments mêlés et une nostalgie qui ne m'est pas habituelle.
Ah j'ai oublié de préciser que la BNF historique Richelieu est en travaux depuis cette époque, alors ne vous précipitez pas, je crois qu'elle n'est pas encore accessible.

mercredi 19 mai 2021

La mascotte de Kléber

 Des fois, je me demande où la maîcresse de la Cour de récré va chercher ses idées de prénoms. Cette fois-ci, mon gogol ne m'a pas renseigné sur le prénom si ce n'est que l'âge moyen des Kléber est de 99 ans !!!

Pas besoin de questionner mon gogol pour me souvenir que c'est ou c'était une marque de pneus.

Quoi Cela n'a pas suffi à cet autre fabricant bien connu de pneumatiques (qui d'ailleurs l'a racheté) d'avoir provoqué le déclin rapide du prénom Micheline quand son patron a eu la bonne idée d'appeler ainsi son autorail. Ce fut pourtant un prénom très en vogue au début des années 1930. Mais non, Kléber n'a pas décliné à cause d'une gomme. C'est un prénom très rare et le pneu s'est appelé ainsi à l'occasion d'un déménagement du siège français de la société américaine avenue Kléber à Paris, sans renier d'ailleurs le lieu principal de l'usine à Colombes pour la partie pneumatique. Antenne française créée en 1910. Il tient son nom d'un général français mort pendant la campagne d'Egypte en 1800. 

Manque d'inspiration ... L'idée m'est venue d'un  jeu de mots avec "clébard", nom familier et désuet sans doute pour chien. Et je ne serai pas la seule ... Vous croyez quoi ? Dès 1935, la firme communique en intégrant les qualités de vitesse et d'adhérence des chiens à son image publicitaire. (--> Histoire du fabricant de pneus Kleber et de son logo)

Mais je vous le dis tout net, sa priorité du moment c'est une météo lui permettant de farnienter en terrasse plutôt que de rouler des mécaniques :


D'ailleurs, j'ai pas l'âge :

Retrouvez sur son blog la liste des prénoms chez Jill Bill

et peut-être, les liens du rassemblement si Jill Bill le peut. On ne t'en voudra pas si tu ne fais pas ce suivi. Priorité à ta santé !
J'essaierai de tenir à peu près à jour Mes prénoms saison 12

Mes prénoms du mercredi saison1 dansaient à la guinguette de la Récréa-bigornette,
et ceux de La cour de récré de JB avec mes participations aux Prénoms du mercredi :
saison 2 ; saison 3 ; saison 4 ; saison 5 ; saison 6 ; saison 7 ; saison 8 ; saison 9 ; saison 10 ; saison 11

Si vous voulez connaître la genèse de cette aventure ludique, Bigornette, Présidente d'honneur de La cour de récré de JB pour avoir créé les prénoms du mercredi, s'en expliquait ICI.

lundi 17 mai 2021

Défi n°250 +1 : Un 1 et un 0 (zéro) font toujours 10*

 Dômi, la cap'tain des CROQUEURS DE MOTS depuis le passage de témoin de  Tricôtine en 2014, est remontée à la source de la création de la communauté par Brunô qui avait déjà initié des mots de tête d'une façon plus informelle. Elle nous propose ceci :

"C’est grâce à Eglantine, 1er Vétéran,  décorée Miss Coquille par le fondateur Brunô, que j’ai pu remonté au tout premier défi  de Brunô.

« Ecrivez un texte avec 1,2,3,4,5,6,7,8,9,10 insérés dans cet ordre dans votre récit »
Jeudi Poésie  du 14 13 mai : Un abécédaire ….
Jeudi Poésie du 21 20 mai  : Votre tout premier poème de Croqueurs de Môts"
 
Pour les mots de tête n°1 de Brunô pour sa nouvelle communauté Croqueurs de mots.

Un 1 et un 0 (zéro) font toujours 10

Zéro ! Nulle idée, nulle sève,
Pourtant une tête et du rêve,
Et deux pieds pour l'ancrage au sol.
Trois dimensions pour s'épanouir
Quatre directions où partir
Cinq sens qui font sentir le monde
Six frontières à l'hexagone.
Sept figures pour le silence,
Huit notes pour la mélodie,
Neuf muses pour l'inspiration,
Dix sages pour la contenir.**
                   Jeanne Fadosi, le dimanche 6 septembre 2009


*Le titre du billet faisait un petit clin d’œil à cette grande dame qu'est Stella Baruk, au risque assumé de dérouter plus d'un pédagogue, mais dans l'espoir que certains chercheront à comprendre pourquoi la compréhension des nombres et de la mathématique ne va pas forcément de soi.
**Le conseil des dix, créé en 1310 pour deux mois pour contrer un complot visant l'installation d'une dictature, il n'a cessé d'être conforté jusqu'à la chute de la République de Venise en 1797.
Les Conseils de Sages® est, en France, une initiative du maire et ancien secrétaire d'Etat Kofi Yamgnane en 1989. (voir Les Sages, c'est quoi ?). et ils ne sont pas forcément dix.


Stella Baruk, L'âge du capitaine
Editions du Seuil, points Sciences, 1992
en couverture, photo Robert Doisneau, archives Rapho



jeudi 13 mai 2021

Poésie pour retenir l'alphabet* (trouvé sur le Net sans auteur)

 Dômi, la cap'tain des CROQUEURS DE MOTS depuis le passage de témoin de  Tricôtine en 2014, est remontée à la source de la création de la communauté par Brunô qui avait déjà initié des mots de tête d'une façon plus informelle. Elle nous propose ceci :

"C’est grâce à Eglantine, 1er Vétéran,  décorée Miss Coquille par le fondateur Brunô, que j’ai pu remonté au tout premier défi  de Brunô.

Pour le défi (250 et 1) du lundi 17 mai :
« Ecrivez un texte avec 1,2,3,4,5,6,7,8,9,10 insérés dans cet ordre dans votre récit »
Jeudi Poésie  du 14 13 mai : Un abécédaire ….
Jeudi Poésie du 21 20 mai  : Votre tout premier poème de Croqueurs de Môts"

Celui-ci, je l'ai mis en ligne le 20 août 2020 dans un abécédaire du Covid que j'avoue ne pas tenir du tout à jour.

Poésie pour retenir l'alphabet* 

A B C D
C'est décidé

E F G H
On joue à cache-cache

I J K L
Dans la ruelle

M N O P
Jusqu'au souper

Q R S T
Tu pourras rester

U V W
Tu pourras rêver

X Y Z
A ces tutos qui sont des aides.

Et demain à ton réveil
Tu te rappelleras
Toutes les lettres de l'alphabet

"ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ"

* Trouvé sur le Net : J'ai changé le dernier vers et j'en ai rajouté trois et l'alphabet ainsi que l'alphabet chat ci-dessous (de Maurice Carême)


Et pour un autre alphabet, je ne résiste pas à l'envie d'évoquer Alphabet, de Maurice Carême

  . . .

                             . . .   

Complément de dernière minute grâce à un commentaire de Galet déposé sur la participation de Eglantine-lilas dite mère'grand :

"ABÉCÉDAIRE MUSICAL" - Lucienne Vernay et les Quatre Barbus (avec paroles)

mercredi 12 mai 2021

Yvelle veut se faire la belle

Regardez-la belle
se pousser du col
A force de répéter
elle pousse là où ça la chante
l'ive, elle.

Et l'ive elle peut faire ceci
l'ive elle cela

Elle fleurit où elle veut
en pleine garrigue,
en pleins champs.
Au bord des chemins
en haut d'un col ...


Et l'ive elle ceci
l'ive elle cela ...



Tu pourras te ressemer
et coloniser le jardin
et même ceux du voisinage
arrêtes donc de râler
Nous sommes fleuries
depuis début mars
avons résisté à tous les assauts
de la météo.







Eh l'Yvelle, vois ta robe blanche
tu as tort d'aller vers la lumière
tu vas te faire griller.





Vois plutôt comme il fait bon vivre
à la hauteur des pâquerettes
à profiter de la rosée










Allons l'Yvelle, délicate pensée blanche,
songe plutôt à la rudesse
de la sécheresse
qui attend l'ive dans sa garrigue.





Retrouvez sur son blog la liste des prénoms chez Jill Bill
et peut-être, les liens du rassemblement si Jill Bill le peut. On ne t'en voudra pas si tu ne fais pas ce suivi. Priorité à ta santé !
J'essaierai de tenir à peu près à jour Mes prénoms saison 12

Mes prénoms du mercredi saison1 dansaient à la guinguette de la Récréa-bigornette,
et ceux de La cour de récré de JB avec mes participations aux Prénoms du mercredi :
saison 2 ; saison 3 ; saison 4 ; saison 5 ; saison 6 ; saison 7 ; saison 8 ; saison 9 ; saison 10 ; saison 11

Si vous voulez connaître la genèse de cette aventure ludique, Bigornette, Présidente d'honneur de La cour de récré de JB pour avoir créé les prénoms du mercredi, s'en expliquait ICI.

lundi 10 mai 2021

Oyez les CROQUEURS DE MOTS : Défi n°251 en vue chez ???

Si j'ai bien tout compris de ce que nous a annoncé Cap'tain Dômi lors du lancement du défi n°250 de Jazzy, 
c'est ce lundi que Dômi nous montre la route pour le défi n°251 de la quinzaine
(défi à publier le lundi 17 et jeudis poésies les 13 et 20 mai)

Et c'est Zaza qui prendra le relais la quinzaine suivante pour le défi n°252 (lancement le 24).





jeudi 6 mai 2021

Le ciel de Vincent suivi de La terre est arbre, deux de mes haï buns

NB : mon défi de lundi complété d'une illustration qui donne le ton.

Jazzy à la manœuvre du défi n°250 des CROQUEURS DE MOTS, affolée de la disparition des couleurs, œuvre de l'infernal croquecolori, nous invite à retrouver en poésie au moins deux couleurs :

Pour le jeudi poésie du 29 avril le blanc.
Pour le jeudi poésie du  6 mai  les couleurs ensemble ou une en particulier.

Choix toujours aussi difficile et ce jeudi je réédite deux de mes poèmes écrits pour l'Herbier de poésie.

Le ciel de Vincent

Vincent a posé son chevalet dans la nuit étoilée. Ses admirateurs, plus tard, pensèrent que son talent visionnaire s'exprimait dans des délires sous substances. Bien au contraire les paradis artificiels consumaient son génie et il lui fallait être à jeun, la tête essorée par le vent d'autan pour atteindre l'hypersensorialité,

Son esprit lavé
de toute pensée parasite
guidant le pinceau.

L'acte de peindre était sa méditation, comme le prosateur la prose ou le bipède la marche réflexe. Méditer, c'était peindre. Devant son chevalet disparaissait le fardeau de la fuite. Lui qui, pasteur des âmes, s'était brûlé à l'impuissance à soulager les âmes et les corps des ouvriers flamands, broyés par le machinisme en essor.

Il avait senti
du capital la misère
fruit de ses entrailles

La voûte étoilée avait dessiné pour les anciens La Grande Ourse et Cassiopée, tout un bestiaire merveilleux des dieux de l'Olympe, le compas et le sextant, la lyre et le peintre. Le ciel ne pouvait être vide et la Terre seule habitée. Son oeil exercé au-delà des apparences projetait sur la toile des mondes encore invisibles. Les savants de peuples antérieurs à Galilée avaient calculé un cosmos précis et bâti des temples ou des horloges au zénith.

Du rêve au dessin
des étincelles aux couleurs
des astres au tableau.

©Jeanne Fadosi, mercredi 20 novembre 2019

Vincent Van Gogh, Route avec un cyprès et une étoile, 1890,
huile sur toile, 92 x 73 cm, Musée Kröller-Müller, Otterlo

La terre est arbre

"Les mots ne mentent pas"
"la terre est bleue" dit Eluard
Que disent les images ?

Le dessin ne ment pas
l'arbre a la couleur du monde
en cercle imparfait

Racines
et branches nues
Arbre et terre en symbiose
se nourrissent les uns des autres
des feuilles mortelles et de l'humus.
Et coule l'eau, souffle le vent, tourne,
tourne la terre en éphémère équilibre.
Tout au bout de la chaîne du vivant
le bras humain du bûcheron hésite,
retient de sa main le manche
de la cognée d'acier blanc
de nos destins.

©Jeanne Fadosi, mercredi 6 décembre 2017

orange moisie, image du Net

©Jamadrou


Bretagne vue de l'Espace, 1er mai 2021
photo de Thomas Pesquet depuis l'ISS

et en petit clin d'œil à Zaza qui a rejoint son île lundi dernier je crois.

Jean Ferrat, Les tournesols, clips avec œuvres de Vincent Van Gogh

mercredi 5 mai 2021

Tirso va chercher de l'eau

 Je ne sais pourquoi ce prénom improbable m'a fait penser à Cosette dans les Misérables de Victor Hugo, tirant son seau péniblement pour ramener de l'eau aux Thénardier. Et aussitôt à toutes ces images qui me parviennent d'enfants qui font plusieurs heures de marche par jour actuellement.

Dans le monde, plus de deux milliards de personnes n'ont pas accès à de l'eau salubre.

Manque d'eau : 500 enfants meurent chaque jour en Afrique subsaharienne.



Tirso use ses pieds nus
à marcher dans la montagne
Combien de fois par jours ?
Combien de kilomètres ?
Tirso lance loin le seau
jusqu'au clapot de l'eau
tout au fond d'un puits
ou au fil du fleuve.

Hisse haut tire tire le seau
tire le seau vers la berge.
Remplis tes bidons.
Chacun pèse vingt kilos
qu'il ramène du haut de ses cinq ans.
Tirso bientôt apprendra peut-être à lire
et surtout à réciter des paroles sacrées.
Mais ses petites sœurs bientôt
terrorisées iront à l'eau.
et jamais n'iront à quelque école
que ce soit.

Elles marchent chaque jour pendant deux heures pour remplir leurs jerricanes.
 L'eau du fleuve est pourtant polluée et les fillettes sont déjà tombées malades

Retrouvez sur son blog la liste des prénoms chez Jill Bill
et peut-être, les liens du rassemblement si Jill Bill le peut. On ne t'en voudra pas si tu ne fais pas ce suivi. Priorité à ta santé !
J'essaierai de tenir à peu près à jour Mes prénoms saison 12

Mes prénoms du mercredi saison1 dansaient à la guinguette de la Récréa-bigornette,
et ceux de La cour de récré de JB avec mes participations aux Prénoms du mercredi :
saison 2 ; saison 3 ; saison 4 ; saison 5 ; saison 6 ; saison 7 ; saison 8 ; saison 9 ; saison 10 ; saison 11

Si vous voulez connaître la genèse de cette aventure ludique, Bigornette, Présidente d'honneur de La cour de récré de JB pour avoir créé les prénoms du mercredi, s'en expliquait ICI.