Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, combien en 2016 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

samedi 31 décembre 2016

Osorezan, en écho au chant des entrailles

Osorezan,
en écho au chant des entrailles pour Mil et Une


Il l'a promis à sa grand-mère. Il en a la peau de porcelaine et les yeux bridés. Il n'a jamais connu son grand-père. Sa tombe est l'océan, très loin, d'ici vers l'est, de l'autre côté de la terre.
Cet aïeul encombrant, vaguement vénéré et vaguement haï, de tant d'obéissance et de haine mêlés, des soldats, de leurs chefs.
Il a pris le train puis le bus, vers le grand nord de son archipel.
Il est allé "plus loin encore que « la sente étroite du bout du monde » explorée et chantée par le poète Bashô, à Osorezan, la montagne qui ramène ici-bas les esprits des ancêtres grâce au prodige des transes chamaniques, le temps d’une conversation de l’au-delà avec les vivants."


Pearl Harbor
Pearl Buck
The Mother
Hawaï
Other Gods
Le Pont Marco Polo
ou Moukden
ou Shanghaï
Vent d'est, vent d'ouest
« fraternité universelle »
« Hakkō ichiu » 
ironie des mots
vidés de leur substance
Guerre du Pacifique
cet étrange oxymore
Ironie de l'histoire
Espoir au goût amer
Guerre et Paix
Paix et Guerre
guerres du monde
guerres immondes
Un monde en paix
Urgence
Un monde en paix
Patience
Un monde en paix
Obstination
tant de nations
à convaincre
sans vaincre
que nous sommes un seul peuple
héritiers de la terre
et de sa vie fragile
Jeanne Fadosi, mercredi 28 décembre 2016


Un poème que m'a inspiré un événement historique de la dernière semaine de l'année 2016 (clic --->) et de vagabondages sur mes dunes imaginaires (clic --->)

Pearl Harbor : base navale américaine sur le territoire américain de Hawaï dont l'attaque surprise par les Japonais a marqué l'entrée des Etats-Unis dans la seconde guerre mondiale
Pearl Buck, 1892 - 1973, femme de lettres américaine. La Chine et le Japon où elle a beaucoup vécu ont largement inspiré ses romans
harbor (US), harbour (UK) nom commun : port, havre
buck, nom commun : mâle, dandy, jeune mec, dollar, responsabilité, ruade
Hakkō ichiu, slogan politique de l'Empire du Japon pendant la guerre sino-japonaise de 1937 à 1945, communément traduit abusivement par "paix universelle"

7 commentaires:

  1. Sacré poème Jeanne !!! La paix tout le monde en rêve, habitants de la terre, terriens notre nom et même sol, aspiration légitime avant que de mourir... Oui à une belle vie ici-bas ! Sur ce reçois mes voeux les meilleurs pour une belle et agréable année 2017, bises

    RépondreSupprimer
  2. Un évènement qu'il ne faut pas oublier Jeanne ! Tu l'as bien retranscrit.
    Les guerres ne sont que souffrance et mort, et la bêtise humaine incommensurable !
    Une bonne fin d'année ce soir, bisous

    RépondreSupprimer
  3. Mystérieusement beau avec tant d'évocations ! une bel article !

    Tous mes vœux pour une année 2017 se déclinant en poésie, au moins ici!

    RépondreSupprimer
  4. J'ai vu le reportage à la télé sur Pearl Harbour. En souhaitant que cela n'arrive plus jamais!
    C'est un très beau texte que tu as écrit avec cette évocation tragique.
    Bonne et heureuse année 1017

    RépondreSupprimer
  5. Tant de Nations à convaincre... et pourtant, dans nos veines coule le même sang, sur nos visages les mêmes larmes...
    Quand fleuriront partout les mêmes sourires ?

    Bonne et heureuse année, Jeanne. Bisous.

    RépondreSupprimer
  6. Comme le dit Philippe Geluck (le chat) : Pour 2017, je te souhaite tout ce que tu souhaites qu'on te souhaite ...mais en mieux !»

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Jeanne,

    j'aime beaucoup ton poème.
    Quand l'Homme commencera-t-il à suivre le chemin de la sagesse, du respect, de la paix et de l'amour de l'autre? Il faut y croire. Je l'espère en dépit de tout ce que je vois à la TV
    Merci Jeanne
    Mes meilleux voeux pour toi et ceux qui te sont chers
    Bises

    RépondreSupprimer