Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, combien en 2017 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

jeudi 31 mai 2018

Il y a des mots ... , Paul Eluard, Gabriel Péri, extrait

Asfree à la barre des CROQUEURS DE MOTS pour le défi n°206 s'inspire de son pseudo ("free" comme liberté et pas comme fournisseur d'accès) pour utiliser le mot liberté comme fil conducteur des jeudis poésies.

En premier lieu pour celles et ceux qui manquent de temps, cet extrait  que j'aprécie tant que je l'ai recopié sur un marque page.

Gabriel Péri, de Paul Eluard

Asfree à la barre des CROQUEURS DE MOTS pour le défi n°206 s'inspire de son pseudo ("free" comme liberté et pas comme fournisseur d'accès) pour utiliser le mot liberté comme fil conducteur des jeudis poésies.
Comme le plus souvent je préfère partager avec vous des poèmes choisis, il est tentant de vous proposer le poème sans doute le plus célèbre de Paul Eluard. Je préfère rééditer celui qu'il a consacré à Gabriel Péri, lâchement arrêté par la police française et fusillé par la gestapo allemande au Mont Valérien en décembre 1941.

Ces vers font plus que jamais écho à la fois à nos familiers et notre époque à la dérive tout en étant intemporels

lundi 28 mai 2018

Défi n°206 des Croqueurs de mots ! Après la pause, embarquement chez Asfree

Eh oui, après une pause demandée par Dômi, la feuille de route du défi n°206 des CROQUEURS DE MOTS est affiché sur le blog d'Asfree 18, fleur de flocons. Je vous laisse la découvrir sur place :
 Clic --->

dimanche 27 mai 2018

Aujourd'hui c'est la fête des mères

Réédition de mon billet de l'an dernier : il a coulé beaucoup d'eau sous les ponts. Il y a des frémissements concernant la condition féminine, pas forcément sous le focus de la maternité encore que les Irlandaises et les Irlandais ont vendredi fait un grand premier pas en faveur d'une maternité heureuse en votant à plus des 2/3 pour l'abolition de l'interdiction de l'IVG inscrite dans leur constitution.
Aujourd'hui c'est donc la fête des mères

lundi 21 mai 2018

Relais Info Coquille

Sic Dômi sur le blog de la communauté des CROQUEURS DE MOTS Clic --->  :

Ohé Matelôts!!!

En parcourant le tableau, il reste Pimprenelle et Astree18
pour prendre la barre de la Coquille.
Mais aurez-vous le courage et l’envie de vous y mettre?

samedi 19 mai 2018

Je n'ai plus de larmes

Pour Le nid des mots :
Thème du mois de mai à publier chez vous le samedi 19 mai :
trois expressions, trois petits textes en vers ou en prose :
- Le cœur sur la main, - Prendre ses jambes à son cou, - Tomber dans les pommes.

vendredi 18 mai 2018

Gestes

Pour la page 111 de l'Herbier de poésies
parution de la page111 sur l'Herbier reportée au vendredi 18 mai Clic --->
Je remonte donc ma participation parue vendredi dernier
Du méthane fuse, enflammé, symptôme d'une décomposition organique. Des archéologues, dépêchés en urgence découvrent un site funéraire de femme noble étonnamment conservé. Parmi les objets, une bannière de soie, peut-être le voyage que devra suivre son âme. L'autre étoffe évoque des postures d'une gymnastique millénaire.

jeudi 17 mai 2018

Le soir de l'aube et de la terre, de Jeanne Fadosi

Jazzy à la barre du défi n°205 des CROQUEURS DE MOTS nous emmène dans le futur de créatures étranges et Pour le deuxième jeudi poésie le  17 mai : thème l’infini ou l’environnement en chanson ou en poème  ou thème  libre.

Je vous emmène dans un florilège de chansons écologiques dans l'article précédent et voici ici la réédition d'un poème que j'avais écrit avant de bloguer et qui fut l'un des premiers que j'ai partagé sur mon premier blog. Vous pouvez le retrouver ainsi que le contexte sur laremisedefadosi Clic --->

Respire, de Mickey 3D

Jazzy à la barre du défi n°205 des CROQUEURS DE MOTS nous emmène dans le futur de créatures étranges et Pour le deuxième jeudi poésie le  17 mai : thème l’infini ou l’environnement en chanson ou en poème  ou thème  libre.

lundi 14 mai 2018

Défi n°205 Araneomorphea

Jazzy à la barre du défi n°205 des CROQUEURS DE MOTS nous emmène dans le futur de créatures étranges avec en prime la consigne (je cherche un synonyme pour ce mot vous allez vite comprendre pourquoi) supplémentaire d'éliminer toute lettre G du vocabulaire utilisé pour réondre à ce défi.

- Tiens bonjour toi ! Tu tombes bien, j'ai une dissertation à faire pour lundi pour les CROQUEURS DE MOTS. Tu voudrais bien m'aider ?

jeudi 10 mai 2018

Les Djinns, de Victor Hugo

Jazzy à la barre du défi n°205 des CROQUEURS DE MOTS nous emmène dans le futur de créatures étranges et pour ce premier jeudi poésies nous propose comme thème le fantastique ou thème libre.
L'occasion de montrer la grande liberté stylistique du jeune Victor Hugo (il n'a dans les 25-28 ans) quand sa plume suit le Djinns dans la nuit.
pour écouter le poème Clic --->

Les Djinns

dimanche 6 mai 2018

Connexion internet anarch... et prochain défi des CROQUEURS DE MOTS

C'est la révolte des connexions si ce n'est celle des objets connectés ...
Galère depuis ce matin que d'utiliser tous ces objets qui nous relient à distance ... et comme c'est moi qui aie boudé les écrans et les claviers ces jours derniers inutile de vous préciser que je ne vais pas rattraper mon retard en cette fin d'après-midi où l'envie me prend de vivre en akène ...

vendredi 4 mai 2018

Poésie insoumise ?

Pour la page 110, l'Herbier de poésies propose d'écrire un haïbun sur la poésie insoumise.
J'aurais eu beaucoup à dire (écrire ?) sur cette injonction paradoxale. Le haïbun, réputé difficile, est à la fois rigoureusement codifié et d'une grande exigence. J'en ai pourtant tenté l'écriture plutôt que de suivre mon premier élan porté à une dissertation sans doute ennuyeuse ou de ne pas suivre la consigne.

jeudi 3 mai 2018

Tout ça parce qu'au Bois de Chaville, de Pierre Destailles et Claude Rolland

03 mai 2018  : Poésie du deuxième jeudi : « Joli Muguet du mois  de mai »
Telle est la proposition de notre capitaine de quinzaine Zaza pour le troisième rendez-vosu du défi n° 204 des CROQUEURS DE MOTS

Tout Ca Parc' Qu'au Bois De Chaville

Ce jour-là au bois d'Chaville
Y'avait du muguet