Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

lundi 29 août 2022

Abécédaire du monde d'après : R comme Reset

Ce billet devait être en écho à l'article éphémère de Quichottine, avec mes réflexions personnelles et mes réflexes imprévus et contrôlés ... Et mes découvertes en furetant sur la Toile du Web

Reset, un terme tantôt verbe tantôt nom pour remettre à zéro, réinitialiser réinitialisation.

Une solution de dernier recours sur l'ordinateur quand il s'est planté. Avec à la clé le risque ou la certitude de perdre le travail en cours selon que vous avez ou non fait une sauvegarde.


Dans les début de l'informatique personnelle, les supports de données étaient physiques, cartes à piste magnétique puis fin 1970 début 1980 les fameuses disquettes  avant d'être supplantées par les clés USB et dans une moindre mesure par les CD-R, CD-RW, DVD-R&RW. Dans mes études succinctes en informatique, on nous avait appris à faire systématiquement une double sauvegarde. Précaution nécessaire et pas toujours suffisante car les supports de sauvegarde étaient eux-mêmes fragiles.

Et puis il y a eu le Cloud, et les sauvegardes quelque part hors de votre ordinateur ou tablette ou téléphone et le réflexe de sauvegarder s'est émoussé. Voire ne s'est jamais installé si vous avez découvert ces fabuleuses petites machines déjà pilotées avec Internet.

Pendant que je compose au brouillon ce billet, une sauvegarde automatique se déclenche si souvent que je n'arrive pas à faire une capture écran de l'état quand il n'est pas à jour


c'est moi qui ai cerclé en rouge l'indicateur quand les modifications ne sont pas enregistrées et en vert quand le contenu est mis à jour (là j'ai dû un peu tricher et j'explique pourquoi ci-dessous)

Quand je modifie un billet déjà publié, la mise à jour n'est en effet plus automatique, sans doute pour préserver le contenu en ligne tant que la modification n'est pas finalisée.

N'allez pas croire que ces sauvegardes n'ont pas besoin de sauvegardes matérielles. Votre ordinateur est certes plus économe mais les données sont stockées dans de gigantesques data centers, énergivores, coûteux en empreinte carbone et en empreinte eau  :

 En 2020, la consommation mondiale atteint 650 térawatts-heures, soit entre 1 % et 3 % de la production électrique mondialeLe seul refroidissement du matériel informatique contribue directement à 0,3 % aux émissions totales de carbone

et en 2014, les data centers américains ont consommé 100 milliards de litres d'eau dans les tours de refroidissement  (désolée pour le chiffre déjà fort ancien et qui est sans aucun doute beaucoup plus élevé encore)

source Centre de données — Wikipédia (wikipedia.org)

Si comme moi vous utilisez des blogs ou comme la plupart d'entre-vous d'autres réseaux sociaux, rien ne se perd vraiment sur Internet, même quand on a cru faire un Reset.

Il y a quelques jours, un commentaire sur mon premier blog (par antériorité) m'a signalé que le blog d'Axel Kahn qui y avait écrit un dernier article à la fois grave, émouvant et plein de sagesse et dont j'avais mis le lien était maintenant squatté par un tout autre contenu !!! grrrr.... !!!

Ce qui s'est passé ? sans doute le rachat de l'adresse du domaine.

Mais revenons à mes moutons et à Reset. Figurez-vous que j'ai atterri par hasard sur des articles concernant le Great Reset quelquefois traduit en sabir français par Grand reset . Vous connaissez ma curiosité. Késako ? j'ai tapé l'expression dans mon moteur de recherche et ... je n'ai pas été déçue du voyage :

Qu’est-ce que « The Great Reset », un livre devenu théorie du complot ? (lemonde.fr)

A l'origine, c'est un programme qui a servi de thème proposé en juin 2020 au 50e rassemblement de Davos, formalisé dans un ouvrage signé par Klaus Schwab et Thierry Malleret, deux membres éminents du Forum économique mondial de Davos (WEF)

"En l’occurrence, les deux économistes militent pour un « monde moins clivant, moins polluant, moins destructeur, plus inclu­sif, plus équitable et plus juste que celui dans lequel nous vivi­ons à l’ère prépandémique », expliquent-ils. Il n’y est jamais question de sortir du régime démocratique, mais au contraire d’aller vers des sociétés plus équitables." (source article du Monde)

Pour autant, alors que dans un premier temps le livre est sorti dans un relatif anonymat à l'été 2020,  il est devenu un sujet de discussion majeur dans la « complosphère » à partir de la sortie du documentaire complotiste Hold-Up qui en fait un de ses chevaux de bataille.

Qu'est-ce que le «Great Reset» évoqué par le documentaire complotiste «Hold-up»? – Libération (liberation.fr)

Grande réinitialisation — Wikipédia (wikipedia.org)

"Le « Great Reset », dans la bouche de la complosphère (qui n'a évidemment lu ni le programme ni le livre), est avant tout une coquille vide que l’on remplit avec toutes les idées repoussoir qui passent, sans guère se soucier de leur réalité.... Autant d’affirmations allant de l’extrapolation malhonnête à la pure invention." (sic LeMonde)

Si j'ai ouvert cet abécédaire en l'intitulant Abécédaire du monde d'après, ce n'est évidemment pas pour me ranger à quelque théorie que ce soit sur ce que sera le monde d'après,  juste pour constater (après quelques espoirs vite balayés pendant le premier confinement de la pandémie de Covid-19 de modes de fonctionnement individuels et collectifs plus réfléchis) le monde tel qu'il est, tel qu'il devient, imprévisible, incompréhensible, dangereux, bien mal parti ...

En cette fin d'été l'herbe au jardin ressemble à un paillasson et encore, bien ras, mais le fuchsia s'est remis à fleurir depuis les nuits plus fraîches et quelques rares ondées la semaine dernière. Je rêve pourtant de le voir goutter une douce pluie

vendredi 19 août 2022

Abécédaire du monde d'après : Q comme question

comme les petits mots qui vont avec les questionnements :

qui que quoi quand ...

même quand ils ne commencent pas par la lettre Q : 

pourquoi et pour quoi

Ce monde qui déroule le temps de l'actualité de façon si étrange et erratique, ce monde qui "depuis la nuit des temps" comme on dit a toujours suscité les grandes questions de l'existence et de la pensée humaine, malgré les réponses définitives et rassurantes ou terrifiantes apportées en diverses époques et régions du monde par des humains de bonne volonté ou des humains puissants ou en quête de puissance.

Etre ou ne pas être, telle est la question ... 

"Non pas existentielle comme elle a été récupérée et transformée au temps de mon adolescence, mais plutôt, vaincre et vivre ou être vaincu et mourir, le plus souvent être tué ! Ces siècles-là étaient âpres et souvent sans pitié."

écrivais-je avec une insouciance qui me quitteraient dans les jours suivants (La remise de Fadosi: Anne-Sophie)  en évoquant cette célèbre citation de Shakespeare à l'occasion de la mort de Laurent Terzieff le 2 juillet 2010 Ne plus être ... - Fa Do Si (over-blog.com)

Quand j'observe le monde tel qu'il va, je me dis qu'en bien des régions de la planète, en bien des circonstances, les humains se conduisent avec cruauté. Certes des progrès humains semblaient avoir été faits depuis les pamphlets de Rabelais qui en riant dénonçaient les travers de son époque.

Avec déjà la nécessité d'une précaution oratoire en guise d'avis aux lecteurs de Gargantua, 1534 :

Mieulx est de ris que de larmes escripre,

Pour ce que ris* est le propre de l'homme.

Le 1er avril 2009, j'écrivais déjà :
"Si le rire est le propre de l'homme, il est vrai que les guerres, la globalisation, la pollution et son influence irrémédiable sur l'avenir physique de la planète lui sont malheureusement tout aussi propres. En somme, plus on est de fous, plus on rit. Et puisque l'homme est actuellement le seul mammifère à surfer sur la toile, qu'il en profite pour se distraire et rire à gorge déployée."

La quête ...

Don Quichotte n'a pas fini de chercher son chemin

création à Broadway, 1965, traduction et représentation par Jacques Brel
à Bruxelles 1968, puis à Paris fin 1968-1969

Q comme quantité et quantitatif, dans ce monde où le quantitatif domine et où questionner sur l'éventualité salutaire d'une recherche de la qualité et du qualitatif semble obscène.

Est-ce ainsi que les hommes vivent ? Est ce ainsi que les hommes vivent ? - Marc Ogeret (Aragon) - YouTube

Est-ce ainsi que les femmes vivent ?

TEMOIGNAGES. Les femmes privées d'emplois en Afghanistan : "Nous sommes condamnées à rester chez nous" (francetvinfo.fr)





jeudi 11 août 2022

Abécédaire du monde d'après : P comme Pluton

et P comme pourquoi et comme problème

 "Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile"  Planète — Wikipédia (wikipedia.org)

On a commencé par m'apprendre que les planètes gravitaient autour du soleil. 

cliché des premières pages d'un atlas des années 1990

J'ai longtemps cru dans mon enfance que les planètes étaient des étoiles éteintes, allez savoir pourquoi j'avais pêché cette idée !

Dans mes brouillons, j'ai intitulé ce billet P comme planètes. Et même planètes au pluriel. Alors pourquoi Pluton ?

Parce que la liste des 9 planètes apprises par cœur de la plus proche à la plus éloignée du soleil était celle-ci :


Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune et Pluton. 

Depuis, les astronomes en avaient découvert 6 de plus qualifiés de planètes parmi de nombreux objets avant de les rétrograder au rang nouveau de "planète naine" auquel a aussi été sacrifié Pluton (décision de l'Union astronomique internationale (UAI) du 24 août 2006 .

Pluton (planète naine) — Wikipédia (wikipedia.org)

Il me semblait aussi qu'une phrase clé nous permettait de toutes les retrouver mais si Internet m'a fait découvrir de nombreuses phrases mnémoniques, aucune n'a réveillé ma mémoire.

Depuis aussi, on ne cesse de découvrir de nouvelles galaxies et d'autres soleils et des exo-planètes dépendant de ces soleils et si l'imaginaire des peuples a toujours alimenté des contes de conquêtes des autres planètes, certains illuminés pensent qu'ils pourront échapper à leur sort sur notre seule planète encore capable de nous permettre d'y vivre, tant que nous ne l'avons pas complètement détruite. 

P comme planète parce que nous habitons tous la même planète et qu'il n'y en a qu'une permettant aux humains d'y survivre.

P comme population car j'ai appris dans ma prime jeunesse que la France comptait 45 millions d'habitants en 1960 et que la population mondiale avait dépassé les 3 milliards, ce qui inquiétait les uns et réjouissait les autres. 

Aujourd'hui selon les projections de l'ONU de 2019, la population mondiale atteint les 8 milliards d'habitants avec deux grands champions à 1,4 milliards, un peu plus pour la Chine que pour l'Inde, loin derrière en troisième position, les Etats-Unis avec 330 millions. La Russie, en 9e position, est moins de moitié moins peuplée (345 millions).

Liste des pays par population — Wikipédia (wikipedia.org)

Palmarès - Pays et territoires du monde • PopulationData.net

Jacques Dutronc chantait en 1965 700 millions de Chinois et moi et moi et moi alors qu'au recensement de 2020 la population de la Chine continentale dépasse 1,4 milliard d'habitants, une population qui a doublé en un peu plus d'un demi-siècle malgré une politique de restrictions des naissances draconienne, notamment entre 1979 et 2015 Politique de l'enfant unique — Wikipédia (wikipedia.org) ; Démographie de la Chine — Wikipédia (wikipedia.org)

Jacques Dutronc "Et moi, et moi, et moi" | Archive INA - YouTube

Si l'on ne considérait que la superficie de la planète terre, il reste d'immenses espaces très peu habités. Certes.

Pourquoi sont-ils si peu habités ? Peut-être parce qu'il est difficile d'y habiter confortablement. Peut-être aussi est-ce une chance pour préserver ce qu'on appelle depuis quelques années le poumon vert de la planète.

La rapidité de la dégradation devrait faire prendre conscience de l'urgence d'œuvrer tous ensemble à l'endiguer si c'est encore possible. Au lieu de cela les peuples, entraînés (avec plus ou moins de succès par leurs "chefs") continuent à se diviser comme jamais et à glorifier les frontières et les pays.

Alors que nous sommes tous dans le même bateau, alors que des populations sont déjà victimes de la disparition du littoral de leur pays voire de leur pays tout entier, est-ce que cela a encore un sens ?

Pluton, couleurs quasi-réelles,
cliché de la NASA, Domaine Public

Planet Earth in 4K - YouTube du 15 au 19 mai 2011

Mickey3D, Respire, 2003, clip officiel

vendredi 5 août 2022

Le haïku du vendredi chez Lénaïg : "été brulant"

La chaleur et la sécheresse qui se prolongent me renvoient à l'été 1976.

N'en déplaisent aux commentateurs de tous poils ("sachants", "journaleux",  "politicards", "djeuns", "vieux amnésiques") ce fut dans certaines régions françaises, pas toutes, un été terrible et terriblement inquiétant. Et déjà la conséquence d'un dérèglement qui s'annonçait. Les régions les plus touchées étaient, de la Bretagne à la Lorraine, celles qui étaient le plus à la pointe du remembrement agricole et de son cortège de haies et de chemins creux supprimés pour de grandes parcelles sans arbres.

Me permettrez-vous ce résumé de mon été brûlant de 1976 en haïkus ? 

Un été brûlant
commencé dès la fin mai
tristesse dans nos cœurs

Epreuve de philo
salle d'examen en sous-sol
étages rôtissoires

Des potaches en sueur
Trois candidats dans les pommes
pas la cause du stress

Ballet des camions
ballots de paille empilés
sur les routes de France

Tristesse au jardin
notre source s'est tarie
tous légumes en berne

Fraîcheur intérieure
la maison aux murs épais
fait un cocon tendre.

Juillet alsacien
les mirabelles en avance
pansement d'amitié

Vacances Périgord
de la pluie un jour sur deux
le monde à l'envers

Retour en Mayenne
dans les prés le sol est nu
désert minéral

Aux premières pluies
quelques feuilles timidement
font des points verdure

Quelques jours plus tôt
on pensait la terre  stérile
pour l'éternité.

Déjà la rentrée
profiter de l'heure d'été
pour aller aux cèpes.

A mon père, décédé aux premiers jours de la canicule début juin, juste avant les écrits du baccalauréat 1976 et qui a ainsi échappé à la vision de désolation de son jardin.
Un merci chaleureux à mes collègues et amis qui m'ont entourée chaleureusement en cette période si étrange où j'ai vaqué à mes tâches, comme si, malgré ...




Opération Paille 1976 avec le 57e RT (Mulhouse) et le 511e Groupe de transport lourd, auteur de l'image Michel Huhardeaux, partage licence Creative communs 
File:097 Opération Paille en Bourgogne. (4060476505).jpg — Wikimedia Commons





A défaut d'avoir trouvé ceux de l'académie de Nantes,
Les épreuves du baccalauréat 1976 | INA  (bac philo série A, académie de Rennes)

mardi 2 août 2022

Abécédaire du monde d'après : P comme pouvoir

 Un mot polisémique comme tant d'autres. Qui peut conduire à d'invraisemblables contresens.

Pouvoir, quand il est verbe, 

- c'est être capable de, avoir la possibilité de,

- c'est avoir la permission de du côté de celui qui obéit et avoir l'autorité de du côté de celui qui ordonne

pouvoir — Wiktionnaire (wiktionary.org)

Quand il est nom, se trouve du côté de celui qui a l'autorité bien plus souvent que l'on pense à la possibilité de faire ou ne pas faire.

Pouvoir (philosophie) — Wikipédia (wikipedia.org)

pouvoir de l'imagination


pouvoir des mots
pour le pire comme pour le meilleur


A quand le pouvoir de la paix ?

Le pouvoir de la paix | Nations Unies

d'une vraie paix ! pas seulement le pouvoir de la parole, fusse-t-elle celle de l'abbé Pierre


Calligramme de Guillaume Apollinaire 
écrit sur le front pendant la première guerre mondiale