Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

mercredi 29 décembre 2021

Les prénoms du mercredi saison 13 (liste jusqu'à fin février)

Toujours étourdie, l'annonce des premiers prénoms du mercredi de la saison 13 (eh oui ! tout de même !), mise en ligne chez Jill Bill dès le 30 juin m'a une fois de plus complètement échappée.

Comme toujours, j'essaierai de suivre le rythme et comme toujours, je tiendrai ce récap avec plus ou moins de régularité et de retard ...

Pour la 13ème saison, la guinguette des prénoms du mercredi, créée par Bigornette, continue joyeusement sous le préau et la férule de Jill Bill, la courageuse, vous savez, dans  La Cour de récré de JB.

Retrouvez sur son blog la liste des prénoms chez Jill Bill et peut-être, les liens du rassemblement

Cléophée fée moderne (f)                    mercredi 1-9-2021
Anton nie (m)                                      mercredi 8-9-2021
Carlotta ne voulait pas (f)                   mercredi 15-9-2021
Donatien ne donne rien (m)                mercredi 22-9-2021
Uma, Umpa-Pah (f)                            mercredi 30-9-2021

Noblet noblinet (m)                             mercredi 6-10-2021
Franchette n'est pas nette (f)               mercredi 13-10-2021
Brunin ou pas Brunin ? (m)                mercredi 20-10-2021
Thècle mais quel prénom ! (f)            mercredi 27-10-2021

Amance ment, non ! (m)                      mercredi 3-11-2021
Saphrone est personne (f)                    mercredi 10-11-2021
Invanhoé le déshérité  (m)                   mercredi 17-11-2021
Bleuette  ne veut plus (f)                     mercredi 24-11-2021

Onésime ne dit mot (m)                      mercredi 1-12-2021
Souveraine a mal de tête (f)                mercredi 8-12-2021
Léger n'est pas léger léger (m)            mercredi 15-12-2021
Fulberte n'est pas experte (f)               mercredi 22-12-2021
Douglass ne sera jamais pro (m)         mercredi  29-12-2021

Diamantine n'est pas croqueuse (f)     mercredi  5-1-2022
Viggo dit No! No! No! (m)                 mercredi 12-1-2022
Serena a l'âge du Na ! (f)                    mercredi 19-1-2022
Rufus (m)              mercredi 26-1-2022

Azélie  (f)   mercredi 2-2-2022
Lancelot  (m)    mercredi 9-2-2022
Aïko   (f)  mercredi  16-2-2022
Enguerrand  (m)    mercredi 23-2-2022



Les prénoms du mercredi de la Récréa-bigornette se trouvent aux Prénoms du mercredi de la saison 1,
et ceux de La cour de récré de JB avec mes participations aux Prénoms du mercredi :
saison 2 ; saison 3 ; saison 4 ; saison 5 ; saison 6 ; saison 7 saison 8 ; saison 9 ; saison 10 ; saison 11 ; saison 12
Si vous voulez connaître la genèse de cette aventure ludique, Bigornette, Présidente d'honneur de La cour de récré de JB, pour avoir créé les prénoms du mercredi, s'en expliquait ICI.

Douglass ne sera jamais pro

Douglass* ne sera jamais pro

Tout ce qu'il fait 
est dégueulasse
avec son porte-plume
il fait des gros pâtés.

Il rêvait d'être artiste
ses œuvres exposées
dans les meilleures galeries
et pourquoi pas au musée.

Mais voilà, il est miro
met les peintures à côté
se trompe de perspective
le voilà dans la mélasse.

Douglass en a décidé,
il ne fera pas de musique,
et pour être publié
il choisira la politique ! 

* Douglass est un personnage de fiction, toute ressemblance dans la "vraie" vie serait pure coïncidence.

Joan Miró, Peinture (Oiseaux et insectes), 1938 huile sur toile, 114 x 88 cm Autriche, 
Vienne Le musée Albertina. La Collection Batliner © Miró / Adagp Succession, Paris 2018, 
Photo Musée Albertina, Vienne - Collection Batliner

J'essaierai de tenir à peu près à jour Mes prénoms saison 13

Mes prénoms du mercredi saison1 dansaient à la guinguette de la Récréa-bigornette,
et ceux de La cour de récré de JB avec mes participations aux Prénoms du mercredi :
saison 2 ; saison 3 ; saison 4 ; saison 5 ; saison 6 ; saison 7 ; saison 8 ; saison 9 ; saison 10 ; saison 11 ; Mes prénoms saison 12    

Si vous voulez connaître la genèse de cette aventure ludique, Bigornette, Présidente d'honneur de La cour de récré de JB pour avoir créé les prénoms du mercredi, s'en expliquait ICI.


mardi 28 décembre 2021

Ma lettre au Père Noël

 Pour les CROQUEURS DE MOTS à l'initiative de son cap'tain Dômi 

La lettre au Père Noël 2021 : récolte des mots – le blog de la communauté des croqueurs de mots (apln-blog.fr)

Le retour du Père Noël – le blog de la communauté des croqueurs de mots (apln-blog.fr)

Voici les résultats des lettres au Père Noël 2021 :
bravo à toutes ces lettres

    Première place : Lettre N°4  :  Marie (Le blog de Marie Chevalier) 

Deuxième place : Lettre n°2 : Jill Bill (Bienvenue au château)

                      Troisième place : Lettre n°5  :  Anne (colocataire du blog d’Eglantine Lilas)

                               Lettre N°6 : Jeanne Fadosi (Fadosi continue)

                        Lettre N°8 : Colette (En toute simplicité)

                            Lettre N°9 : Zaza (Zaza Rambette le retour)

                                            Lettre N°10 : M’amzelle Jeanne (endirectdechezmoi)



Cher Père Noël et toute ton équipe,


Je t'écris en cachette de mes deux ados. J'aurais tant aimé leur faire une divine surprise !

L'autre dimanche, ils ont décidé d'installer les décorations de Noël que l'on garde dans un grand carton depuis toujours. "Toujours" pour eux, c'est depuis qu'ils ont des souvenirs. Au début, c'était basique. Le stock s'est amélioré au fil des ans et des acquisitions de santons pour la crèche et de boules ou guirlandes. Deux ou trois pas plus, ils approuvent comme moi l'importance de ne pas gaspiller.

Un rite intangible, que je n'ai pas respecté ces deux dernières années et ils l'ont remarqué. Nous mangeons plus souvent des haricots et pas seulement parce que c'est bon pour la santé et la planète.

Ils savent qu'il n'y aura pas de dinde à Noël. Je n'aurais pas dû le leur dire ! Maintenant, quand je cherche à savoir quel cadeau leur ferait plaisir ils me disent qu'ils sont grands et qu'ils n'en ont pas besoin.

Ils ont eu comme moi beaucoup de chagrin à la perte de notre vieux chien même s'il avait la mauvaise habitude de renverser la poubelle pour fouiller dans les ordures ces derniers temps. Il faut dire que quand le mois s'avançait, j'avais tendance à retarder l'achat de ses croquettes.

Cher Père Noël, je n'ose te demander beaucoup car des familles comme la mienne sont nombreuses. Si tu leur apportais à chacun un attape-rêve ? Ils pourraient, juste en fermant les yeux se retrouver dans l'atmosphère d'une promenade de vacances et même sentir cette odeur si subtile et particulière que la terre et l'herbe dégage après la pluie. Comment les sachants disent depuis peu ? Ah oui "pétrichor".

Évidemment, si tu aimes toujours le café, il y en aura du bien chaud dans le thermos à côté du sapin. Et je compte sur ta discrétion pour ne pas leur révéler que je crois encore au Père Noël, au point de lui écrire. Mes ados jouent aux grands et aux jeux vidéo sur la plate forme Millénium.

Chut !

Prenez soin de vous tous

Bien à toi

Je dois avouer que cet exercice, s'il me convenait pour le jeu, me laissait sans inspiration jusqu'à ce que je trouve cet article dans mon fil d'actualité

Témoignage :  "Pour Noël, mes ados n'osent rien demander" : Christelle, mère célibataire, raconte l'angoisse financière des fêtes


Ce soir du 23 décembre où je peaufine la mise en page en attendant de programmer la mise en ligne, j'en ai découvert la suite digne d'un conte de Noël qui m'a presque mis les larmes aux yeux :

Noël : comment l'histoire de Christelle, mère célibataire en difficulté financière, a déclenché un élan de générosité (francetvinfo.fr)

Noël : Depuis quand offre-t-on des jouets aux enfants le 25 décembre ? (20minutes.fr)

lundi 27 décembre 2021

Oyez les CROQUEURS : les résultats

Oui oui, Cap'tain Dômi nous  déclare que les votes sont clos et même que Dômi en a publié les résultats

 Mine de rien, le Père Noël n'a pas seulement fait la sieste ces deux derniers jours !

c'est bien sûr par ici Clic --->

 

 



Comme je n'avais pas prévu de rallumer mon ordi hier soir ma lettre sera publiée demain mardi à la première heure.
En attendant félicitations à toutes et bien sûr aux gagnantes. J'ai eu un grand faible pour cette demande de chien et uniquement parce qu'il avait été pris le plus grand soin du premier cadeau.
Pour redevenir sérieuse un instant, je ne suis pas sûre qu'offrir un animal à Noël soit la plus raisonnable des actions, tant pour la famille d'accueil à moins qu'elle ait l'habitude de partager avec, que pour l'animal qui a trop de chances d'être négligé une fois l'engouement du jouet neuf passé, voire maltraité ou abandonné.

Et maintenant permettez à votre "cher" Père Noël de me retirer sur ma planète à la rose, le temps de me refaire une santé avant le rush de 2022



samedi 25 décembre 2021

Croqueurs ! Info Père Noël !!!

 Sur le blog des CROQUEURS DE MOTS Dômi nous dit ce 25 décembre que le Père Noël a encore du pain sur la planche et que demain (26 je suppose) sera pour lui une journée de repos.

Info Père Noël !!!


Continuez à prendre soin de vous et de tous et à vous chouchouter après ces fêtes ou pas passées tranquillement ou pas bises

mercredi 22 décembre 2021

Fulberte n'est pas experte

Fulberte n'est pas experte
ses cultures sont bancales
ses citrouilles vont en diagonale
car elle a juste la main verte.

Tout pousse bien dans son carré
à foison dans le désordre
et sur la pelouse veut mordre
en débordant sur le pré.

Fulberte aura ce soir la couronne
de la reine des jardiniers amateurs,
et cela suffit à son bonheur.

 
Evariste Carpentier, Jeune fille à l'arrosoir, 

J'essaierai de tenir à peu près à jour Mes prénoms saison 13

Mes prénoms du mercredi saison1 dansaient à la guinguette de la Récréa-bigornette,
et ceux de La cour de récré de JB avec mes participations aux Prénoms du mercredi :
saison 2 ; saison 3 ; saison 4 ; saison 5 ; saison 6 ; saison 7 ; saison 8 ; saison 9 ; saison 10 ; saison 11 ; Mes prénoms saison 12    

Si vous voulez connaître la genèse de cette aventure ludique, Bigornette, Présidente d'honneur de La cour de récré de JB pour avoir créé les prénoms du mercredi, s'en expliquait ICI.




mardi 21 décembre 2021

Ho ho ho père noël des CROQUEURS !

 ça y est ! Dômi a mis en ligne les 12 lettres aux Père Noël de 2021 !

C'est par ici --->

le lundi 20 ce qu'elle nous avait promis. Au soir sourires. Je l'ai ai découvert ce matin car j'ai pour règle de ne pas ouvrir mon ordinateur le soir.

Ce que j'en retiens d'important mis à part la demande de Dômi de bien respecter l'anonymat :

les lettres sont en ligne dès maintenant pour que nous prenions notre temps

les votes seront ouverts mercredi 22 et jeudi 23 décembre
et on pourra voter pour 3 lettres

Dômi publira les résultats vendredi 24 décembre.

Bon, ça c'est l'annonce. On ne t'en voudras pas Dômi si tu ne tiens pas ces délais. Entre la bûche et la dinde tu auras peut-être d'autres priorités !

Allez hauts les cœurs et belle fêtes !

Pour moi je lutte contre de méchants microbes depuis une petite semaine, j'ai bénéficié d'une magnifique aurore en revenant d'un rendez-vous médical et je me prépare à un Noël cocooning.

lundi 20 décembre 2021

Berceuse

Pour la page 188 de  l'Herbier de poésies   sur une image d'Adamante  

Maman Majuscule
veille l'enfant minuscule
et sa vie fragile.

Elle lui chante une berceuse

qui l'endormira bientôt
©Jeanne Fadosi, mercredi 15 décembre 2021
à découvrir bientôt
avec les autres brins sur la page 188 de l'Herbier




mercredi 15 décembre 2021

Léger n'est pas léger léger

Léger en est affligé
N'allez pas le juger.
Il aimerait voyager
sans payer deux places, obligé !

Le prénom ne fait pas la norme
pas plus que l'habit fait le moine.
Comme ses parents il a des formes
malgré salades-bouillie d'avoine.

Léger va s'insurger
d'une telle hérédité
Il a fait tous les régimes
son embonpoint le déprime.

Comme il ne peut perdre de poids
Il va se faire appeler Benoit
Au moins fini les jeux de mots
avec Léger à la noix.

Oui il sait, c'est pas gagné !


J'essaierai de tenir à peu près à jour Mes prénoms saison 13

Mes prénoms du mercredi saison1 dansaient à la guinguette de la Récréa-bigornette,
et ceux de La cour de récré de JB avec mes participations aux Prénoms du mercredi :
saison 2 ; saison 3 ; saison 4 ; saison 5 ; saison 6 ; saison 7 ; saison 8 ; saison 9 ; saison 10 ; saison 11 ; Mes prénoms saison 12    

Si vous voulez connaître la genèse de cette aventure ludique, Bigornette, Présidente d'honneur de La cour de récré de JB pour avoir créé les prénoms du mercredi, s'en expliquait ICI.


vendredi 10 décembre 2021

Défi n°258 : en avent !

 lundi dernier notre capitaine dÔmi, avec un "Voilà ce défi clôturera notre année", nous transmettait ses dernières consignes :

Ohé Mâtelôts !!!

Pour ce défi 258 , Laura nous propose de parler de l’Avent,

cette « période de préparation au Noël chrétien .

Peu importe que vous soyez croyant, pratiquant ou aucun des deux,

il s’agit ici de culture judéo-chrétienne qui est (un peu)la nôtre parmi d’autres.

Pas de Père NOEL, de bûche, ni de galette ici mais les mots:

divin, crèche, santons, couronne, violet, messe, minuit, cierge, ange.


Si vous saviez comme j'ai galéré à chaque fois que j'ai opté pour faire ce défi ! Comment mettre dans un même texte cet oxymore en forme d'injonction paradoxale ? Je n'y arrive pas !

Déjà que je n'arrive pas à comprendre qu'on puisse honnir de faire une crèche, trop connotée me dit-on, sans rien en savoir de sa symbolique bien plus ancienne et quasi-universelle et évoquer l'attente de l'avènement d'un nouveau-né, sans parler de ce qui le constitue tout en casant des mots fortement connotés, tels le divin enfant de Noël ?

Certes le calendrier de l'avent, initié par des familles protestantes allemandes au XIXe siècles pour faire patienter les enfants, offrait chaque jour de décembre une image pieuse : ici un ange, là un jeune enfant tenant un cierge, ce jour-ci une crèche avec l'âne et le bœuf.

Certes en Provence, les images furent dans les familles aux traditions artisanales remplacées par la découverte de santons, un par jour, petites merveilles fabriquées patiemment à la veillée quand les enfants étaient couchés.

Certes, cette année tous les matins je découvre grâce à l'hebdomadaire Courrier International l'histoire d'un mot étranger et aujourd'hui j'écoute le 10e podcast, "Weinachtgurke" (cornichon de Noël). C'est moi qui me sens soudain très cornichon ! Cette tradition commerciale ne semble pas avoir envahi mes petites traditions familiales.

Certes, je viens de découvrir grâce à Calendrier de l'Avent — Wikipédia (wikipedia.org)  qu'un calendrier de l'avent permettait de découvrir des noms d'auteurs dont les œuvres tombent dans le domaine public au 1er janvier de l'année suivante mais il semble ne plus être mis à jour depuis l'avent 2018.

Heureusement qu'Alphonse Daudet est mort depuis longtemps, je n'ose imaginer comment il serait pourri sur les réseaux sociaux par ces ligues obscurantistes dignes de l'Inquisition s'il mettait en ligne maintenant Les trois messes basses de ses Lettres de mon moulin ! 

La remise de Fadosi: Les trois messes basses, de Alphonse Daudet (I)

La remise de Fadosi: Les trois messes basses, de Alphonse Daudet (II)

La remise de Fadosi: Les trois messes basses, de Alphonse Daudet (III)

Car enfin voyez-vous, son curé trop pressé d'aller festoyer agite bien frénétiquement la sonnette du diable pour faire venir minuit plus vite ! Certes sous l'œil courroucé du Christ-Roi et de sa couronne.

Ce jour nous sommes déjà le 10 décembre et je n'ai pas encore décidé si je ferai cette année encore une crèche à ma manière ... ou pas.

Les logements de fortune ne sont même plus des étables de pierre, tout juste des tentes quand on les leur laisse.

camp de migrants abandonné
près de Bruggi en Biélorussie le 18 novembre 2021

La remise de Fadosi: Le Diable, par Jacques Brel, discours de fin de banquet

Jacques Brel – Le diable (ça va) - YouTube (ses premiers enregistrements)


Voilà, j'ai tâtonné, j'ai modéré, si, si croyez-moi, effacé, réécrit, j'y ai passé une partie de la matinée ...

Zut, j'ai oublié le mot violet ! A quoi sert de célébrer la nativité dans toutes les cultures si :


La bannière est évidemment outrancière dans la radicalité de son slogan. La plupart des magistrats (pas tous) et des acteurs de la protection des enfants essaient de le faire dans la mesure des moyens de la Justice et même s'ils faisaient toujours ce qu'il y a de mieux, elle ne peut contre la malfaisance être un bouclier magique. Il y a tant et tant encore à faire ici et ailleurs pour mieux faire.






jeudi 9 décembre 2021

Devenir, un poème de mon cru et jamais trop recuit

 Les participations des CROQUEURS DE MOTS a cette image tellement signifiante proposée pour le défi n°257 par Durgalola m'ont particulièrement émues et redonné un peu de sourire dans cette humanité qui se replie tant sur ses différences et ses maigres possessions. Même si je ne suis pas dupe que ces lignes n'atteignent que des convaincus et peut-être même quelques faux nez faux-c...
J'aurais du avoir en tête ce poème écrit pour la naissance d'un enfant et  que j'avais mis en ligne sur mon blog initial en mars 2009 en pensant à un autre nouveau-né.
Alors je sais que pour alléger les défis, ceux du mois de décembre, qui vont finalement être deux, ne s'encombrent pas des jeudis poésies, mais permettez-moi une session de rattrapage à ce défi en rééditant une nouvelle fois ce poème qui me tient à cœur.

Humaine, rien qu'humaine

Enfant de quelque part, enfant de nulle part
D'ici et de partout, d'un hameau, d'une maison
D'une région, d'une nation parmi près de deux cents
Sur l'infime poussière d'un brumeux univers.
Enfant né de l'union d'une femme et d'un homme
Dans leurs corps généreux d'un amour véritable,
Tu es un pont reliant les futurs au passé
A moins que ce ne soit les passés au futur.
Enfant de rien, enfant de tous,
Enfant de tout, enfant du vent
De la pluie, du soleil, de la nuit, de la vie.
Différent et semblable, tu te crois donc l'unique
Sic six autres milliards d'humains à l'identique.

Tu es la recombinaison toujours recommencée
De milliards de cellules, d'atomes, de photons
Ces milliards de milliards d'ondes qui te recréent
Et des grains de lumière qui fondent ton image,
Qui te sont inconnus, étrangers ou masqués,
Et pourtant familiers dans tes plis mémoriaux
Effleurant dans tes rêves et dans tes émotions,
Arrivant incongrus de la nuit de nos temps,
Allant vers l'autre fin des horizons lointains,
Fin certes provisoire comme la porte fermée
Par l'huis clos et borné toujours reverrouillé
De l'humaine tant humaine arrogante ignorance.
Comme Socrate et Spinoza, Galilée ou Mani
Ou Giordano Bruno sages inécoutés,
Ces sages conspués ou bannis ou tués
Au nom de certitudes dérisoires, éphémères.

Enfant tu es surtout, enfant tu es seulement
L'humain que tu deviens constant et volatile.
Ces milliards de milliards de recombinaisons
Te déterminent ainsi, à l'instant et demain
En apparence Même et pourtant déjà Autre.
Leur multitude mime au détour du conscient
L'aléa du hasard ou la nécessité
La prédestination de tant de religions
Ou l'illusion féconde de la liberté
Humble humain re-naissant de l'enfant re-créé
Il n'est pas d'autre choix que ce chemin suivi
Dans un passé fini qui t'échappe à jamais.
Le comprendre en effet peut éclairer la route
L'assumer, un combat redoutable sans doute
Et pourtant prometteur d'un fardeau moins pesant
Pour regarder, sans plus se retourner, devant
Debout digne et serein comme lavé à grands seaux
De tous ces vains chagrins, de ces mauvais procès
Assombrissant ta vie et taclant ta santé
Et ce qui te relie aux autres en nourrissant
Ton nectar, ton suc, ta substance de vie.
Vas, vis, respire, aime et enfin partage
La liberté fondamentale de l'évidence,
Dans cette immensité de l'espace et du temps
Ta plus proche compagne, ton ami exigeant
L'alliée infaillible de ton humanité
Qui loin de t'isoler te relie aux vivants :
Essentielle et féconde, infinie Solitude.
 ©Jeanne Fadosi, version du 23 février 2007

Poème écrit pour la naissance d'un enfant, et cela aussi c'est une histoire merveilleuse toujours au commencement
Dédicace écrite également à l'époque
Je dédie ce poème à tous ceux que j'aime, à tous ceux qui s'aiment, à tous ceux qui attendent une parcelle de gentillesse, aux enfants de Don Quichotte, à l'inconnu qui a souri, au malade qui s'oublie, à celui qui a faim, à celui qui a mal, à celui qui rayonne et qui par son action, fait reculer l'injustice et la cruauté, bataille toujours recommencée.
Je pourrais aussi, si j'osais, le dédier à Aimé Césaire, qui a quitté cette vie le 17 avril 2008 à l'âge vénérable de 94 ans et qu'un adulte lucide et généreux m'a fait découvrir dans la foulée de ma lecture de « La case de l'oncle Tom » (ne riez pas, j'avais 9 ans) et à qui je dois avec d'autres auteurs, d'avoir pressenti, dans l'humain, l'universel, à travers son essentielle singularité et ses racines locales, sans peur et sans rejet de l'autre, sans haine, mais pas sans colère ou révolte.

Je pourrais aussi le dédier en toute humilité maintenant à Joséphine Baker, dont le Panthéon a accueilli son cénotaphe tout récemment.


Un vers pourrait être changé : en 2007, la population mondiale était de 6,7 milliards selon une estimation de l'ONU. En 2021, elle serait de 7,87 milliards.
Lors des premiers moments de blogueuse, je déplorais une frontière qui s'embarbelait entre le Mexique et les Etats-Unis. En 2021, Des frontières s'érigent en hauts murs dans une indifférence majoritaire pour refouler quelques dizaines de milliers d'humains et humaines sur leurs routes d'exils.