Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, combien en 2018 ? 20 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (info du 12 février) soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

mercredi 31 octobre 2018

Grigol sur ses terres agricoles

Service minimum pour programmer quand même. Je pense bien sûr à Guignol et donc aux marionnettes de Lyon mais nous y sommes déjà allés toute comme à l'autre capitale de la marionnette.
J'ai juste envie de vous emmener en Haute-Marne dans la région Grand-Est où il a une petite exploitation agricole tout près d'une grande forêt dont il a quelques hectares et tire une partie de son activité et où il aime aller aux champignons.

dimanche 28 octobre 2018

Cette nuit c'est (déjà et de nouveau) l'heure d'hiver

billet réédité et (à peine) actualisé

Comme tous les ans, le dernier dimanche d'octobre, on passe à l'heure d'hiver (du moins en France), alors je recycle ce billet des années passées, qui n'a pas pris une ride lui, moi si sans doute, mais je ne les compte pas.

vendredi 26 octobre 2018

"Madame Rêve"

Pour la page 122 de l'Herbier de poésie, j'emprunte le titre de ma petite contribution à une chanson d'Alain Bashung* qui m'a toujours fascinée. Modeste hommage et révérence

"Madame rêve"

mercredi 24 octobre 2018

Clitorine en Champagne

Jill Bill, coquine, nous promène à la cour de récré avec Clitorine. Alors je vous emmène à Reims, dans la Marne, en Champagne, qui a donné son nom à certain nectar trouvé par un moine, comme toujours, dan la nouvelle région Grand-Est

Clitorine voulait être nonne
dans un couvent des Ursulines

mercredi 17 octobre 2018

Aaron de Laon

Là, on remonte vers la région des Hauts-de-France entre Laon et Soissons dans l'Aisne en passant par la campagne et des lieux chargés d'Histoire.

Si Aaron travaille à Laon
Il est né à Soissons

vendredi 12 octobre 2018

Chant à la lumière

Pour la page 121 de l'Herbier de poésie
et pour continuer ma petite série à la lumière (voir billets précédents)

Elles ont la couleur d'un miel d'or
Il fait encore bien chaud dehors

jeudi 11 octobre 2018

Des ténèbres à la lumière, de Charles Aznavour

Quand j'ai dans l'urgence samedi dernier rédigé la feuille de route du défi n°209 des CROQUEURS DE MOTS autour de la lumière et de l'obscurité, en lien avec la cécité, j'étais loin de me douter que le lendemain dimanche je chanterais avec d'autres quelques paroles de chansons de Charles Aznavour, encore moins qu'il décéderait le lundi.
Quand lundi j'ai programmé mes poèmes choisi du jeudi j'ignorais tout de sa chanson où il parle au nom d'un aveugle. vendredi dernier j'ai complété mon choix de poème, L'aveugle, de Théophile Gautier par la chanson d'Aznavour en bas du billet et je vous en ai promis les paroles, en sus du poème déjà programmé, A la lumière d'Anatole France.

A la lumière, de Anatole France

A la barre du défi n°209 des CROQUEURS DE MOTS, j'écris dans le sujet que je vous propose :
Pour les jeudis poésie des 4 et 11 octobre, laissez-moi réfléchir ? champ libre à celles et ceux qui n'aiment pas trop les contraintes et si vous souhaitez un ou des fils conducteurs, restons dans le domaine de la vision avec, la vue et la cécité, la lumière et l'obscurité.
A la lumière

mercredi 10 octobre 2018

Mercedes essaie la tendresse

Mon tour de France des prénoms passe cette semaine par Plaisir, dans le département des Yvelines dans la région Île-de-France

Mercedes n'est pas une princesse
non plus qu'elle n'est pauvresse

lundi 8 octobre 2018

Défi n°209 : J'ai rien vu !

Un petit texte en prose incluant quelques expressions incluant le mot oeil ou le mot yeux, ça vous va ? C'est juste le défi que je vous propose pour lundi 8 octobre
Voici la suggestion que j'ai faite aux CROQUEURS DE MOTS pour le défi n° 209 et ici aussi

et voici ma participation :

samedi 6 octobre 2018

Pour en finir avec le petit glossaire de l'été Y comme yole, Z comme zéro

Y comme yole et youyou ou comme yacht
comme yaourt à déguster et comme yourte pour dormir au sec
comme youyou pour chanter
ou comme yoyoter quand la mémoire et le sens s'effacent peu à peu.

vendredi 5 octobre 2018

Petit glossaire d'arrière saison W comme wagon, X comme xylo (bois)

W comme wagons des trains, grand saut dans le "progrès" du XIX siècle
W comme watt et la grande aventure de l'électricité du XXe siècle
W comme web et wifi qui affranchissent des fils et des distances et relient le monde entier en quelques secondes voire micro-secondes.

jeudi 4 octobre 2018

L'aveugle, de Théophile Gautier

A la barre du défi n°209 (ou Clic) des CROQUEURS DE MOTS, je vous invite, pour les jeudis poésie
si vous souhaitez un ou des fils conducteurs, restons dans le domaine de la vision avec, la vue et la cécité, la lumière et l'obscurité.

J'éviterai "L’œil était dans la tombe et regardait Caïn" et sa terrible morale sous la plume de Victor Hugo ou Les célèbres Yeux d'Elsa sans lesquels le poète Eluard serait resté muet peut-être ...

mercredi 3 octobre 2018

Eusebio près du Loir

Mon petit tour de France se déplace d'un département pour aller musarder en Eure-et-Loir le long du Loir. Oui le Loir vous fait plutôt songer à L'Anjou car il se marie avec la Mayenne pour former le Maine. C'est oublier que c'est une rivière de près de 320 kilomètres qui prend sa source au pied du Perche et s'écoule vers le sud alors que l'Yerres, source voisine, s'écoule vers le bassin parisien.

mardi 2 octobre 2018

Petit glossaire d'arrière saison, U comme univers, V comme vent

U comme unité, unique, un
U comme univers supposé englobé le tout
U comme us, les coutumes qui font les singularités et les diversités
U comme uniformité qui menace notre planète autant que les turbulences du climat

lundi 1 octobre 2018

Oyez CROQUEURS ET CROQUEUSES : Défi n°209 en vue !

Voici comme promis à dômi et aux CROQUEURS DE MOTS la feuille de route pour cette nouvelle quinzaine de croisière sur la mer des mots :
Un petit texte en prose incluant quelques expressions (3 ou 4) incluant* avec le mot œil ou le mot yeux, ça vous va ? C'est juste le défi que je vous propose pour lundi 8 octobre 
Pour les jeudis poésie des 4 et 11 octobre, laissez-moi réfléchir ? champ libre à celles et ceux qui n'aiment pas trop les contraintes et si vous souhaitez un ou des fils conducteurs, restons dans le domaine de la vision avec, la vue et la cécité, la lumière et l'obscurité.

* la rature, c'est juste pour éviter la répétition du mot incluant, sinon ça veut dire la même chose.