Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

jeudi 30 septembre 2021

Le dormeur du val, de Arthur Rimbaud

Votre petite moussaillonne à la barre du défi n°254 des CROQUEURS DE MOTS : Et si on rembobinait.

Pour les jeudis poésies :

1er jeudi 30 septembreune journée ordinaire (la suite des jours ou le quotidien)

2e jeudi 7 octobreune journée particulière (un événement exceptionnel, un changement de vie ...)

Pour les jeudis ce ne sont que des indications et vous être libre de choisir votre propre fil en lien ou pas avec le temps et vous êtes libres de partager vos propres poèmes ou vos poèmes choisis.

Je n'avais nullement l'envie de plomber l'ambiance, le poème de Rimbaud, étudié bien évidemment en classe et d'abord au collège je crois, m'a fasciné par sa douceur et la justesse avec laquelle il décrivait le quotidien de ma campagne percheronne d'enfance, quand bien même il décrivait plutôt ses montagnes ardennaises tout en distillant imperceptiblement que cette journée n'était pas si ordinaire.

mercredi 29 septembre 2021

lundi 27 septembre 2021

Oyez les CROQUEUSES et les CROQUEURS DE MOTS : voici le défi n°254 !

Défi 254 des croqueurs de mots

Et si on rembobinait ?


Le temps (chronos et météos) vous le savez, font partie de mes dadas.

Imaginons que nous ne sommes que vers la fin de septembre 2019. Pour celles et ceux qui mesurent le temps en années scolaires, elle vient de commencer et vous avez des rêves voire des projets plein la tête.

Pour le défi de lundi 4 octobre

samedi 25 septembre 2021

Oyez oyez les CROQUEURS DE MOTS ! Défi 254 en préparation ici

 Rendez-vous lundi pour en voir le détail.

Après avoir consulté le dit-tableau et interrogé Mère-grand sur ces intentions puis Dômi, hier vendredi 24 septembre, je n'ai pas ouvert mon ordinateur. Il y a des jours comme cela.

J'avais anticipé et mon sujet, bien au chaud dans mes brouillons, ne demande plus que quelques ajustements pour être publié lundi à la première heure. 

Voici le petit dialogue en commentaires avec Eglantine lilas puis avec Dômi  :

jeudi 23 septembre 2021

Booz endormi, de Victor Hugo

 Jill Bill à la barre du défi n°253 des CROQUEURS DE MOTS nous propose :

Pour le jeudi 23 septembre poème sur les rêves...

défi 253 nos participations

J'ai immédiatement pensé au poème de Victor Hugo mais pas n'importe lequel, celui que j'ai appris par cœur en classe de 4e ou 3e et entendu en classe dans la voix de Gérard Philippe.

Sur Internet, j'ai trouvé deux enregistrements. Je vous dispenserai du premier datant des années 1950 et où j'ai eu du mal à y retrouver mon acteur préféré au théâtre, décidée à renoncer même à le mettre en ligne tant la déclamation pleine d'emphase en avait vieilli.

lundi 20 septembre 2021

Divagation en échos

 Pour une nouvelle page de l'Herbier de poésie

Foudroyé ? Je n'en crois rien.

Ton sort est scellé mon gaillard, vois tes comparses devenus.

Défi n°253 des CROQUEURS DE MOTS : vous avez dit verlan ?

Pour la communauté les Croqueurs de Môts JB à la barre n° 253

Le lundi 20 septembre 2021  Je propose le thème suivant :

« Refaire le monde sur le zinc  A l'aide de ces 15 expressions en verlan,  Qu'importe l'ordre ! »

samedi 18 septembre 2021

Mon premier livre de bibliothèque de grande

 Pour la rentrée du Nid des Mots, à publier sur votre blog le samedi 18 septembre...

Thème, écrire un texte dans lequel vous inclurez : 
- Un lieu : une bibliothèque. 
- Un objet : un livre. 
- Un personnage masculin : Un champion de course à pieds. 
- Un personnage féminin : Une vieille dame romantique. 
- Un verbe : pleurer 

jeudi 16 septembre 2021

Monologues poétiques et comiques, de Charles -Ernest Lemaître

 Jill Bill prend la barre pour la première croisière d'écriture des CROQUEURS DE MOTS de la saison 21-22 avec le défi n°253 et pour le premier jeudi poésies elle nous dit :

Pour le jeudi 16 septembre poème dans un patois... yes

Bigre ! J'ai requis "poème patois normand". Oui vous le savez, je suis née et j'ai grandi en Normandie.
J'ai tout simplement suivi la première occurrence Le Patois normand : textes en ligne sur bmlisieux.com. J'en déduis que bm signifie bibliothèque municipale. Difficile de repérer les poèmes dans la table des matières mais enfin j'en ai trouvé avec la mention Diffusion libre et gratuite (freeware)

mercredi 15 septembre 2021

Carlotta ne voulait pas

 Point de Carlotta de ma connaissance alors j'ai laissé mon imagination tricoter histoire et actualité

Carlotta étant bien sage
ne se déculotta pas
et même qu'elle en prit ombrage
quand bien même ça n'se faisait pas.

lundi 13 septembre 2021

Oyez les CROQUEURS DE MOTS, ça repart ...

Oyez, oyez Moussaillons fidèles sur la mer des mots

ou nouveaux venus et bienvenus ...

Les défis des CROQUEURS DE MOTS reprennent la mer 

avec comme capitaine de quinzaine Jill Bill 

qui annonce sa feuille de route sur son blog lundi 13 septembre à midi

CLIC --->


dimanche 12 septembre 2021

mes prénoms de l'été : Z comme Zélie ...

 ... non que ce soit un prénom qui revient à la mode mais parce qu'il revient assez souvent dans les arbres généalogiques qui ont été fait dans ma famille. Pour ce qui me concerne, j'en ai commencé un mais je n'ai pas les qualités nécessaires pour une telle tâche. Passionnante j'en conviens. Ce qui m'intéresse le plus n'est pas forcément de remonter loin dans le passé que d'explorer les branches latérales des perdus de vus. Il y en a dans les familles nombreuses étendues et quelquefois compliquées par les recompostions ou tout simplement les décalages du temps.

vendredi 10 septembre 2021

Mes prénoms de l'été : Y comme Yvonne

Pour les Français au XXe siècle jusqu'aux années 1960 "Tante Yvonne" est le nom affectueux donné à l'épouse du Général de Gaulle, le plus souvent quelle que soit leur opinion vis-à-vis du général. Yvonne de Gaulle — Wikipédia (wikipedia.org) 

Récemment dans un film et une série télévisée elle est incarnée par Isabelle Carré (De Gaulle, 2020 avec Lambert Wilson en De Gaulle) et par Constance Nollé ( De gaulle l'éclat et le secret, 2020, avec un général de gaulle plus vrai que nature interprété par Samuel Labarthe que l'on connait à la télévision dans le rôle du commissaire Swan Laurence dans Les petits meurtres d'Agatha Christie)

mercredi 8 septembre 2021

Anton nie

 Anton c'est un copain allemand de la bande à Constanze avec un z dans le roman que je viens de finir :

Nature humaine, de Serge Joncour, égratigné comme il se doit par les critiques du Masque et la plume de France Inter

1976 et la grande sécheresse, 1986 et l'accident nucléaire de Tchernobyl, 1999 et les deux grandes tempêtes de fin de siècle, trois dates exemplaires et un roman qui survole 25 ans de la vie d'un paysan et de sa famille et de la planète terre.

Mes prénoms de l'été : X comme Xavier

 et Xavière. A part ces deux prénoms je n'en connais pas d'autres commençant par X. Pourquoi a-t-il été donné à l'un de mes neveux ? Je ne saurais vous le dire sinon que ce prénom entendu dès mon jeune âge m'a semblé tout aussi naturel que celui de son frère aîné Thierry. Un prénom plus tard rendu célèbre par la télévision et son Thierry la Fronde. Rien de tel pour Xavier. Aucun héros ne me vient à l'esprit qui aurait pu inspirer ma sœur et mon beau-frère.

Je ne pense pas que Saint François Xavier, co-fondateur de la compagnie de Jésus, autrement dit l'ordre des Jésuites y soir pour quelque chose. Du coup je me suis penché sur l'origine et la signification de Xavier. Cela tombait bien, outre l'incontournable Journal des Femmes en matière de prénoms, il a sa fiche wikipedia :

lundi 6 septembre 2021

Mes prénoms de l'été : W comme Willy

 Willy comme le diminutif de William. Pas comme le pseudonyme du mari de l'écrivaine Colette, je n'ai aucune sympathie pour ce Willy là qui se servit du talent de Colette même si c'est un peu grâce à lui que ses écrits sont parus ... mais d'abord sous son nom d'écrivain à lui !

Willy pour l'humanité des photos de Willy Ronis et sa modestie

dimanche 5 septembre 2021

Mes prénoms de l'été : V comme Victoire

 Vincent comme Vincent Van Gogh, le peintre mort à Auvers sur Oise, Vincienne, Viviane comme la fée Viviane ou la dame du lac, Virginie, de Paul et Virginie le roman de Bernardin de Saint-Pierre,  botaniste amoureux et respectueux de la nature qui passe les dix dernières années de sa vie à Eragny sur Oise.

Victor, Victorine, Victoria comme la reine Victoria d'Angleterre qui a régné pendant 63 ans sur le Royaume Uni tout au long du XIXe siècle, le règne le plus long avant que la rein Elisabeth II ne la double.

Et pourquoi pas Victoire ? 

Mes prénoms de l'été : U comme Ursus

 Pas facile de trouver un prénom en français commençant par U. M'est venu en premier Ursule que je croyais être un prénom masculin et si j'ai le vague souvenir d'une chanson ramenée de mes séjours en colonie de vacances


Une jolie façon de nous faire accepter de bien se laver ...

mercredi 1 septembre 2021