Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune de 145 en 2010 à 94 ou 103 ou 134 selon les sources en 2023

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

mercredi 27 mars 2024

C'était le 6 mars et Colette relayait le message de Dômi

 5 mars, mon  dernier billet ici et nous sommes déjà le 27 mars, c'était le 6 mars et Colette relayait le message de Domi nous faisant part de sa peine immense et de son incapacité à tenir le gouvernail.

Comme je la comprends !
Alors Colette nous disait 

après moi, suivent : Fanfan, Les Cabardouche, Marie Chevalier, Durgalola etc. …

Merci à l’un(e) de vous de prendre la relève après moi et, publier


...
à moins que j'ai manqué des blogs, je crois que personne n'a pu ou n'a eu le cœur de prendre la relève.
Les croqueurs de mots peuvent attendre et les propositions de jeux d'écriture ne manquent pas sur d'autres blogs pour celles et ceux qui souhaitent des idées.

Pour ma part, après un ordi en réparation pendant une quinzaine de jours, je me donne un peu de répit en écriture et j'essaie de faire des visites, mais je rame. Je vais lentement et les nouvelles pages arrivent plus vite que celles que j'ai en retard de lecture.


J'emprunte à Colette les mots et à An’Maï  une image, et je sais qu'elles ne m'en tiendront pas rigueur puisque je les cite. L'image d'ailleurs circule sur le Net et subit de nombreuses variantes. C'était le 15 mars et An'Maï la proposait en support d'écriture.


Monde en désarroi

Écoute le cri de la terre

Ce fruit de l’Amour

                      Colette      

mardi 5 mars 2024

Oyez les croqueurs de mots : Colette nous invite ...

pour le défi 290 des CROQUEURS DE MOTS, Colette à la barre nous invite et voir ce qui se passe ...

où ça ? où ça ?

Pour le savoir : ---> Annonce des Croqueurs de Mots : Défi N°290 | ~ En toute simplicité ~ ... (wordpress.com)

<--- avec cette drôle d'image inquiétante ...


Je me demande si je préfère pas affronter les vagues de haute mer ...

lundi 4 mars 2024

Lianes et mots mêlés

Parution éphémère le 26 février, erreur de date ... Et Oups ! à la publication cette fois le 4 mars, je m'aperçois que je n'ai pas mis les liens dans le collier de commentaires ! 😕

Pour la page 230 de  l'Herbier de poésies

En fait j'ai deux textes, le premier mêlant mes mots et ceux déposés en commentaires ici :

24 heures photo 2024 - 01 : mes vœux de lumière - jeannefadosi (overblog.com)

C'est à la suite de ces commentaires que, déposé début février, j'avais trouvé celui-ci : 

Françoise la V.M 04/02/2024 10:52

Je n'ai jamais vu des akènes de clématite. C'est beau !

Ta photo pourrait être proposée aux plumes de l'Herbier ..... Non ?


Le deuxième, un premier jet (copieusement raturé et modifié depuis) avant d'avoir cette envie de tresser mes mots et ceux des commentaires.


***


C'était le dimanche du dernier jour de l'année. J'étais allée à pied chercher le pain, profitant du soleil, surprise par le vent glacé, ravie par les couleurs du paysage que la lumière oblique d'hiver sublimait même à midi. 

Panne d'inspiration ...
Que serait l'année nouvelle ?
Quels vœux formuler ?

Je venais de trouver l'image qui accompagnerait et peut-être porterait des mots réconfort que je peinais à convoquer entre un adieu à une année horribilis et un salut craintif à la nouvelle pleine de nuages sombres.

Des mots pansements
hors des guerres et des conflits ?
Des vœux de lumière ?

La vie est précieuse, 
ne l'abîmons pas,
ni la nôtre, ni celle des autres.

Et tous ces mots déposés
doux comme un duvet d'akènes

"Oui Jeanne, si précieuse, qu'importe cette vie, humaine, faune, flore...." (Jill) ; "La vie est précieuse et courte. Nous ferions mieux de tous le comprendre plutôt que de nous déchirer pour un oui ou pour un non! Laissons place à la douceur" (Marie-Paule)

"Petits moulins blancs
tournez, tournez
saisons et années
sans abîmer
Terre, mer et continents !" (ABC)

"... ces "fleurs" toutes en douceur, légèreté, mouvement qui vont si bien ici"  (Patricia) ; "La Nature n'a que que faire de nos disputes et guerres. Il n'y a qu'à la regarder, c'est la simplicité même mais aussi d'une grande complexité comme ces clématites pleines de douceur." (Annie54)

"Une tendresse particulière pour ces fruits de la clématite. Même sur le balcon, notre clématite horticole, fait aussi ce genre de touffes. Et dans la forêt le long du Rhin, la clématite fait de véritables lianes." (Yannn)

"Je pense hélas Jeanne
que tu prêches des converties ! 
La nature n'a que faire 
des guerres et des conflits,

elle poursuit son bonhomme de chemin. 
Que j'aime ces akènes de clématite..." (Cathyrose)

***
Porté par le vent
depuis le bois par le champ
l'akène a germé

a fait souche, lançant sa liane
à l'assaut de la lumière

au midi d'hiver
filaments aux mille éclats
étoiles en offrande.

D'akènes aux bourgeons 
de tiges en fleurs, en fruits, en graines
des germes aux akènes ...

Par quoi ou qui, clématite,
es-tu mue en cycles de vie ?
©Jeanne Fadosi, vendredi 23 février 2024
pour la page 230 de l'Herbier de poésies
à découvrir avec les autres brins sur la page 230