Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

mardi 1 mars 2016

Captive

Pour l'herbier de poésie chez Adamante


Seul miroir de sa geôle
là-bas, dans les douves
pâle reflet de son ombre,
les noirs barreaux de malheur
et ses larmes


Jeanne Fadosi, lundi 22 février 2016
pour l'herbier de poésie 35
à voir chez Adamante


7 commentaires:

  1. Oui lu ce matin chez Adamante, et à tous les écrits proposés je dis bravo !!! Bises de jill

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui bravo et je trouve la réunion des écrits sur une même page leur donne une dimension supplémentaire

      Supprimer
  2. Tristesse des barreaux qui enferment, les larmes du désespoir sont si démoralisantes !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Du haut de sa tour
      au loin au fond des douves ...
      Les larmes du désespoir
      Ne sont vues que par elle

      Supprimer
  3. C'est si triste... mais très beau.
    Ne sommes-nous pas tous un peu captifs ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il y a des degrés et des différences fondamentales Quichottine.

      Supprimer
  4. Je suis d'accord avec Quichottine, un déchirement silencieux.

    RépondreSupprimer