Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

mercredi 23 mars 2016

Panique ! Voilà chilpéric !

Ça, maîtresse Jill, es-tu sûre de vouloir le faire entrer à La cour de récré de JB ? C'est qu'il a une sacrée réputation !


Panique ! voilà chilpéric !

Chilpéric étant le plus petit,
qui plus est, né d'un second lit,
ne reçut donc en héritage
qu'un petit royaume en partage.
Il a laissé dans les mémoires
pour la petite et grande Histoire
un règne de guerres fratricides
ainsi que de nombreux homicides.
Il voulait régner sans partage
sans limite de voisinage
On le comparait à Néron
sans doute pour ses mauvaises actions.
Nul doute que ses campagnes
ont tourmenté même en Bretagne
et provoqué bien des exodes.
comme son modèle le Grand Hérode.
Son petit royaume de Soissons
entre alliances et trahisons
vingt-ans après s'étendait
jusqu'aux sommets des Pyrénées.

royaume de Soissons de Chilpéric, 561 (début de règne), 567, 577, 581 (mort par assassinat)





Chilpéric ou Chilpéric 1er, vers 530 - 584, roi des Francs

 La liste des prénoms chez Jill Bill (Jill Bill nous a concocté une liste de prénoms jusqu'à fin avril)
Avec un salut amical spécial à  Bigornette , 
Présidente d'honneur de La cour de récré de JB

22 commentaires:

  1. Merci pour cet instant poétique d'histoire. Beau mercredi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. comme je le mets en réponse au com de Quichottine, j'ai révisé ma copie sur wikipedia mais ces périodes de l'Histoire, expédiées en deux pages en classe me passionnaient. J'ai même failli faire des études d'Histoire avant d'opter pour l'économie. bises

      Supprimer
  2. Bonjour élève Jeanne, certes pas un saint ce Chilpéric... et dans l'histoire de l'humanité que de conquérants et de combats pour y arriver... allez sois tout de même le bienvenu à la cour de récré, MERCI à toi, bises de m'dame JB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tu as choisi un prénom de roi qui symbolise à raison ou à tort le prototype du conquérant sans scrupules aucun et pratiquant toutes les forfaitures. Il va peut-être falloir le mettre en quarantaine Bises Jill

      Supprimer
  3. Il a agrandi son royaume mais pas sa réputation !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. à cette époque un royaume était considéré comme son bien personnel y compris les gens qui y vivaient et y travaillaient, comme moi je considère ma voiture ou ma maison. Je ne suis pas sûre que ce ne soit plus d'actualité dans la tête voire les pratiques de certaines personnes de pouvoir.

      Supprimer
  4. Merci pour la révision de cette période de notre Histoire.
    J'avoue que j'avais oublié. :)
    Bises et douce journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai révisé avec wikipedia tu sais. Même si cela me passionnait quand j'étais pré-ado au point de faire des recherches (hors programme) dans les livres en expédiant le travail scolaire Bises

      Supprimer
  5. l'histoire n'est qu'un fleuve de sang...hélas ce n'est pas fini pour autant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais je comprends qu'on ait pas très envie d'enseigner ces moments sombres et sanglants de la construction d'un pays qui a duré plus d'un millénaire.

      Supprimer
  6. Une leçon de trhistoire...on peut dire que ça n'a "guerre" changer aujourd'hui...

    Excellent!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, hélas ... encore que je crois que si on savait voyager dans le temps, on verrait que quand même, bien des choses ont évolué. Bises

      Supprimer
  7. Merci pour cette belle participation, Jeanne, oui, tout au long de l'histoire des peuples, on rencontre des individus de «tout genre», hélas ! Bonne poursuite de ce mercredi ! Bises♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. les individus sans leur capacité nuisible d'en entraîner d'autres ne seraient que des criminels, prédateurs certes, mais de façon limitée. Qu'auraient pu faire Hitler sans les SA puis les SS et le silence des hiérarchies chrétiennes de l'époque pour ne citer que ces compromissions ?
      bises

      Supprimer
  8. Eh oui je ne sais pas si c'est bien raisonnable de le laisser entrer à la cour de récré d'autant plus qu'il ne se gêne pas trop pour éliminer autour de lui celles et ceux qui le gênent .
    Bravo pour la mise en vers
    Bonne journée
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est sûr qu'il n'a pas grand chose à envier aux héros des tragédies de l'antiquité ou aux empereurs romains et à leurs successeurs
      bises

      Supprimer
  9. un beau rappel historique !! magnifiquement écrit ! merci à toi.
    Bises
    cricket

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. l'Histoire est un livre ouvert sur les atrocités dont sont capables les hommes et singulièrement les hommes de pouvoir
      bises

      Supprimer
  10. de tous temps du sang sur les pages de l'Histoire...L'espèce humaine ne grandit elle donc pas "dans sa tête"?ne peut elle tirer des conclusions du passé?comment ne peut elle pas évoluer collectivement?sommes nous condamnés , par notre caractère humain si peu humain, à être toujours "un loup pour l'homme"?Chaque évolution spirituelle individuelle saurait elle transformer juste un peu le genre humain?
    enfin, tu vois,questions....tempête sous un crâne....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. beaucoup plus de questions que de réponses en effet, un début de réponse toutefois, si les religions, quelle qu'elles soient, ne se faisaient plus le relais des puissants qui assoient depuis des millénaires leur pouvoir et leur captation des richesses de la terre et des hommes en faisant croire que le bonheur est dans l'au-delà.
      Et si d'autres n'encourageaient pas le fortune immédiate (forcément mais ça ils ne le disent pas) au détriment d'autrui.
      Autrement dit si on considérait que la paix est possible dans plus d'entraide et de partage. Mais je rêve, bien sûr.
      bises et belle journée Evelyne

      Supprimer