Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, combien en 2016 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

samedi 19 mars 2016

Madeleine en clair-obscur

Est-ce la bougie qui la captive ?
Par delà les siècles, une flamme immobile éclaire son visage.

Madeleine au miroir
Madeleine à la veilleuse
Perdue dans la flamme

Le visiteur ne voit que la source de lumière, si fragile et fascinante sur les tableaux de George de La Tour. Le regard de Madeleine la fixe assurément. Mais où vont donc ses pensées ? Voyez dans l'obscur des deux tableaux, le crâne sur ses genoux.
Jeanne Fadosi, vendredi 18 mars 2016

Georges de La Tour,
Madeleine à la veilleuse
Georges de La Tour,
Madeleine aux deux flammes


9 commentaires:

  1. J'aime les deux tableaux ! On y regarde plus la flamme en un... merci Jeanne, bises

    RépondreSupprimer
  2. "Dieu que Madeleine est jolie". J'ai participé aussi à ce nid de mots. Bon week-end

    RépondreSupprimer
  3. Ces tableaux sont fascinants, tout comme le sont les flammes d'une bougie.
    La rêverie se met en place et hypnotisé par la lueur, une sorte de méditation se met en place...

    RépondreSupprimer
  4. Ces tableaux sont superbes et j'aime beaucoup les réflexions qu'ils t'ont inspirées.
    Bises et douce journée Jeanne.

    RépondreSupprimer
  5. Qui dit lumière dit aussi obscurité, ces tableaux sont à la fois rayonnants, paisibles mais personne ne sait vers quelle pensée mène la flamme, la mélancolie n'est pas loin.
    Merci de ta participation.

    RépondreSupprimer
  6. De beaux tableaux pour illustrer ce thème, j'aime beaucoup
    Bise et bon samedi Jeanne

    RépondreSupprimer
  7. Ah ! Ces tableaux, tous les tableaux de Georges de La Tour, comme ils sont parlants et quelle profondeur ! Bravo Jeanne et bonne poursuite de ce samedi ! Bises♥

    RépondreSupprimer
  8. Oui, superbes tableaux; et pourtant j'ai toujours un désir de m'en évader, quand je les regarde. J'aime trop la lumière, que je ne trouve pas ici.

    RépondreSupprimer
  9. Ah, superbes ! aussi bien les 2 tableaux que ton texte ! séance de méditation par auto-hypnose ? voir au-delà du miroir ? Le crâne fait penser à la mort... Méditation sur les mystères de l'au-delà ? J'ai noté les références et vais faire un ptit tour sur Internet ... m'intrigue profondément !
    MERCI et gros bisous

    RépondreSupprimer