Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, combien en 2017 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

mercredi 1 novembre 2017

Toussaint, le doux du Doubs

Avec lui c'était l'ouverture. Sa vie est toute une aventure qui se termine sur la dure dans une geôle du Doubs. Voilà qui m'amène dans l'un des départements du Jura pour retrouver les traces de cet homme emblème de la lutte contre l'esclavage des noirs aux Amériques et dans des lieux qui honorent sa mémoire et ou osent regarder ce que fut l'esclavage : dans un square de Nantes, sur un quai face à Bordeaux, au Panthéon de Paris, à Lorient, Allada au bénin, à l'aéroport international Toussaint Louverture de Port-au-Prince de Haïti, ou au fronton d'écoles ou de lycées.


Toussaint n'était pas un doux
C'est à la tête d'une armée
qu'il a lutté pour la liberté
et défait les anglais un mois d'août.

Il ne tendit pas l'autre joue
quand on l'amena fers aux pieds
des Caraïbes à Pontarlier
jusqu'à la forteresse de Joux.

Pensait-il à ses frères esclaves
à leurs galères ou aux épaves
quand il a accosté à Nantes ?

Ou aux ancêtres du Bénin
à leurs départs cap-verdiens ?
à son île indépendante ?


« En me renversant, on n'a abattu à Saint-Domingue que le tronc de l'arbre de la liberté, mais il repoussera car ses racines sont profondes et nombreuses ». Ces mots sont ceux qu’aurait prononcés Toussaint Louverture, le 7 juin 1802, à l'instant de monter sur le navire Le Héros qui le déporte en France avec sa famille. (source wikipedia, voir note ci-dessous)

Toussaint Louverture, 1743 - 1803, homme politique français, descendant d'esclaves noirs, l'une des grandes figures historiques des mouvements anticolonialistes, abolitionnistes et d'émancipation des noirs.
Chef de la révolution haïtienne (1791-1802) il a été défait en 1802 et déporté dans le Doubs où il mourut en 1803 des rigueurs de l'hiver et de l'emprisonnement, n'a pas vécu assez longtemps pour apprendre la proclamation de l'indépendance d'Haïti et l'institution de la 1ère république par son ancien lieutenant Jean-Jacques Dessalines le 1er janvier 1804.

buste de Toussaint Louverture
offert par Haïti pour le bicentenaire de sa mort
licence Creative Common CC BY-SA 4.0
source wikimedia



Fort de Joux, La Cluse et Mijoux, département du Doubs,  du Jura, région Bourgogne-Franche Comté, ancienne province de Franche Comté ou Franche Comté de Bourgogne, comté franc du Duché de Bourgogne ou du royaume de France selon les périodes de l'Histoire.





La liste des prénoms chez Jill Bill et Les liens du rassemblement
Avec un salut amical spécial à  Bigornette , 
Présidente d'honneur de La cour de récré de JB

11 commentaires:

  1. Bonjour élève Jeanne, faits historiques ici et je découvre un personnage, Toussaint Louverture... il avait raison de ce battre contre ce qu'on fit aux hommes noirs autrefois, rendus esclaves même si il le paya cher... Je te souhaite la bienvenue à la cour de récré, MERCI à toi, bises de m'dame JB ,-)

    RépondreSupprimer
  2. Géographie et Histoire mêlées, nous voici très bien documentés...
    Bonne fête de Toussaint

    RépondreSupprimer
  3. Bel hommage à ce Toussaint là Jeanne.
    Bise et bon mercredi de Toussaint

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour cet article qui donne un bon coup de dépoussiérage à la culture générale !

    RépondreSupprimer
  5. Un héros de l'indépendance de son pays... merci d'avoir pensé à lui.
    Passe une douce journée Jeanne.

    RépondreSupprimer
  6. super !! car au début j'ai voulu prendre ce Mr Louverture pour participer-- mais j'ai trouvé que c'était difficile sur le moment-
    voilà qui est fait grâce à toi-
    mort en captivité--
    bisous- belle journée-

    RépondreSupprimer
  7. J'ai lu son histoire .Un homme très courageux .Il mérite de ne pas être oublié.
    Ce prénom est très courant chez nous . Bonne journée;Bise

    RépondreSupprimer
  8. Bravo et merci de nous présenter cet historique Toussaint, Jeanne ! Bonne poursuite de ce jour ... bises♥

    RépondreSupprimer
  9. Bravo, Jeanne, c'est sur lui que j'aurais écrit aussi si j'étais restée devant l'ordi. Excellents poème et page, merci beaucoup, bisous.

    RépondreSupprimer
  10. Je ne me souvenais plus que c'était dans le Doubs qu'il avait été déporté Toussaint Louverture .
    Bravo pour cette belle présentation
    Bonne soirée
    Bisous

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Jeanne
    J'ai découvert ce héros dans mes lectures
    Je suis fascinée par son parcours
    Superbe buste sur ton image
    Bisous et belle journée
    Frieda

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Les commentaires anonymes et non signés d'une manière ou d'une autre ne seront pas validés.