Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, combien en 2017 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

vendredi 10 novembre 2017

Espoir ?

Pour la page 90 de l'Herbier de poésies sur une image proposée par Jamadrou avec ces mots :
La trame d'une histoire ?
C'est drôle, c'est funny,
un patch work de points de croix.
Bizarre et joyeux.
Comme si chaque carré était ajouté par un brodeur passant l'ouvrage de main en main, à une ou un autre et un ou une autre encore. Sans plan d'ensemble.
Pourtant les couleurs,
pourtant cette mosaïque
créent une harmonie
Résisteront-elles ensemble
au patient désassemblage
de Pénélope remontant les aiguilles du temps dans le silence et la solitude de la nuit. Ce temps inexorable ne ramènera pas Ulysse. Elle sait que les fins heureuses n'existent que dans les légendes.
Pourtant rien ne musèle
ses lèvres et le chant d'espoir
de la nuit des temps
surgissant à chaque fois
qu'il faut se lever aussi*.
©Jeanne Fadosi, mercredi 8 novembre 2017
à découvrir avec les autres brins sur la page 90 de L'Herbier

photo et ouvrage de Jamadrou


* allusion à la chanson de Bernard Lavilliers et Jeanne Cheral, L'espoir, album 5 minutes au paradis, 2017 Clic --->
Cette chanson est un hommage au poème de Paul Eluard, Liberté Clic --->

10 commentaires:

  1. Oh oui la pauvre Pénélope et son ouvrage... j'avais une tante qui au crochet faisait du couvre-lit façon patchwork ! Merci Jeanne, bises

    RépondreSupprimer
  2. Wifi récupéré. Je reprendrai les visites commentées de vos blogs lundi, le temps de rattraper mon retard de programmation d'articles sur mes 3 blogs. Beau week-end.

    RépondreSupprimer
  3. Très beau duo Cherhal/Lavilliers. Tu as été bien inspirée, Jeanne.
    Bravo.

    RépondreSupprimer
  4. Françoise, Vieille M.10 novembre 2017 à 15:37

    Bel exercice de Haïbun ! et je ne connaissais pas le duo Cheral/Lavilliers : Un grand merci pour les émotions suscitées, Jeanne !

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour ce billet qui me permet après ton texte de découvrir ce superbe duo de B. Lavilliers et J .Cheral
    Bonne soirée
    Bisous

    RépondreSupprimer
  6. merci pour le lien chez Bernard Lavilliers.
    LE patchwork est bien joli.
    Bises et belle soirée.

    RépondreSupprimer
  7. C'est tout à fait magnifique !!!
    Merci pour cette page, Jeanne.
    Bises et douce journée.

    RépondreSupprimer
  8. Jeanne que ton texte est fort pour chasser le malheur et vouloir de toutes ses forces aller jusqu'au bout de l'oeuvre pour se souvenir toujours que la vie a connu d'autres couleurs qui ajoutées les unes aux autres et passant de main en main sans plan d'ensemble mais tel un passage de témoin offriront au monde l'étendard d'une liberté retrouvée, patchwork de tous et pour tous les peuples.
    Merci Jeanne pour le poème de Paul Eduard et Le duo Cherral Lavilliers chantant L'espoir
    Jeanne un billet si beau que je devrais broder les couleurs durant la nuit des temps juste pour lire encore et encore ta poésie.

    RépondreSupprimer
  9. "Plus la vie croit en la vie, plus s'efface la douleur..." Merci, Jeanne.

    RépondreSupprimer
  10. Remettre sur le métier chaque jour son ouvrage, comme Pénélope, c'est une forme d'optimisme...
    Je suis le lien bien sûr !
    Merci Jeanne

    RépondreSupprimer