Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

mercredi 2 janvier 2019

Sofonisba d'Yeur et d'Ici-bas

Franchement Jill, le prénom de ce mercredi, je ne sais où tu l'as trouvé, me fait penser à cette expression saugrenue dont je ne connaissais même pas la signification et qui en ces temps de repli sur soi m'interpelle d'autant plus : "avoir un nom à coucher dehors".
C'est pourquoi, revenant de la voie lactée visitée la semaine dernière, j'ai envie de vous balader un peu avant de revenir par ici.


Sofonisba
est née ici-bas.
C'est une localisation bien vague !
Ce pourrait être là-bas
"sur les trottoirs de Manille"
ou d'ailleurs
(pardon Maxime le Forestier pour l'emprunt)
en campagne ou en ville,
à Issy ou à Yeur
(pardon Quichottine pour cet emprunt)
ou même à Pétaouchnok 
ou éduquée à la docteur Spock
(les deux semblent incompatibles)
ou dans les hurlantes vagues
sur un canot à moteur
sans moteur
en quête d'un port d'attache
sans tache.

Sofonisba née ici-bas,
la tête dans les étoiles
admire sur la webtoile
les images la sonde New Horizons
approchant de Ultima Thule
comme jadis on associait la terrestre Thule
à la quête du Graal
comme cette sonde spatiale.
Elle songe à la chance
d'être née sans violence
à la clinique des Lilas
aux grandes heures
de la maternité heureuse.

Vous l'avez compris, la tête loin très loin du côté de la ceinture de Kuiper, évoquant aussi les souvenirs d'époques de progrès à l'origine du planning familial (1947, 1956, 1960) autour de la grossesse et de la maternité et du développement des services de maternité pour des accouchements plus sûrs et plus respectueux de la mère et de son enfant nouveau-né ou à naître (accouchement dit sans douleur, débuts de la sophrologie, vers une naissance sans violence ...)
Un rappel nécessaire à l'heure de la gestion statistique sans humanité (INSEE mortalité infantile).


Maxime Le Forestier, Né quelque part, chanson de 1988

Les Lilas, commune française, département de Seine-Saint-Denis, région et ancienne province de l'Île-de-France
Issy-les-Moulineaux, autre commune de l'Île-de-France, département des Hauts de Seine

Pendant que nous sommes du côté de la Porte des Lilas, seul film dans lequel Georges Brassens a joué et écrit trois chansons, voici des extraits Au bois de mon coeur Clic ---> ; L'amandier Clic ---> ; Le vin Clic --->


La liste des prénoms chez Jill Bill et Les liens du rassemblement
Avec un salut amical spécial à  Bigornette , 
Présidente d'honneur de La cour de récré de JB

9 commentaires:

  1. Bonjour élève Jeanne, prénom proposé par Lenaïg en 2018... ceci dit, ce prénom a tout d'un accouchement… de nos jours avec moins de douleurs vu les progrès médicaux, mais reste un accouchement tout de même… Sofonisba sois la bienvenue à la cour de récré, MERCI à toi, bises de m'dame JB ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Originalement bien présentée, ta Sofonisba, Jeanne ! Bravo ! Bonne Année et bon mercredi tout entier ! Bises♥

    RépondreSupprimer
  3. Il fallai le faire avec ce prénom : J'ai beaucoup aimé. Douce, belle et enrichissante année.

    RépondreSupprimer
  4. J'aime beaucoup ta proposition Jeanne, bravo pour ce bel article ! Où allons-nous ?
    Je t'embrasse et te souhaite quand-même la bonne année !

    RépondreSupprimer
  5. Superbe cette Sofonisba née d'Issy et d'Yeur. Bravo Jeanne.
    Bises et bon mercredi

    RépondreSupprimer
  6. On se promène avec ta Sofonisba qui a effectivement un nom à coucher dehors.Alors, on ne sait trop d'où elle peut bien venir .
    Je crois qu'on recommence à parler de l'accouchement sans violence à l'heure où les médecins font accoucher les femmes à l'heure qui leur convient à eux et pas au bébé qui va naître , et à une époque où la césarienne est pratiquée en chaîne.
    Bise

    RépondreSupprimer
  7. Comme tu dis un prénom à coucher dehors . Quant aux progrès accomplis dans le domaine de la maternité heureuse , ils sont vraiment phénoménaux . Je suis en train de lire "le coeur des femmes" de Martin Winckler , il y est beaucoup question de ces rapports essentiels entre le médecin et ses patientes dans ce domaine justement .
    Bonne soirée
    Bisous

    RépondreSupprimer
  8. Je lance le défi le 7 ,ayant lu un peu tard la demande de Domi

    RépondreSupprimer
  9. T'en fais pas, je ne t'en voudrai en aucune façon. Cet emprunt me plaît bien et va bien à ce prénom que je n'avais jamais entendu auparavant.
    Merci pour cette page, Jeanne.
    Bisous et douce journée.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Les commentaires anonymes et non signés d'une manière ou d'une autre ne seront pas validés.
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.