Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

mercredi 5 octobre 2016

Ursuline la Malouine

cinquième prénom du mercredi de la saison 8, voici Ursuline


Ursuline la Malouine
Ne voulait pas être béguine
Encore moins une dentellière
Ni même habile écaillère.
Certes elle savait manier le crochet
Pour les coiffes et pour les filets
Les danses du pays gallo
L'garçon manqué de Saint-Malo !
Ursuline rêvait de grand large
On la disait un peu barge
Des ragots elle n'avait que faire
Elle voulait juste être corsaire.
En habit de laquais sur le quai
Elle aurait bien pu embarquer
En grand secret sur le Surcouf
Sans être démasquée : un truc de ouf !
Ursuline la belle corsaire
A imaginé d'autres terres,
Sous les yeux clos sur ses pensées
Ses poèmes ont été chantés.

Clin d’œil à Angèle Vannier, 1907 - 1980, poétesse et parolière
à qui j'ai prêté sans vergogne une autre vie
car des corsaires malouins au féminin, je n'en ai pas trouvées.

bonus Le chevalier de Paris, par Catherine Sauvage
que Angèle Vannier a écrit pour Edith Piaf qui l'a créée, chanson qui a remporté le premier prix du disque et qui a été interprété en 17 versions dont Yves Montand et Franck Sinatra.
J'ai un faible pour celle de Catherine Sauvage

Pour les costumes traditionnels de Saint-Malo Clic --->

 
La liste des prénoms chez Jill Bill (Jill Bill nous a déjà concocté une liste de prénoms pour la reprise de septembre)
Avec un salut amical spécial à  Bigornette , 
Présidente d'honneur de La cour de récré de JB

12 commentaires:

  1. Bravo vraiment pour ton poème que j'aime beaucoup. Je pense que la poétesse aurait aimé la vie que tu lui a prêtée. Belle journée

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour élève Jeanne, ah mais toutes les filles ne sont pas obligées d'être au crochet et rêve aussi d'être cap'taine au long cours, pas facile à cette époque très masculine, Ursuline sois la bienvenue à la cour de récré, MERCI à toi, bises de m'dame JB ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Coucou Jeanne, un grand bravo pour ton poème et merci beaucoup, pour le tout ! Gros bisous.

    RépondreSupprimer
  4. Ah si j'étais un homme...je serais capitaine...
    Pourquoi tricoter des mitaines ?
    De la mer Ursuline serait la reine!

    Bravo!

    RépondreSupprimer
  5. Si j'étais un garçon, je serais capitaine... Eh oui, chacun sa place, et comme le disait Laura dans la petite maison dans la prairie ce midi : quoi qu'elle dise ou fasse la femme se retrouve toujours à faire la cuisine !

    RépondreSupprimer
  6. Oh ! Cela donne un superbe poème, Jeanne ! Bravo ! J'♥ beaucoup ! Bonne et belle poursuite de ce mercredi ! Bisees♥

    RépondreSupprimer
  7. L'histoire comme cela est nettement plus attrayante que dans un couvent! Bisous les costumes sont très jolis.

    RépondreSupprimer
  8. Bonsoir Jeanne,
    J'aime bien l'idée que tu as imaginé unE corsaire !
    Je vois que toi aussi, tu as imaginé une histoire sur fond d'un bout de Bretagne...
    Bravo en tout cas pour ce défi.
    Bonne soirée.
    FP

    RépondreSupprimer
  9. Excellente interprétation de ce prénom , une envie d'aventure qui sied parfaitement à la poétesse malouine . J'aime beaucoup aussi sa chanson interprétée par Catherine Sauvage .
    Merci pour tous les liens et ton poème
    Bonne soirée
    Bisous

    RépondreSupprimer
  10. Bonsoir Jeanne
    Quand le costume fait le personnage
    Ursuline a bien su se camoufler
    Bisous et douce soirée
    Frieda

    RépondreSupprimer
  11. J'adore !
    Merci pour ces rappels, Jeanne, et pour cette Ursuline qui me plaît infiniment. :)
    Passe une douce journée.

    RépondreSupprimer
  12. J'aime beaucoup cette Ursuline qui n'a pas froid aux yeux . Je ne connaissais pas cette chanson .Bonne soirée

    RépondreSupprimer