Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

mardi 10 août 2021

Mes prénoms de l'été : K comme Kevin

Les Jeux Olympiques de Tokyo s'est achevé dimanche pour les sportifs valides. Les jeux paralympiques se tiendront du 24 août au 5 septembre 2021.

Pour autant, le stress, les conditions particulières sans public pour cause de pandémie, la chaleur a conduit à des abandons, des contre-performances, des déceptions ...

Parmi les épreuves qui me fascinent et m'interrogent le plus figure le décathlon.

Qui n'est pas une marque de chaînes de magasins de sport qui en a copié le nom mais une discipline de l'athlétisme faite d'épreuves combinées. Et comme son nom l'indique pour ceux qui ont fait du grec et pas que, il y en a 10 : 4 courses (100m, 400m, 110m haies et 1500m), 3 sauts (longueur, hauteur, perche) et 3 lancers (poids, disque, javelot) dont le record du monde était détenu depuis 2018 par le français Kevin Mayer.

Quand après des performances en demi-teinte il a révélé son mal de dos, je me suis longtemps demandé si ce n'était pas déraisonnable de vouloir forcer son corps au-delà du possible et au risque de compromettre sa santé de toute une vie future. Les enjeux médiatiques et financiers valent-ils le prix d'une vie ?

Il a serré les dents, il a puisé dans ses ressources secrètes, il est revenu au score et a flirté avec la médaille de bronze sachant que l'or était définitivement inatteignable pour au final se hisser jusqu'à la deuxième place.

Il a résister aux sirènes de l'abandon et il a réussi. Je ne sais qu'en penser d'une façon générale mais en ce qui le concerne oui il avait raison de tenir.

J.O Tokyo 2021 : Kévin Mayer décroche l'argent en décathlon (francetvinfo.fr)

Je lui souhaite maintenant les plus merveilleuses vacances et que les medias aient la décence de lui lâcher la grappe.

Kevin Mayer : "Je ne prends aucun plaisir, je donne tout et je vais aller au bout" (dicodusport.fr)

Puisque j'en suis à la lettre K, je ne sais trop que penser aussi de la très mauvaise mésaventure d'une autre athlète :

JO de Tokyo 2021 : Kristina Timanovskaïa, l’athlète biélorusse qui voulait fuir son pays, en route pour la Pologne (lemonde.fr)

JO 2021 : la Biélorusse Krystsina Tsimanouskaya, punie par les autorités de son pays, est "en sécurité" à Tokyo et veut rejoindre la Pologne (francetvinfo.fr)


4 commentaires:

  1. Belle illustration de la lettre K au travers Kévin Mayer. Kévin est le prénom du papa de ma Bibounette.
    Bises et bon mardi.

    RépondreSupprimer
  2. Je ne peux pas dire que j'ai suivi ces jeux-ci... manque d'entrain comme de public dans les stades !! Bon mardi Jeanne...

    RépondreSupprimer
  3. Oui le décathlon est vraiment une discipline où l'athlète doit remplir un maximum de conditions physiques . Un grand bravo à Kévin Mayer pour avoir su conjurer la douleur et puiser dans ses réserves. Sa joie faisait plaisir à voir après son lancer de javelot.
    Quant à l'athlète biélorusse, je me demande vraiment comment font les sportifs de ce pays pour supporter un tel régime .
    Bonne journée
    Bises

    RépondreSupprimer
  4. J'avoue ne pas les avoir suivi, mais je sais combien c'est important pour ces athlètes...
    Merci pour ta page.
    Bises et douce journée.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Certains rencontrent des difficultés à renseigner leurs liens : vous pouvez signer votre commentaire de votre nom ou pseudo, merci
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.