Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

mercredi 2 octobre 2019

L'âne Anus de Brême

Vous souvenez-vous, nos trois voyageurs ont rejoint Anvers pour chanter Do Ré Mi la semaine dernière. Une flash mob, par définition, ne dure que quelques minutes et après c'est la dispersion de la foule. Vous voulez sans doute la suite de leur histoire.


Nos joyeux drilles
en quadrille
ont repris la route
après la déroute.

Ils ont rendez-vous
voyez-vous
aux heures blêmes
de la ville de Brême.

Ils y rejoindront
la fanfare à flonflons
des musiciens de Brême*
quand même !

L'âne a sauvé sa peau
en portant sur son dos
chien, chat et même encore
Igor, le coq ténor

Il se fait appeler Anus
en hommage à l'Equus asinus africanus
tant pis si le terme prête à confusion
il vient rarement dans la conversation.

Les allemands disent After
Quand vient du matin les cinq heures
Avec les Afrikaners et les Anglais
voyez plutôt l’ambiguïté

Bon je m'égare. A la gare
là, l'âne attend les routards
il ne faudrait pas qu'ils s'égarent
dans les quartiers de fêtards.

Brême, ville hanséatique
vaut bien la visite.
Ensuite la bande et la bande d'Anus
mettront le cap vers Aarhus.

Brême, Les musiciens, image wikipedia

Oui la semaine prochaine, ils remonteront vers le Nord du Danemark. A suivre ...

* Certains pourront penser que c'est le conte des frères Grimm qui a inspiré à George Orwell sa dystopie La ferme des animaux, parue en 1945, sans la préface prévue, censurée par les britanniques qui étaient dans la phase ultime de la libération les alliés de l'URSS. En 1972, un bibliothécaire britannique du nom de Ian Angus retrouve le manuscrit avec la préface prévue et interdite. Ce qui permettra à la préface initiale de paraître dans les journaux et de figurer dans l'édition italienne de 1973.



Retrouvez sur son blog la liste des prénoms chez Jill Bill
et peut-être, les liens du rassemblement si Jill Bill le peut. On ne t'en voudra pas si tu ne fais pas ce suivi. Priorité à ta santé !
J'essaierai de tenir à peu près à jour Mes prénoms saison 11

Mes prénoms du mercredi saison1 dansaient à la guinguette de la Récréa-bigornette,
et ceux de La cour de récré de JB avec mes participations aux Prénoms du mercredi :
saison 2 ; saison 3 ; saison 4 ; saison 5 ; saison 6 ; saison 7 ; saison 8 ; saison 9 ; saison 10

Si vous voulez connaître la genèse de cette aventure ludique, Bigornette, Présidente d'honneur de La cour de récré de JB pour avoir créé les prénoms du mercredi,  s'en expliquait ICI.



10 commentaires:

  1. Bonjour élève Jeanne… les musiciens animaux, chacun son son, ensemble j'imagine la cacophonie ;-) Brême vaut le détour et je souhaite la bienvenue à Anus à la cour de récré, MERCI à toi, bises de m'dame JB ;)à

    RépondreSupprimer
  2. Ce voyage en prénom et une très bonne idée. J'ai lu avec plaisir. Belle journée. Bisous

    RépondreSupprimer
  3. Bravo Jeanne ! Finement et agréablement relevé le défi !!! Bon meercredi ! Bises♥

    RépondreSupprimer
  4. Bravo Jeanne tu t'en es bien sortie ! Bises et bon mercredi

    RépondreSupprimer
  5. quelle histoire--- tu as été bien inspirée par anus-
    je suis admirative- bravo-
    bon mercredi- bises-

    RépondreSupprimer
  6. J'avais beaucoup aimé le conte... alors, j'ai souri en te lisant.
    C'est vrai qu'en y repensant, notre prénom ne sert qu'aux étrangers...
    ou à ceux qui n'entrent pas dans notre premier cercle... :)
    Bravo pour ta participation.
    Bises et douce journée.

    RépondreSupprimer
  7. encore à la bourre ce midi ! promis, j'irai faire un tour à la cour de récré. bises à toutes et un (il me semble)

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour ce billet qui m'a permis de renouer avec le conte et aussi avec avec Orwell, il faudra que je relise "la ferme des animaux" , je ne m'en souviens plus tres bien . Bravo pour la mise en vers de ce voyage .
    Bonne journée
    Bises

    RépondreSupprimer
  9. Voilà une jolie manière de parler de ce prénom qui rebute. Renée http://envie2.be/

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Certains rencontrent des difficultés à renseigner leurs liens : vous pouvez signer votre commentaire de votre nom ou pseudo, merci
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.