Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

jeudi 17 octobre 2019

«le faussaire de Paris», avec les mots de Adolfo Kaminsky et Yves Jaeglé

Jill Bill a pris la barre du rafiot navire des CROQUEURS DE MOTS pour le défi n°225. Maintenant que vous avez découvert lundi l'image qui en le support, vous comprenez la piste à nous donnée pour ce second jeudi poésies de ce défi : "le faussaire".
Le hasard ou les mêmes lectures qui sait m'a fait découvrir dans les pages loisirs du quotidien "Le Parisien" de vendredi 4 octobre 2019


le podcast du journaliste qui a eu la chance et l'intelligence de l'interviewer fait une vingtaine de minutes : il est passionnant et je vous invite vivement à prendre le temps de l'écouter.

https://player.pippa.io/code-source/episodes/adolfo-kaminsky-faux-papiers-vrai-heros


Le faussaire de Paris, le technicien ...
Le Mozart de la carte d'identité.
Sa main ne doit jamais trembler.

D'elle dépend la vie d'un être humain.
L'identité, c'est quoi ?
Une escale en Turquie,
une sœur y naît «apatride».
Les papiers, ça n'a pas de prix,
et parfois pas de sens.
«Surtout dis bien que tu es Argentin, pas juif.»
L'enfant a écrit juif,
l'enfant juif qui ne savait rien du judaïsme.
Trois mois au camp de Drancy
une centenaire sur un brancard
allant travailler en Allemagne ...
On savait ...


Un homme à la longue barbe élégante

«à la Victor Hugo»
leur liberté en héritage.

«La nationalité, c'est une étiquette,
qui permet de vivre ou de mourir ...»
Comme les dés du hasard*
au sablier du temps**.

Une libération in extremis,
trente années dans le secret du Bien
Sauver des vies, sa vocation,
son «combat, l'indépendance de l'être humain.»

Clandestinité
d'un génial faussaire d'honneur
légende vivante.

Un femme syrienne et son enfant, dans le camp d’Ain Issa, en juillet 2017.
 BULENT KILIC / AFP

Adolfo Kaminsky
, né le 1er octobre 1925 en Argentine de parents russes, résistant français spécialisé dans la fabrication de faux papiers, photographe
Une exposition lui est consacrée au Musée d'Art et d'Histoire du judaïsme (mahJ)








* Allusion au poème calligraphique de Stéphane Mallarmé, Un coup de dés jamais n'abolira le hasard, 1897
** Au sablier du temps, un poème que j'ai écrit pour milleetune


12 commentaires:

  1. J'ai fait un copié collé pour ce lien, mais, ne donne rien sur le net… bref… Il fut une époque ou pour survivre à la folie d'un allemand avoir recours au faussaire était de mise… merci à eux ! Belle page Jeanne, merci à toi, bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis étonnée, le lien marche chez moi. Mais si tu peux accéder à la page du Parisien, tu as le podcast dans la page et tu pourras l'écouter alors. A moins qu'en Belgique ce ne soit pas possible. bises

      Supprimer
  2. Une très belle façon de célébrer ce faussaire en papiers d'identité. Il a sauvé tellement de vies !
    Bises et bon jeudi Jeanne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans doute une goutte d'eau dans l'océan des déportés et des disparus des dictatures car il a continué jusqu'au début des années 1970. Ce n'est pas donné à tout le monde d'avoir le talent qui permet d'être raccord avec ses idéaux. Bises

      Supprimer
  3. Merci Jeanne pour la présentation de ce faussaire . J'arrive bien à avoir le podcast en copiant collant . Je suis en train de l'écouter, c'est passionnant .
    Bonne journée
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui passionnant et je suis à la fois émue et admirative. Il parait que ses photos sont aussi des œuvres d'art dignes des Doisneau ou Izis ou Willy Ronis. ... bises

      Supprimer
  4. Cela doit être terrible de vivre dans la clandestinité en cachant sa vraie identité. certains faussaires profitent du m'alheur des sans papiers pour gagner de l'argent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La plupart sans doute, même en temps d'urgence vitale à échapper à l'oppression. J'ai eu l'idée de mettre une illustration du camp de concentration alsacien après avoir regardé un téléfilm policier qui a eu la bonne idée de dérouler une intrigue permettant de revenir sur l'Histoire. bises

      Supprimer
  5. Je peux ouvrir les liens, ici, Jeanne.
    Défi magnifiquement relevé !!! Bravo à toi !!! Super !!!
    Bonne soirée,
    Bises♥

    RépondreSupprimer
  6. Un beau poème pour lui rendre hommage. Un faussaire a un talent certain. Bises

    RépondreSupprimer
  7. J'ai écouté, effectivement c'est très intéressant et passionnant.
    Bisous.
    Domi.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Les commentaires anonymes et non signés d'une manière ou d'une autre ne seront pas validés.
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.