Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

jeudi 3 octobre 2019

Demain, de Robert Desnos

Martine animant le défi n°224 des CROQUEURS DE MOTS depuis son Quai des Rimes nous propose pour les jeudis en poésie des 26 septembre et 3 octobre, au choix :
écrire un poème en vers ou en prose sur les deux autres thèmes en tenant compte ou pas des titres proposés
ou
partager un poème ou une chanson que vous aimez bien sur les trois thèmes proposés ou sur d'autres thèmes
Ma requête "présent" m'a conduit aussi à ce poème que j'avais partagé le 1er septembre 2011 pour le défi n°63 des Croqueurs de mots. De ce poète, on connait surtout ses poèmes de fleurs ou d'animaux grâce aux florilèges Chantefleurs et Chantefables.
Robert Desnos n'a pas seulement écrit pour les enfants, loin de là. Et même quand il le fait, il est recommandé aux adultes de lire entre les lignes ...

DEMAIN

Âgé de cent mille ans, j'aurais encor la force
De t'attendre, ô demain pressenti par l'espoir.
Le temps, vieillard souffrant de multiples entorses,
Peut gémir : Le matin est neuf, neuf est le soir.

Mais depuis trop de mois nous vivons à la veille,
Nous veillons, nous gardons la lumière et le feu,
Nous parlons à voix basse et nous tendons l'oreille
A maint bruit vite éteint et perdu comme au jeu.

Or, du fond de la nuit, nous témoignons encore
De la splendeur du jour et de tous ses présents.
Si nous ne dormons pas c'est pour guetter l'aurore
Qui prouvera qu'enfin nous vivons au présent.


Robert Desnos, Etat de veille, 1943, (librairie Gallimard, éditeur)

Robert Desnos, 1900 - 1945, poète français




13 commentaires:

  1. Il est décédé jeune encore… je ne connaissais pas ce titre de lui, merci Jeanne… bonne nuit, jill

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Jill, la tragique ironie de ce temps c'est qu'il est mort du typhus dans un camp de concentration en Tchécoslovaquie alors même que ce camp veanit d'être libéré par l'armée rouge !

      Supprimer
  2. Une magnifique poème de Robert Desnos, Jeanne. Merci. Bises et bon jeudi

    RépondreSupprimer
  3. quel beau poème, et qui prend un autre éclairage, quand on voit qu'il a été écrit en 1943... merci pour le partage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui ! Et comme il est tout en non dit, il peut aussi se lire au présent dans beaucoup de circonstances ...

      Supprimer
  4. Je connais mal Robert Desnos mais j'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce poème qui est tout à fait dans le thème. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chantefables et Chantefleurs faisaient partie des livres dont mes enfants me demandaient de leur en lire deux ou trois pages avant de dormir. bises

      Supprimer
  5. Superbe poème que je ne connaissais pas , de même que je ne savais pas qu'il était mort en Tchécoslovaquie du typhus . Merci pour tous ces renseignements et pour ce choix .
    Bonne soirée
    Bisous

    RépondreSupprimer
  6. Excellent choix, Jeanne !!! De plus, j'apprends des choses que j'ignorais sur cet auteur ! Merci beaucoup à toi et bonne soirée,
    Bises♥

    RépondreSupprimer
  7. magnifique poème ; j'ai un peu écouté Hubert Reeves sur France Inter en début d'après midi. Bises

    RépondreSupprimer
  8. Robert Desnos, comme tu as bien fait de publier ce poème, car comme tu le dis il est plus connu pour des œuvres trop vite dites pour enfants... Découvrir l'ensemble de son œuvre est une vrai trésor poétique.

    RépondreSupprimer
  9. Très beau poème. Grâce à nos défis, le nom de certains poètes qui avant m'étaient inconnus, me deviennent familiers.
    Bisous.
    Domi.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Les commentaires anonymes et non signés d'une manière ou d'une autre ne seront pas validés.
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.