Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

jeudi 31 octobre 2019

Conseils donnés par une sorcière, de Jean Tardieu

Conseils donnés par une sorcière
(À voix basse, avec un air épouvanté, à l’oreille du lecteur.)

Retenez-vous de rire
dans le petit matin !
N’écoutez pas les arbres
qui gardent les chemins !

Ne dites votre nom
à la terre endormie
qu’après minuit sonné !
A la neige, à la pluie
ne tendez pas la main !

N’ouvrez votre fenêtre
qu’aux petites planètes
que vous connaissez bien !

Confidence pour confidence :
Vous qui venez me consulter,
méfiance, méfiance !
On ne sait pas ce qui peut arriver.

Jean TARDIEU

ou en contre-points :
Cinq clés pour révéler la sorcière qui est en vous, de Odile Chabrillac

Sorcières, la puissance invaincue des femmes
Mona Chollet à La Grande Librairie, émission du
14 novembre 2018


Parce que le soir du 31 octobre est, par mode ou par tradition revenu le temps de Halloween, alors que ...

... Je n'aime pas trop Halloween qui ne me semble pas être une fête de chez nous, qui me semble être une fête ici activée, comme d'autres,  il y a une vingtaine d'années pour des raisons de lucre commercial.
Même si elle ressuscite l'une des vieilles fêtes païennes rythmant les saisons, ici l'entrée dans l'hiver et la dormance de la nature, fin de l'été ou début de l'hiver, fête de Samaïn, ravivée déjà en Bretagne. (il serait intéressant d'en comprendre le mécanisme, les raisons, et ceux qui en sont à l'origine : le folklore n'est pas une génération spontanée d'un "peuple" qui aurait eu une réalité homogène régionale.)
Dans une autre vie, j'ai rêvé de prolonger mes études jusqu'à une thèse d'Etat en affinant un sujet dans la thématique trop vaste de sociologie et économie de la fête. Des âmes bienveillantes ou des sorcières ont fait capoter ce projet que j'avais à coeur. C'est la raison pour laquelle je dis "rêve" maintenant.
Dans une autre vie, mieux conseillée peut-être, plus déterminée à oser une certaine indépendance beaucoup plus sûrement, j'aurais retenu les mots histoire et anthropologie et j'aurais été frapper à la porte de l'Ecole Pratique des Hautes Etudes ou à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences sociales.
Mais une toute jeune femme ne se débarrasse pas ainsi de tant de siècles de formatage à remplir un rôle social assigné. surtout quand (paradoxalement ?) l'évolution favorable des mentalités lui a permis d'acquérir son autonomie financière.
Je n'ai pas oser me battre contre le refus d'un exeat* qui m'aurais ouvert la voie de l'enseignement supérieur. L'inéat*, je l'avais pour un poste d'enseignant-chercheur.
Je resterai toujours dans l'interrogation d'avoir été l'une des victimes collatérales d'un changement de gouvernement (et de président) qui bousculait les les périmètres des domaines de compétences des ministères et donnait aux cadres supérieurs un travail phagocyté par la mise en place des nouveaux organigrammes du ministère, d'un vide administratif, de la frustration de hauts fonctionnaires à qui la supervision de l'enseignement supérieur et de la recherche leur était ôtée ? Ou si mon sujet dérangeait ou encore si c'était juste ou aussi parce que j'étais une femme, et donc vouée à enseigner aux plus jeunes ? ou juste parce que la seule employée en charge de l'instruction de ces dossiers d'exeat était en congé de maladie  sans remplaçante. Et là, je mets volontairement au féminin car les fonctionnaires subalternes étaient déjà majoritairement des femmes.
Ou si étant femme et intéressée curieusement par un sujet aussi sulfureux, je n'aurais pas été un peu sorcière ?

Jean Tardieu, 1903 - 1995, écrivain et poète français
Halloween, fête folklorique et païenne traditionnelle et moderne
Sorciers, sorcières - wikipedia
Les sorcières, une histoire de femmes, série documentaire de France Culture, éd Michel Lafon
* exeat ou clic --->; ineat définitions



2 commentaires:

  1. Je n'aime pas cette "fête" non plus... et je t'ai découverte un peu plus en te lisant.
    Nous étions formatées, nos jeunes le sont moins, mais je pense que des limites sont encore infranchissables, peut-être parce qu'il y a encore trop peu de femmes dans la hiérarchie ou peut-être parce que celles qui y sont ont encore trop peur de voir arriver des concurrentes.
    Le monde change doucement... mais l'argent est toujours roi.
    Merci pour ta page et les sujets de réflexion qu'elle nous apporte.
    Merci pour le partage.
    Passe une douce journée.

    RépondreSupprimer
  2. J'aime bien ce poème de Jean Tardieu. Je l'ai souvent fait apprendre à mes élèves qui appréciaient aussi...Pour les enfants, cette fête est surtout une occasion de venir quémander des bonbons et nous les recevons de notre mieux, je ne crois pas qu'ils pensent beaucoup aux sorcières

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Les commentaires anonymes et non signés d'une manière ou d'une autre ne seront pas validés.
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.