Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

samedi 7 septembre 2019

Pierres et peintures

En marge de la page 148 de l'Herbier de Poésies
"Les pierres les plus dures

blessées durablement"


Telle est la légende mise par le sculpteur Henri Aram Hairabedian sous cette pierre dure dont il a souligné la scène qui lui apparaît quand il la met sur son blog à L'Hospitalier Trésor de garrigue  © 6/1001.


Peut-être en écho à la demande d'Adamante, le poète sculpteur y met de nouveaux vers avec l'Hospitalier Trésor de garrigue © 510/1001
Et ces mots font résonnance avec ma lecture de mardi dernier : Sylvain Tesson, Notre Dame de Paris Ô Reine de douleur.


Jill y voit la descente de la croix et comment faire autrement lorsque notre imaginaire enfantin de petites européennes a été ainsi colonisée par les images du catéchisme et par les tableaux magnifiques des grands maîtres

Rubens au premier chef vers 1616 :



mais aussi la mise au tombeau et particulièrement la sculpture de Michel-Ange au Vatican :

Basilique Saint-Pierre du Vatican

8 commentaires:

  1. Une agréable suite à ce défi si bien relevé, Jeanne !
    Bonne journée,
    Bises♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la pierre soulignée m'a fait recherché ces représentations qui ont surgi dans ma tête pour vérifier s'il s'agissait seulement de mon imagination

      Supprimer
  2. Ces "Pieta" sont magnifiques et illustre très bien le regard d'une mère perdant son enfant.
    Bises et bon weekend Jeanne

    RépondreSupprimer
  3. Superbe suite, effectivement comment ne pas être imprégnée de nos racines catholiques...
    Merci pour tes recherches, je t'ai répondu sur mon blog, mais c'est exactement cette illustration que je recherchais. Je suis très contente de la retrouver.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. racines c'est beaucoup dire car l'histoire de l'Europe n'a pas commencé en l'an 33, mais elles en forment une partie du tronc et des premières branches. Je dirai plutôt chrétiennes d'ailleurs car dès le départ si l'histoire sainte a fait partie de ce qu'on apprenait aux petits enfants, il y a eu plusieurs églises, entre chrétiens d'orient et d'occident, puis entre catholiques eux-mêmes avec deux papes à certain moment, ce qui nous vaut le merveilleux Palais des papes à Avignon, puis les grandes scissions en occident avec la réforme ... sans oublier les anglais (issus du métisage celtes normands) avec leur religion anglicane créée par un roi à qui le pape refusait d'annuler son mariage. Tout cela a marqué notre Histoire c'est vrai et bien trop souvent dans les conflits.

      Supprimer
  4. Je l'avais vue ainsi cette Pietat mais je suis partie je ne sais où pour m'éloigner un peu de ce qui fait mal ici en ce moment mais sans y croire...
    Bises Jeanne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et j'ai beaucoup aimé la façon dont tu as élargi la vision ... bises

      Supprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Les commentaires anonymes et non signés d'une manière ou d'une autre ne seront pas validés.
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.