Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

samedi 21 septembre 2019

Imagecitation-45

Pour ImageCitation-45 de Jazzy

«  Une œuvre d’art n’est jamais immorale. L’obscénité commence où l’art finit » 
Raymond Poincaré (1860 - 1934), cité dans une biographie de Poincaré

"America", oeuvre en or 18 carats de l'artiste Maurizio Catellan,
photo AFP/Williams EDOUARD
"Ce WC en or avait été utilisé par environ 100 000 personnes entre septembre 2016 et l’été 2017 au musée Guggenheim de New York." (source Le Parisien du 18 septembre 2019)

***

Souvent j'ai envie de participer aux défis mensuels de Jazzy entre images à associer à une citation et citations à illustrer d'une image.
La raison de la modération me rattrape alors. Je déjà passe trop de temps devant mon ordinateur et j'ai déjà toutes les peines du monde à visiter les amisblogueuses et blogueurs des jeux d'écriture ou autre auxquels je participe.

Mais ce mois-ci, il y a collision d'actualités. Patience je vais m'expliquer ...

1) Il y a eu d'abord cette citation qui m'a fait cogiter sur le sens à donner aux mots (oeuvre d'art, immoral, obscène).

2) J'ai recherché sur Google pour ne pas le nommer une image libre de droit du célèbre urinoir de Marcel Duchamp, 1917, dont la temporalité me laissait penser que la "sculpture" était peut-être à l'origine de la citation.

3) dans la foulée, Adamante propose pour l'Herbier de poésies une image qui fait autrement écho à la citation. Et dans la foulée, j'écris laborieusement un texte initialement prévu pour le vendredi 13. Il est en ligne Ici --->

4) Cerise sur les gâteux, le samedi 14, les medias (ici Francinfo) se font l'écho d'un vol dans un palais du sud de l'Angleterre d'une "oeuvre d'art" ahurissante (celle que j'ai utilisé pour illustrer la citation). J'apprécie d'ailleurs que l'article parle d'oeuvre et non d'oeuvre d'art.

Il n'empêche ! La démarche de Maurizio Catellan me semble autrement signifiante que celle de Marcel Duchamp et j'imagine au regard d'un stage en entreprise quand j'étais étudiante comment il a pu puiser son inspiration. Même si je trouve obscène, à moins que ce ne soit juste cynique, de l'exposer dans un palais. Après tout, il semblerait que le summum de l'art et de l'irrévérence ait été de faire disparaître l'oeuvre juste adjugée (cf La fillette attribuée à Banksy s'autodétruit en pleine vente)

9 commentaires:

  1. Alors, bravo pour ta participation, Jeanne ! Elle en vaut vraiment le coût !
    Bonne fin de semaine,
    Bises♥

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Jeanne, je n'ai pas de réelles connaissances au niveau des œuvres d'art mais je suis capable de passer des heures dans un musée. Je n'analyserai pas un tableau comme le font certains à s'extasier sur un rond au milieu d'une toile. Je pratique le "j'aime" ou "je n'aime pas". Et là, en l’occurrence, je n'exposerai pas ce WC chez moi. Il a sûrement une belle valeur marchande mais au niveau esthétique, bof ! Bonne journée. Merci pour ce partage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'en suis d'accord. Mais il y a aussi des œuvres d'art que j'apprécie et que je n'exposerais pas chez moi non plus même si j'en avais la place. Où est la place de l'art ? Comment le rendre accessible tout en le protégeant et en lui permettant de continuer à vivre ? Quels "artistes" du moment survivront à l'effacement de la notoriété ?

      Supprimer
    2. ps qui est Victoria sur la Toile, le profil blogger n'est pas renseigné ?

      Supprimer
  3. Je pense que la définition de l'art a changé au cours des siècles et recouvre aujourd'hui n'importe quoi...
    Mais je sais que je suis loin de tout comprendre.
    J'aime beaucoup ce que tu écris : "Après tout, il semblerait que le summum de l'art et de l'irrévérence ait été de faire disparaître l'oeuvre juste adjugée."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et à côté de cela, des lettres manuscrites de Proust mises au enchères n'ont pas trouvé preneur ...

      Supprimer
  4. Un grand merci pour ton excellente participation que je viens de découvrir . Le terme d'immoral est vraiment à définir , je crois que ce mot n'a pas la même signification en fonction du pays dans lequel on se trouve , quant à l'art il es t de plus en plus nécessaire de comprendre pour pouvoir apprécier les œuvres.
    Bonne soirée
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu sais plus j'y pense, plus je trouve vraisemblable que cet homme d'Etat, Raymond Poincaré, a dit cela à propos de ce pied de nez de Marcel Duchamp qui avait pour titre la fontaine et qu'on appelle maintenant et depuis longtemps l'urinoir. bises

      Supprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Les commentaires anonymes et non signés d'une manière ou d'une autre ne seront pas validés.
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.