Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

jeudi 19 septembre 2019

Grand-Père, de Claude Bellendy (13 ans en 1965)

J'avais programmé le blason de Brassens pour ce second jeudi poésie du défi n°223 des CROQUEURS DE MOTS, au cas où, mais je l'ai rencontré jeudi dernier avec plaisir. J'avais rêvé de lire la tirade des nez dans Cyrano de Bergerac et j'en ai lu de savoureux pastiches. Alors laissez-moi mettre en ligne à nouveau ce poème que j'avais trouvé dans une revue, dans un temps où écrire des poèmes pouvait être mis en valeur.



                     Grand-Père par Claude Bellendy, 13 ans (autour de 1965)


Ah qu'il est bon d'être avec lui,
De sentir sa main sur nos cheveux,
Cette main rugueuse
Où la corne a poussé
Comme l'herbe en un champ de blé.
De grandes rides sillonnent son front,
Si profondes
Qu'on dirait qu'une charrue
A labouré ce champ.
Ses grands yeux bleus regardent l'infini
Comme un long rêve
Dont on ne peut apercevoir le fond
Et qui, caché par un nuage,
Semble doucement se voiler.



Comme vous le voyez, je l'avais noté et illustré dans mon anthologie personnelle.

8 commentaires:

  1. Un bel hommage à son grand-père à son âge, 13 ans… Il devait grandement l'aimer, merci… bises

    RépondreSupprimer
  2. Comme c'est BON, Jeanne ! Tu as fait un agréable choix ! J'♥ beaucoup !
    Bon jeudi !
    Bises♥

    RépondreSupprimer
  3. Beau poème est très joli dessin. J'aime beaucoup. Bisous

    RépondreSupprimer
  4. Magnifique, Jeanne, nous ne perdons rien au change, au contraire. Offre-nous encore à l'occasion des extraits de ta merveilleuse anthologie personnelle ! Gros bisous.

    RépondreSupprimer
  5. Un très beau poème Jeanne que je ne connaissais pas, Merci !
    Bises et bon jeudi

    RépondreSupprimer
  6. Un poème tres touchant et judicieusement mis en valeur dans cette revue , j'aime beaucoup .
    Merci Jeanne pour ce choix
    Bonne soirée
    Bises

    RépondreSupprimer
  7. Superbe hommage sur une très belle illustration. Beaucoup d'émotion à travers ce poème.
    Bisous.
    Domi.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Les commentaires anonymes et non signés d'une manière ou d'une autre ne seront pas validés.
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.