Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, combien en 2017 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

jeudi 7 mai 2015

Janvier aime-t-il ?, de Jeanne Fadosi

2nd jeudi en poésie du défi n°144 des CROQUEURS DE MOTS, proposé par Dômi (capitaine multiblogueuse) sous le signe de l'addiction.
addicte aux jeudis en poésie mais pas que, je manque rarement un rendez-vous de La cour de récré de JB. Pour ce mercredi-là, je poétisais sans complexe sur l'addiction aux jeux où le repenti (pas moi) se retirait d'un monde à l'envers (clin d’œil à un défi récent de lénaïg).



Janvier n'aime que l'hiver
Dans la baie de Vancouver

Janvier n'aime que la nuit
Loin des tapis verts, des ennuis

Janvier n'aimait que la ville
Las Vegas de nuit où tout brille

Janvier n'aimait que la vie
De pacotille et d'envie

Janvier n'aime plus l'envers
Des miroirs d'une vie à revers

Janvier n'aime que l'oubli.
Sur Vancouver l'aube palit.
Jeanne Fadosi, mardi 14 février 2012
pour le prénom du mercredi 15 de JB


image de wikimedia versée par son auteur au Domaine Public
(CLIC pour informations) trouvée par l'article Jeu de dés

4 commentaires:

  1. Bonjour Jeanne ! Oui nous avons eu du Janvier, je ne me rappelais plus du tien... merci à toi, bon jeu'di, bises de JB

    RépondreSupprimer
  2. Tu as eu raison de le le publier de nouveau, j'aime beaucoup. Beau Jeudi.

    RépondreSupprimer
  3. Je ne m'en souvenais plus...
    Merci pour ce poème, Jeanne.

    RépondreSupprimer
  4. Voilà encore un vice pour lequel je pourrais être addicte lol!!! Mais je me soigne comme dirait le timide ;)
    En effet je suis multi-blogueuse mais je n'alimente pas chaque blog quotidiennement, j'ai compris que lorsqu'on publie souvent il faut pouvoir répondre à ses visites et je n'ai pas trop d'envie en ce moment ;) pour preuve je commente seulement les jeudis poésie!!! Et déjà demain on est reparti pour un nouveau défi!
    Je te souhaite une douce nuit Jeanne .
    Bisous
    Domi.

    RépondreSupprimer