Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

lundi 10 octobre 2022

Danser avec les fayards

Pour la page 204 de  l'Herbier de poésies
sur une photo du photographe Thierry Vezon 

Ma participation au défi des CROQUEURS DE MOTS c'est lebillet précédent clic--> Fadosi continue: Défi n°269 : sur le chemin

Délaisse ton téléphone
quitte ta frénésie
ouvre grand tes paupières
porte loin ton regard
imprime en ta rétine
élargis ta mémoire
de l'harmonie des formes
et des couleurs intenses.

Doucement ferme les yeux
entends-tu les oiseaux ?
Ils chantent, oui, ils chantent
et font écho au vent.
Entends-tu les murmures
et les déflagrations ?
Celui du ru qui serpente
celle de la branche qui se déchire.

Regarde-les !
Non ! sans rouvrir les yeux !
Ressens les vibrations
qui montent de la terre
te traversent comme eux ;
tu ne le savais plus.
Ressens celle du vent
qui caresse ou qui cingle !

Tu les vois, je le sais
et maintenant qu'ils dansent
tu t'abandonnes au rythme
de la mélopée.
Et tu danses.
©Jeanne Fadosi, samedi 8 octobre 2022
pour la page 204 de l'Herbier de poésies
à découvrir bientôt avec les autres brins sur la page 204

"La danse des fayards"



“Gaïa Global Circus”, présentation

8 commentaires:

  1. Quitter la civilisation et ses objets ne peut pas faire de mal... vive l'arbre, les forêts, merci Jeanne, bises

    RépondreSupprimer
  2. Ouvrir les yeux et se laisser bercer au rythme de la danse, c'est magique !

    RépondreSupprimer
  3. Lorsque le vent caresse les arbres, il s'ensuit une douce mélopée apaisante qui délivre des soucis quotidiens; un bienfait qui devrait profiter à chacun.

    RépondreSupprimer
  4. Quel magnifique texte Jeanne pour interpréter cette photo "la danse des Fayard". J'ai beaucoup aimé.
    Bises et bon début de semaine - Zaza

    RépondreSupprimer
  5. Bravo Jeanne, excellente interprétation de l'image ! Bises♥

    RépondreSupprimer
  6. Oui, oublier le téléphone et respirer la Nature, un appel du cœur qui peut-être pacifiera le monde. Il faut espérer.

    RépondreSupprimer
  7. Chouette texte qui s 'en va vers la danse , je danse , tu danses , il ou elle danse , nous dansons , vous dansez , ils ou elles dansent , il convient donc de s'abandonner aux rythmes et aux mélodies environnantes .
    Je te souhaite la bonne soirée
    l'Marco

    RépondreSupprimer
  8. J'ai vu ta danse et aimé les vibrations venues de la terre et jusqu'aux branches qui battent les pulsations de l'automne !

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Certains rencontrent des difficultés à renseigner leurs liens : vous pouvez signer votre commentaire de votre nom ou pseudo, merci
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.