Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

dimanche 2 octobre 2022

Abécédaire du monde d'après : U comme univers

 Un, Une, Uni ou panaché, uniforme ou divers et multiforme

unique mais pas exceptionnel et faisant partie d'une multitude

unique mais pas inique

L'Univers, au sens cosmologique, est l'ensemble de tout ce qui existe, décrit à partir d'observations scientifiques et régi par des lois physiquesUnivers — Wikipédia (wikipedia.org)

univers : univers — Wiktionnaire (wiktionary.org) : (1694) Emprunté au latin universum de même sens, dérivé de l’adjectif universus (« tourné d’un seul élan vers » au pluriel et « tous ensemble » au neutre singulier, traduction du grec τό ὅλον « le tout », « l'univers » ), lui-même composé de uni- (« un ») et versum (« tourner ») - un univers est « uni vers », « versé dans une même direction », « tourné vers un but commun ». Ce qu’il « en retourne d’un univers, c’est son unité ».

Le monde entier, l’ensemble de tout ce qui existe.

(Vieilli) Notre galaxie, la Voie lactée, et par extension toute autre galaxie.

Carte logarithmique de l'Univers observable avec certains des objets astronomiques notables connus aujourd'hui. Les corps célestes apparaissent avec leur taille agrandie pour pouvoir apprécier leurs formes. Par Pablo Carlos Budassi — Travail personnel, CC BY-SA 4.0

« Un missionnaire du Moyen-Âge raconte qu'il avait trouvé le point où le ciel et la Terre se touchent. »gravure sur bois de Flammarion, publiée dans L'atmosphère : météorologie populaire (1888). Colorisation : Heikenwaelder Hugo, Vienne (1998).
Par Heikenwaelder Hugo, Austria,  — La version en noir & blanc connue est dans Camille Flammarion (1842-1925).- L'atmosphère : météorologie populaire, Hachette, Paris, 1888, p. 163, CC BY-SA 2.5, 

Déjà au VIe siècle avant JC, un grec avance l'idée d'univers multiples, puis au XVe siècle et surtout au XVIe siècle avec Giordano Bruno, ce qui lui vaudra bien des ennuis.

Nicolas de Cues (Docte Ignorance, 1440) ainsi que Giordano Brunoa (L'Infini, l'univers et les mondes, 1584) « évoquent des mondes distincts les uns des autres3. » Toutefois, Bruno ne concevait pas l'existence d'une multitude d'univers, mais soutenait plutôt que l'univers était infini et dépourvu de centre, incluant une multitude de mondes centrés sur leur étoile. Pour lui, ces mondes n'étaient accessibles et visibles que pour leurs habitants, idée qui sera reprise près de quatre siècles plus tard dans la notion d' « univers multiples ». Au début du xviiie siècle, Le philosophe Leibniz propose une théorie des « mondes possibles », dans un contexte théologique. Il développe l'idée que Dieu en son entendement conçoit d’autres mondes possibles, Multivers — Wikipédia (wikipedia.org)

Envisager l'univers n'a pas apporté l'humilité aux humains qui se pensent au centre de l'univers quand ce n'est pas au centre de leur village.

De l'univers j'en viendrai à l'adjectif universel et à ses avatars 

Jean-Louis Aubert, Univers, 1990

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Certains rencontrent des difficultés à renseigner leurs liens : vous pouvez signer votre commentaire de votre nom ou pseudo, merci
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.