Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, combien en 2016 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

jeudi 2 mars 2017

Montparnasse, de Guillaume Apollinaire

Josette à la barre du défi n°181 des CROQUEURS DE MOTS nous proposent de jouer  - SANS TRICHER - au  Monopoly et pour les "jeudi poésie" du 2 et 8 mars quelle chance, vous avez carte blanche !


Montparnasse
Ô porte de l'hôtel avec deux plantes vertes
Vertes qui jamais
Ne porteront de fleurs
Où sont mes fruits? Où me planté-je?
Ô porte de l'hôtel un ange est devant toi
Distribuant des prospectus
On n'a jamais si bien défendu la vertu
Donnez-moi pour toujours une chambre à la semaine
Ange barbu vous êtes en réalité
Un poète lyrique d'Allemagne
Qui voulez connaître Paris
Vous connaissez de son pavé
Ces raies sur lesquelles il ne faut pas que l'on marche
              Et vous rêvez
D'aller passer votre Dimanche à Garches
Il fait un peu lourd et vos cheveux sont longs
Ô bon petit poète un peu bête et trop blond
Vos yeux ressemblent tant à ces deux grands ballons
Qui s'en vont dans l'air pur
À l'aventure
Guillaume Apollinaire, Montparnasse, 1914

Guillaume Apollinaire, 1880 - 1918, poète français
Montparnasse par Guillaume Apollinaire, 1914

Ce poème a été mis en musique par Francis Poulenc



Marie Laurencin et Guillaume apollinaire
Douanier Rousseau, La muse inspirant le poète

5 commentaires:

  1. Merci Jeanne, je ne le connaissais point ce poème ni même en chanson,sur un air des temps lointains, bon jeudi, bises

    RépondreSupprimer
  2. J'aime Apollinaire et je ne connaissais pas ce poème. Montparnasse le quartier de mon enfance chez ma grand mère bretonne. C'est le quartier des bretons de Paris. Bon jeudi.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Jeanne,

    Un excellent choix pour ce nouveau défi des "Croqueurs", merci pour ton gentil commentaire. bises bien amicale

    Henri.

    RépondreSupprimer
  4. Je ne connaissais pas non plus ce poème... ou je l'ai oublié. :(
    En tout cas, j'aime beaucoup.
    Bises et douce journée.

    RépondreSupprimer
  5. Et bien moi non plus je ne connaissais pas ce poème. C'est une belle découverte.
    Bisous Jeanne.
    Domi.

    RépondreSupprimer