Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

mercredi 8 mars 2017

Généreuse de la Meuse

Revenons en France, pas si loin de Liège et posons-nous le temps d'un petite fable dans la Meuse, en Lorraine. Ça va peut-être vous rappeler des chansons.

Généreuse n'était pas prêteuse
De sa vertu qu'elle réservait,
Pour une nuit de noces heureuse
Au fils du roi qui l'aimait
Et qui épouserait la rêveuse,
En sabots et jupon mité.
Généreuse était Généreuse
Même quand trois capitaines
Au lieu de courir la gueuse
Bousculèrent la Lorraine
Dans un fossé de la Meuse
En la traitant de vilaine.
Généreuse s'est réveillée
pour promouvoir la liberté
un soir de quatorze juillet
soufflant un vent d'égalité
Le jour, la nuit, à la veillée,
Bel élan de fraternité...
Si vite oublié ...

Sources d'inspiration :
En passant par la Lorraine, chanson populaire clic
La liberté guidant le peuple par Eugène Delacroix

La Meuse (département)
La Lorraine (région culturelle et historique)
Duché de Lorraine
Gueuse, courir la gueuse, définitions du cnrtl
Groupe folklorique lorrain les Neugeottes*
les neugeottes signifie les noisettes en dialecte lorrain.










Eugène Delacroix, La liberté guidant le peuple, 1830

La liste des prénoms chez Jill Bill (Jill Bill nous a déjà concocté une liste de prénoms pour la 
reprise de septembre) et Les liens du rassemblement
Avec un salut amical spécial à  Bigornette , 
Présidente d'honneur de La cour de récré de JB

12 commentaires:

  1. Bonjour élève Jeanne, ah joli mélange des trois que tous nous connaissons je pense... Les choses s'oublient vite de tous temps, on dit jamais plus côté horreur, injustice etc... mais ! Généreuse sois donc la bienvenue à la cour de récré, MERCI à toi, bises de m'dame JB

    RépondreSupprimer
  2. Merci par ce sympathique poème de m'avoir rappelé cette chanson que j'aime beaucoup que je chantais enfant et que je chante aujourd'hui à mes petites filles. Bisous.

    RépondreSupprimer
  3. La Lorraine à l'honneur- bravo ! je suis née dans le 54-
    Et Jeanne d'Arc !!
    bisous et bon mercredi-

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En cette journée mondiale des droits des femmes, ce n'est certes pas Jeanne d'Arc que j'aurais choisie comme emblème. Entre légende et Histoire, il est à son sujet bien des questions en suspens, non sur son sort mais sur qui elle était vraiment au départ, certainement pas une petite bergère du quart monde. Mais surtout, parce que cela fait plusieurs décennies qu'elle a été confisquée et sert de porte drapeaux à des "valeurs" si on peut les appeler ainsi qui sont aux antipodes des miennes.

      Supprimer
  4. Que du sujets évoqués dans ce texte, chère Jeanne.
    Il y a matière à réflexion.
    La Meuse ...Un département , mais aussi un fleuve que je connais bien !
    Gros bisous et bonne journée.
    Francine (Clio)

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Jeanne,
    J'ai entendu "Les sabots d'Hélène" en te lisant... (pas seulement mais surtout celle-là).
    Un petit en Lorraine, une bien belle idée, pour une comptine bien cousu façon Fadosi.
    Je profite aujourd'hui pour te remercier de tes billets toujours si riches, avec tous les liens que ajoutes en plus, on en apprend !
    Belle fin de journée. Bises.
    FP

    RépondreSupprimer
  6. Fameuses sources d'inspiraton, qui donne ce superbe poème, Jeanne ! Bravo et bonne poursuite de ce mercredi ! Bises♥

    RépondreSupprimer
  7. Bonsoir Jeanne
    Bravo pour le texte j'aurais pas fait mieux...bonne soirée
    bisous
    Fée capucine

    RépondreSupprimer
  8. J'avais reconnu "en passant par la Lorraine "Généreuse a du pain sur la planche pour défendre la liberté et les droits des femmes (et non pas ceux de l'Homme) ! Bonne soirée;Bise

    RépondreSupprimer
  9. Un beau mélange, j'ai cru reconnaitre la fourmi de la fable de La Fontaine !

    RépondreSupprimer
  10. Ah te voilà dans ma région , chouette et en plus avec Généreuse que demander de mieux .
    La Meuse je connais bien puisque ma moitié a vécu à Verdun .
    Quant à la Soyotte oui je me souviens l'avoir dansée , pas en sabot mais en tenue folklorique dans le cadre scolaire , je ne sais plus quelles classes étaient concernées mais nous nous retrouvions pour apprendre des danses folkloriques et les présentions en fin d'année .
    Bonne soirée
    Bisous

    RépondreSupprimer
  11. Bonne idée... et tu as raison, les chansons étaient bien là. :)

    Bisous et douce journée.

    RépondreSupprimer