Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, combien en 2016 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

jeudi 16 mars 2017

Funambule, de Raymond Queneau ; Évariste le funambule, de Jeanne Fadosi

Lilousoleil à la barre du défi n°182 des CROQUEURS DE MOTS nous invite à un logorallye avec des mots anciens commençant par la lettre f tout en nous laissant 'la grande liberté pour la poésie du jeudi.
Mais comme nous réglons nos pas et nos pieds de vers dans des contraintes oulipiennes, l'envie me prend de jouer les funambules avec Raymond Queneau, l'un des cofondateurs du groupe littéraire Oulipo.


Un jour de canicule
sur un véhicule où je circule,
gesticule un funambule
au bulbe minuscule
Raymond Queneau, Exercices de style, 1947, éd. Gallimard 1962 p 35
Pas de canicule ce soir-là de début d'automne où la fraîcheur l'avait conduit derrière le volet encore ouvert

            Evariste est un artiste
          Funambule des verticales
        Tétanisé
       Quand l'éclair
       D'un flash indiscret
         Derrière
       Le volet refermé
      Ajoute au réverbère
     Découvert
     Il se croyait à l'abri
      Pour la nuit
        Son plan était bancal
               C'est banal !
                 Trouver un autre recoin
                          Pour attendre dans le noir
                           le lendemain
                        Il en garde l'espoir !
                     Si jeune il veut vivre
                   Et grandir
                 Pour pouvoir dire
                  De l'avenir
                    Quel chemin suivre.
                       Sans se faire trop d'illusions
                          Sur le succès de sa leçon
Jeanne Fadosi, pour le mercredi 12 octobre 2012 et la cour de récré de JB




4 commentaires:

  1. Ludique ce jeudi... quand les mots s'amusent ou font le lézard... merci Jeanne, bises

    RépondreSupprimer
  2. Très sympathique ce petit lézard !

    RépondreSupprimer
  3. Joli poème Jeanne. J'adore ta façon de nous le présenter.
    Bises et bon jeudi.

    RépondreSupprimer
  4. joli Jeanne et en calligramme c'est encore mieux !

    RépondreSupprimer