Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, combien en 2017 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

mercredi 29 mars 2017

Ferréol de Dole

Continuons notre tour des provinces françaises pour la cour de récré de JB en passant par le Jura de la Franche-Comté et des horloges comtoises.
Dans ma petite fable avec Ferréol, toute ressemblance avec un "vrai gen" serait purement fortuit, sauf évidemment les allusions aux activités régionales.


Ferréol né à Dole
fut apprenti pipier à Saint-Claude,
en vint à y tailler des diamants
puis s'en vint à Besançon
exceller dans les engrenages
de la minutie horlogère.

Ferréol à plus de cent ans
ne tire plus guère sur sa bouffarde
met encore les pendules à l'heure
en attendant doucement son heure.





















Franche-Comté
Dole (Jura)
Besançon (Doubs)
Histoire de l'horlogerie à Besançon
Saint-Claude (Jura)
Musée de la pipe et du diamant de Saint-Claude
Chants et danses de Franche-Comté
La musique traditionnelle comtoise
Spécialités culinaires de Franche-Comté

Avec un salut amical spécial à  Bigornette , 
Présidente d'honneur de La cour de récré de JB




12 commentaires:

  1. Bonjour élève Jeanne, plus d'une corde à son arc ton Ferréol, à regarder ces belles pipes on a envie de dire qu'elles n'ont sont pas, mais de jolis bustes en bois, sourire ! Sois le bienvenu à la cour de récré, MERCI pour le tout, bises de m'dame JB ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Tout une vie de trzvail d"artisan, j'aime bien. Le mien aussi sera artisan. Bon mercredi

    RépondreSupprimer
  3. Je ne connaissais pas ce prénom. Ferreol pour moi était un nom de famille !

    RépondreSupprimer
  4. Sympathique tour de France et des métiers !

    RépondreSupprimer
  5. Un Ferréol qui à roulé sa bosse Jeanne.
    Bises et bon mercredi

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Jeanne,
    Dis donc ! Voici de sacrées pipes ! Quel talent, ce Ferréol !
    En tout cas, à Besançon, voilà qu'il ne doit jamais être en retard à un rendez-vous... Quant à celui qu'il a avec la mort (que nous avons tous), ça viendra, mais il ne s'en fait pas.
    Merci pour ces précisions autour de ta participation. Besançon, la Franche-Comté, voilà un coin de France que je ne connais pas encore, même si bien sûr, je n'ignore pas la tradition de la pipe, du diamant, de l'horlogerie.
    Belle journée à toi, bises.
    FP

    RépondreSupprimer
  7. J'aime ta façon de présenter ces invités à la Cour de Récré.
    Une région que j'ai découverte grâce à ma fille aînée.
    Le musée de la pipe est à visiter absolument.
    Bisous et douce journée.

    RépondreSupprimer
  8. j'aime bien cette façon de mettre à l'honneur chaque région !
    bonne journée Jeanne

    RépondreSupprimer
  9. Cette photo de pipes me rappellent le temps (lointain déjà !) où je fumais : la cigarette, le cigarillo, la pipe, et où je fulminais de ne pas parvenir à arrêter ...
    Maintenant la pipe n'est plus qu'un (souvent) très joli objet, mais attention de ne pas marcher derrière le fumeur : Le diable se réveille !

    RépondreSupprimer
  10. J'♥ beaucoup ton Ferréol, Jeanne et la vidéo également ! Bravo et bonne poursuite de ce mercredi ! Bises♥

    RépondreSupprimer
  11. Un Ferréol très traditionnel pour représenter sa région. Sympa la vidéo § Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  12. Une belle région aussi la Franche Comté . Inutile de préciser que nous n'avons pas manqué de visiter St Claude mon mari étant fumeur de pipe , quant à Besançon j'y suis allée plusieurs fois pour le travail c'est une ville tres intéressante .
    Merci pour la visite avec Ferréol je suis en train de danser sur ma chaise avec le groupe folklorique .
    Bonne soirée
    Bisous

    RépondreSupprimer