Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, combien en 2016 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

samedi 25 février 2017

A quoi rêvent les chevaux ?

Pour la page 67 de L'Herbier de poésies

Sentent-ils venir l'orage
des heures sombres de l'Histoire ?

Quand vient la pénombre
à quoi rêvent les chevaux
aux heures bleues du soir?

Quelques abeilles attardées
tintinnabulent à leurs oreilles.

Bientôt les années
enfouiront hommes et chevaux
au fond des tranchées

Déshonneur d'humanité
pour l'honneur de leurs patries
©Jeanne Fadosi, mercredi 22 février 2017
à voir sur L'Herbier de poésies

Franz Marc "Chevaux rêvant" 1913
 - Aquarelle sur papier -

6 commentaires:

  1. Ton beau texte fait devenir le tableau une sorte Guernica...
    Fasse que tes interrogations cauchemardesques s'effacent au réveil.
    Ce tableau est magnifque.
    Je t'embrasse en te souhaitant un dimanche de rêve.
    eMmA

    RépondreSupprimer
  2. un bel hommage à la plus belle conquête de l'homme-
    le cheval au côtés de l'homme en toutes périodes--- guerre- travail-
    et même il fut un temps en boucherie-
    gros bisous- bon dimanche-

    RépondreSupprimer
  3. Je t'avais lue chez Adamante... Un poème émouvant et si vrai...
    Merci !

    RépondreSupprimer
  4. J'aime beaucoup le final de ton haïbun, cela dit tellement bien ce que l'on peut ressentir au fond de soi. Merci, Jeanne.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Jeanne,

    j'ai vu ce sujet chez Marine. la toile est superbe.
    Un très beau poème en hommage au cheval sacrifié sur l'hôtel de la folie des hommes, comme tant d'autres animaux. Les chiens, les dauphins porteurs de bombes.

    Encore un rendez-vous que j'ai raté...
    Merci pour ce magnifique partage Jeanne
    Bises

    RépondreSupprimer
  6. Très beau ! Quel tristesse , ces animaux sacrifiés pour la bêtise des hommes !
    Bonne semaine

    RépondreSupprimer