Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, combien en 2016 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

vendredi 18 novembre 2016

L'effet papillon

Pour l'herbier de poésie chez Adamante
Papillon fragile
essoré dans l'âpre flot
ouragan ailleurs
Monts avalés par la brume
Poisson volant dans l'écume
Jeanne Fadosi, mardi 15 novembre  2016
pour l'herbier de poésie 56
à voir chez Adamante

Peinture de Françoise Isabel
et en écho de :

De l'écume au nuage
un voile bleu
tout juste défripé
en errance,là-bas...

11 commentaires:

  1. Tout un monde en quelques mots. J'aime beaucoup ton inspiration
    Bonne journée Jeanne
    bises

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Jeanne, court et bon, un p'tit air marin, j'aime bien, merci à toi, bises de jill

    RépondreSupprimer
  3. Bel effet papillon. Je n'aurais pas le temps de passer ce week-end. Samedi nous finissons nos travaux et nous rentrons dimanche à Cergy pour la fin de mon traitement. Bon week-end. Bises

    RépondreSupprimer
  4. J'aime ton papillon devenu poisson volant...

    écume des jours
    poisson papillon
    neige neige
    sur les monts

    RépondreSupprimer
  5. De l'effet d'un infime détail sur un tout tout-puissant....

    RépondreSupprimer
  6. De bien jolis mots pour cette magnifique peinture. Bises et bon vendredi Jeanne

    RépondreSupprimer
  7. De l'écume au nuage
    un voile bleu
    tout juste défripé
    en errance,là-bas...

    RépondreSupprimer
  8. un joli poème et les papillons sont si beaux. Bises

    RépondreSupprimer
  9. Un plaisir que de te lire ici, Jeanne, et de découvrir les poésies en commentaires autour de ce papillon si fragile.

    RépondreSupprimer