Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, combien en 2016 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

samedi 5 novembre 2016

La grasse ou la grâce ? pour Mil et Une

Pour miletuneVoir ou non l'image support du jeu d'écriture avant de lire bla, bla, bla*
Pour l'image de la  semaine 44/2016  où la contrainte supplémentaire et facultative est d'insérer le mot procès.
Par exception, et je vous invite à aller la voir après lecture, il n'est pas indifférent que ce soit une autre illustration qui ait titillé mon inspiration au point que je l'ai d'abord pianoté en commentaire sous la vision de Begonia de Jill Bill.


Comme elle était tout en grâce
et pas du tout grasse
plutôt que de lui faire un procès
elle servit une omelette aux bolets
au sculpteur Botero
plus amateur de boléro
que de champignons
qui retourna à ses oignons.
Jeanne Fadosi mercredi 3 novembre 2016

* Les mots lus ne sont jamais tout à fait les mêmes que les mots écrits, y compris quand ils sont relus par leur auteur. Les mots impulsés par une image échappent eux aussi, et c'est tant mieux, à un seul déterminisme bi-univoque. Mais il n'est pas gratuit de lire sans voir l'image, ou en l'ayant vu ou en la voyant. Quel que soit votre choix, découvrir l'image support avant ou après, vous ne pourrez remonter le temps pour comparer les expériences.
Le choix de l'une interdit les autres.

5 commentaires:

  1. ;-) Inutile d'insister s'il n'aime pas ça !!! Bises de jill

    RépondreSupprimer
  2. Tout simple tout beau
    bon weekend
    Assoula

    RépondreSupprimer
  3. une omelette aux bolets je n'en mange jamais alors je viendrai bien....LOL
    bisous
    patricia

    RépondreSupprimer
  4. J'aime les sculptures de Botéro,
    j'adore l'omelette aux bolets, et même aux oignons
    j'adore ton petit poème si simple et si beau.
    Passe une douce soirée
    Bises
    Maryse

    RépondreSupprimer
  5. Tant qu'il ne s'agissait pas de bolets Satan... tout va bien. :)
    J'adore !

    RépondreSupprimer