Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, combien en 2017 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

jeudi 3 novembre 2016

La citrouille, de Corinne Albaut

Josette depuis sa cachette prend le relais de Durgalola pour le défi n°173 des CROQUEURS DE MOTS avec, pour les jeudis 3 et 10 novembre la suggestion suivante :
Voici la période des citrouilles et des mois noirs, vos poésies pourraient prendre des teintes oranges et ou noires.
Vous savez que je préfère vous proposer des poésies choisies et puisque en ce soir de 31 octobre où je programme mon partage, je viens de voir à la sonnette une charmante maman sorcière et ses gentils jumeaux faire la tournée des friandises, je vais rester au plus près de cette (jeune) tradition avec cette comptine de circonstance (avec l'aimable autorisation de son auteur.)

La citrouille
C'est une boule orange
Très étrange.
Elle a une grande bouche,
Ça, c'est louche !
Ainsi que de gros yeux
et du feu
Qui clignote à l'intérieur.
Ca fait peur ! 
Pas besoin d'avoir la trouille,
Ce n'est qu'une citrouille ! 
Corinne Albaut, avec l'autorisation de l'auteur
tous droits réservés ©

Corinne Albaut est une auteure de chansons, comptines et livres pour la jeunesse (Bayard jeunesse, Actes Sud Junior, Casterman, etc).
Elle est à ce titre membre de la Charte des auteurs et illustrateurs de jeunesse.



Vous avouerais-je que je préfère la vraie dont j'achète volontiers une tranche au marché en automne et en hiver pour en faire de délicieux potages et gratins.

Bonus La Fontaine, Le Gland et la Citrouille (même si je suis loin d'être convaincue que Dieu, s'il existe, fait bien ce qu'il fait)

9 commentaires:

  1. On en fait des monstres de ces rondouillardes, ou de la soupe, triste sort, sourire... merci Jeanne, bises

    RépondreSupprimer
  2. J'aime beaucoup ton poème qui ressemble un peu à celui que j'ai programmé sur ce défi de Josette pour Jeudi prochain. Beau Jeudi

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Jeanne. Josette sera satisfaite, je crois, nous aussi ! Merci beaucoup, la comptine est parfaite, hé hé et je m'en irai lire La citrouille et le gland ! Gros bisous.

    RépondreSupprimer
  4. Si trouille
    dans la nuit Noir
    Citrouille
    dans la soupe du soir !!!!

    RépondreSupprimer
  5. J'aime beaucoup l'auteur, je ne connaissais pas ce poème.
    Merci pour la découverte, Jeanne.
    Bises et douce journée.

    RépondreSupprimer
  6. un joli poème ! pour la "vraie" je fais comme toi et c'est délicieux
    bisous

    RépondreSupprimer
  7. Un mignon petit poème.
    J'adore la citrouille et le potiron en gratin avec des châtaignes ou en beignets c'est divin même en pâte de fruits ou plus exactement en pâte de légumes.
    Bonne soirée
    Bise
    Maryse

    RépondreSupprimer
  8. Moi je ne vois qu'un légume pour de délicieux potages!

    RépondreSupprimer
  9. Je ne suis pas fan de cette fête lorsque cela dégénère en horreurs de tout genre, par contre j'adore le charme des citrouilles tout autant que le potage dont j'abuse ;)
    Merci pour cette jolie comptine :)
    Bisous.
    Domi.

    RépondreSupprimer