Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, combien en 2016 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

dimanche 29 mars 2015

Nos amis les bêtes ...


Par un curieux renversement de sens, notre prise de conscience de la sensibilité animale (bien minuscule à vrai dire quand on voit ce qui se passe dans les élevages intensifs de toutes sortes), il me semble percevoir sous la plume de certains que le monde des hommes serait plus cruel que celui des animaux. Notre monde humain est cruel, et c'est une litote au regard de la réalité. Mais celui des autres vivants ?


J'ai présenté en photo de la semaine sur mon blog photo une jeune tourterelle que je pense rescapée.


J'ai hésité à vous la montrer samedi dernier (la tourterelle pas la photo ci-dessus),. D'autant que je ne donnais pas cher de sa survie. Combien étaient-ils dans le nid, prêts à prendre leur envol ?

D'un côté du cyprès, le vendredi, il restait des plumes et un fragment d'aile, mais de l'autre côté, un oiseau gisait, amoché mais entier, avec un cou à peine entamé, duvet et plumes écrasées. Je l'ai cru mort. Caressant doucement une patte avec une brindille, les ergots ont bougé. Je l'ai alors pris délicatement avec un sac en plastique en évitant tout contact et la petite bête a ouvert un œil, aussi vite refermé, et a légèrement déplié une aile. J'ai essayé de le mettre hors de portée des prédateurs. Mes gros loulous, c'était possible quoique hypothétique vu la souplesse de la plus grande, dont la marque sans morsure sur le cou du tourtereau portait la signature. Pour les chats du voisinage, c'était encore plus aléatoire ...

tourterelle encore duveteuse (je dirais qu'elle a un dizaine à une quinzaine de jours)
 estourbie vendredi 20/03 vers 14h30





Ensuite, j'ai cherché sur les site de la Ligue pour les oiseaux (LPO), ce que je pouvais faire pour lui venir en aide. Les centres de sauvegarde de la Région parisienne sont à "perpet les oies " ...

(Les deux seuls centres de l'U.F.C.S. (union française des centres de sauvegarde) de la Région Parisienne sont à l'école vétérinaire de Maisons Alfort et à Rambouillet et la LPO n'y a pas de centres dédiés aux oiseaux)

Deux pages pouvaient concerner cette petite tourterelle :




Mais c'est surtout le guide Secourir un oiseau en détresse, que l'on peut télécharger, qui m'a confortée dans mon action spontanée. J'avais quand même de sérieux doutes sur la survie de la petite tourterelle.



Alors vous imaginez mon étonnement quand le lundi suivant, j'ai aperçu non pas un couple, mais trois tourterelles paisibles un peu plus haut dans l'arbre voisin.

la famille tourterelle ou ce qu'il en restait
telle qu'elle m'est apparue trois jours après leur catastrophe


Et surtout, quand, mon apn sorti pour l'occasion, j'ai zoomé sur le plus jeune. Était-ce l'oisillon que j'avais trouvé le vendredi précédent ?

5 commentaires:

  1. C'est une belle décision de tenter de donner une deuxième chance de vie à un oiseaux et c'est une telle joie lorsqu'on y parvient! je me souviens, dans le jardin de mes parents, des oisillons (de simple moineaux ou passereaux) tombées du nid et que nous essayons de sauver avant que le chat n'en fasse leur repas;mon père avait inventé un cage non fermée mais hors d'atteinte du chat ... et de mon plus jeunes frère qui les aurait étouffées par tendresse!
    merci pour ces photos, merci pour cet article: je viens de faire un petit tour dans mon passé, et c'est bien! Belle soirée; Simone

    RépondreSupprimer
  2. Le récit de ce sauvetage m'a émue. j'ose croire que c'est celle que tu as sauvé que tu as aperçue. Belle semaine.

    RépondreSupprimer
  3. Quelle joie de pouvoir sauver un oiseau !

    Ton récit me renvoie à d'autres souvenirs, beaucoup plus anciens pour moi.

    Merci pour tout, Jeanne.
    Bises et douce journée.

    RépondreSupprimer
  4. Coucou Jeanne
    Ton article sur tes tourterelles m'a bien intéressée

    Bisous du lundi et bonne semaine

    Béa kimcat

    RépondreSupprimer
  5. Une bien jolie mission et un beau moyen de faire revenir le printemps comme les hirondelles!

    RépondreSupprimer