Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, combien en 2017 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

jeudi 26 mars 2015

Au grenier, de Jeanne Fadosi

Pour le second jeudi en poésie du défi n°141 des CROQUEURS DE MOTS proposé par Enriqueta, je suis allée chercher dans mon grenier imaginaire un vieux pot ou plutôt une vieille malle.


Combien d'histoires de vie sont des contes qui taisent des secrets ? ...

C'était pour  Un soir bleu et son défi n°88 qui évoquait aussi le grenier.


Au grenier

Baissant la trappe dérobée
Une échelle de meunier
Grimpe à l'assaut du grenier
de la maison abandonnée

Sous les toiles d'araignée
La blondeur d'une malle en osier
Quelques estampes de rosiers
Une histoire de vie signée

Les mots lus disent les secrets
Tus sur des années d'adultères
Lumière crue sur tant de mystère

Rebonds de grêle sur les tuiles
Un rai sur un portrait à l'huile
Toute une lignée se dérobe.
Jeanne Fadosi, mercredi 17 octobre 2012

totalement imaginé (il vaut mieux le préciser)
Si je n'avais pas respecté la consigne qui était "De la cave au grenier", c'est que je n'avais guère envie de poétiser sur ce qui s'était passé dans la cave ou ailleurs.
Pierre Bonnard, Nu au tub, 1918
Pierre Bonnard actuellement au Musée d'Orsay

10 commentaires:

  1. Merci Jeanne, un grenier c'est tellement plus... poétique qu'une cave dans le "fond", bises

    RépondreSupprimer
  2. secrets de famille, tus ou cachés, un poids pour les descendants, une belle ambiance de mystere dans ton grenier

    RépondreSupprimer
  3. Tant de choses peuvent se passer entre la cave et le grenier !!!

    RépondreSupprimer
  4. Les greniers peuvent cacher des trésors ou des secrets! Chut!

    RépondreSupprimer
  5. Oui, il n'y a pas que de bons souvenirs.

    RépondreSupprimer
  6. j'aime toujours autant tes mots - merci et bises

    RépondreSupprimer
  7. J'ai aimé ton poème. Bon week-end

    RépondreSupprimer
  8. J'aime les greniers aussi...pour les secrets qu'ils renferment, pour les souvenirs...
    Merci, Jeanne, pour tout.
    Bises et douce soirée.

    RépondreSupprimer
  9. Comme le dit si bien Jill, un grenier est bien plus poétique qu'une cave, même s'il existe de magnifiques caves ..... à vin ;)
    Bisous Jeanne et bon week-end printanier.
    Domi.

    RépondreSupprimer
  10. Un grenier et ses mystères, atmosphère bien rendue!

    RépondreSupprimer