Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, combien en 2017 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

vendredi 2 janvier 2015

Les vœux de courage de François Morel


Dans les diverses occupations du réveillon et du nouvel an, mon billet "Des vœux d'épopée", programmé pour être mis en ligne à 00h00 a sans doute échappé à beaucoup d'entre vous.


D'autant que lorsque j'ai été rapidement (croyais-je) jeter un œil sur la Toile en milieu de matinée, j'ai eu une surprise plutôt fâcheuse à corriger au plus vite. 
Était-ce moi qui m'étais mélangée les pinceaux en mettant les liens ou était-ce ce que j'ai pris pour un bug lorsque, à mes derniers ajustements et rajeunissements de cet article longtemps resté dans mes brouillons avant de le programmer pour hier depuis l'été, ma fenêtre s'est brutalement fermée en générant deux brouillons d'un coup de l'article en révision ?

J'ai paré au plus pressé en remettant le bon lien pour les vœux de Stéphane Hessel
en me disant que l'année sur la Toile commençait ... bizarrement
... et en balayant les inquiétudes.

L'herbe et les branches étaient délicatement ourlées de givre scintillant ; le soleil entrait généreusement par la fenêtre ; la salle d'eau avait la douce chaleur qui convenait à ma vieille carcasse ...
Plus prosaïquement encore, il était temps de mettre la pintade au four et de répondre aux premiers vœux.

Plus tard, je suis venue compléter ce billet par 


en modifiant le titre au passage, mais en épargnant aux abonnés une nouvel avis de publication.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire