Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, combien en 2016 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

lundi 12 janvier 2015

Défi n°136 : "Vêtement et C°"

c'est enriqueta qui a pris la barre de ce défi n°136 des CROQUEURS DE MOTS.
C’est un vêtement que vous aimez,
Que vous continuez à porter malgré le temps qui passe
Ou que vous avez gardé bien que vous ne le portiez plus
Ou que vous avez perdu et qui vous manque cruellement.
Racontez ou illustrez ce lien particulier avec ce vêtement

Ce soir dimanche, alors que je reprends doucement le chemin de mon blog
en écoutant d'une oreille plus ou moins distraite la télé allumée dans un coin, je ne sais trop que faire de ce sujet qui au début de la semaine dernière m’effrayait un peu par la difficulté du choix. J'ai la chance ou la malchance de ne pas avoir beaucoup changé de silhouette depuis ... et je suis une incorrigible conservatrice en matières de vêtements.

Mes pistes, vaguement évoquées avant mercredi me semblaient si dérisoires.

J'ai cherché sans succès l'article où je m'étais exposée en vous montrant une de ces robes que je garde précieusement dans ma garde-robe.
J'espérais sans trop y croire que je pourrais recycler ce que j'avais mis en ligne à l'époque. Tant pis !


Près de quarante ans séparent ces deux photos. Ma marraine couturière à domicile qui avait perfectionné son métier dans sa jeunesse comme ouvirère de grands couturiers (clic) m'avait offert cette robe pour mes vingt ans. A ma demande elle avait réussi à transformer une jupe mi-longue en forme et froncée des années 58-60 en cette mini-robe à la mode de 1970.


Longtemps je l'ai enfilé sans souci par la tête jusqu'à ce que mes raideurs ne me le permettent plus. Quelques formes un peu plus affirmées aussi.

J'ai fini par découdre la couture de côté il y a une dizaine d'années pour y mettre une fermeture à glissière.
Depuis je l'ai mis un peu. Rarement ...
.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire