Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

dimanche 4 janvier 2015

De clic en clics ... résonances


Je voulais en savoir un peu plus sur les vœux de Jacques Brel pour 1968, trouvés sur Ecrimages : Intime.

"Je vous souhaite de souhaiter. Je vous souhaite de désirer. Le bonheur, c'est déjà vouloir."
ainsi débute ce qu'en publie un site consacré à Jacques Brel


En particulier, j'aurais bien aimé entendre le son de sa voix nous les dire.

Alors j'ai pianoté sur mon moteur de recherche habituel sinon préféré 
voeux Brel 1968 Europe n°1 
Ils circulent largement sur la Toile, plus ou moins tronqués et non vérifiés.
et se terminent souvent par ces mots que j'ai envie de faire miens pour les partager ...

"Je vous souhaite surtout d'être vous, fier de l'être et heureux, car le bonheur est un destin véritable"
Jacques Brel, voeux du 1er janvier 1968 sur Europe n°1  

à condition de ne pas gommer tout ce qu'il a dit d'important avant cela (on ne peut pas être fier de tout)

J'ai cliqué sur cette vidéo d'un entretien de Jacques Brel en français sous titré en anglais (en page 3 ou 4 des propositions de google)
Un moment superbe de sagesse et d'aventure (environ 10 minutes)
et une réponse en résonances avec Pourquoi une crèche ? aussi bien qu'avecNous sommes tous des migrants ...

Un moment d'authenticité et de subjectivité.
Et aussi un florilège d'aphorismes que l'on peut sans perte de sens extraire de leur contexte tels ceux-ci, pianotés à la volée :
à condition de bien en entendre et en écouter tous les mots !

"L'enfance, c'est une notion géographique
N'attendez rien que de vous
"Désespérer n'est pas une chose triste
"la main d'un homme c'est une fête
"l'espoir imbécile c'est abominable
"Tous les cris c'est de la douleur

et encore :
"Je crois que les hommes sont merveilleux        faut p'têt' qu'on leur dise

Plus surprenant, cette promo pour la sortie de son album en 2011, en forme d'hommage à Jacques Brel, de Julien Doré



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Les commentaires anonymes et non signés d'une manière ou d'une autre ne seront pas validés.
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.