Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

jeudi 12 novembre 2020

Abécédaire du CroqCovid2 : B

  B comme barrière dans l'expression "gestes barrière". Une expression que tout le monde a intégré car la plus médiatisée et pourtant (prudemment) jamais nommément citée dans les visuels pédagogiques (voir par exemple ici même dans la colonne de droite, flyer que je n'ai d'ailleurs pas mis à jour depuis le printemps.

J'ai entendu il y a quelques jours justement quelqu'un regrettant l'usage de cette expression insistant sur ce qui sépare et suggérant de la remplacer par " gestes protecteurs" ou "gestes de protection".

J'applaudis des deux mains et même des pieds car oui il s'agit bien de se protéger et de protéger les autres et non de mettre une barrière aussi virtuelle qu'illusoire entre soi et les autres entre les paquets de virus et soi ou l'inverse. Allez savoir.

Peut-être la prudence de ne pas mentionner barrière sur les flyers et affiches tenait-elle d'une réflexion  sur son usage sémantique ? Peut-être plus cyniquement était-ce pour éviter d'ultérieures poursuites judiciaires. Il a fallu tant de temps pour qualifier dans certains cas le pouvoir des mots, alors vous pensez, le pouvoir des silences entre les lignes ...

J'ai la malice de penser que l'étudiant-e ou le-la graphiste en stage, mal rémunéré-e pour cette tâche qui lui aura pris du temps et de la créativité n'a pas su résoudre le problème d'orthographe de l'expression mise au pluriel : alors "gestes barrières" ou "gestes barrière" ???

Camille Pissarro, La barrière, 1872
quelque part entre Pontoise et Auvers sur Oise

Je n'en ai pas fini avec les B

7 commentaires:

  1. Gestes barrière ou geste de protection peu importe le principal et qu'il faut comprendre qu'il faut protéger soi mais aussi les autres je dirais même que barrière montre plus cette double protection. Bon weekend et bisous

    RépondreSupprimer
  2. Distanciation, gestes barrière, nouvelles expressions installées dans nos vies, jusque quand... !?

    RépondreSupprimer
  3. Je dirais gestes "barrière" pour observer la protection par le port du masque, la distanciation et le lavage des mains.
    Bises et bon vendredi Jeanne

    RépondreSupprimer
  4. Ton idée me plaît beaucoup, mais, comme Martine, j'espère qu'ils seront utiles et respectés.
    J'adore le tableau !
    Bisous et douce journée.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Jeanne,
    Joli tableau pour illustrer ton Abécédaire, du jour !!!
    J'♥ ton billet ! Mais quels qu'en soient les mots, il faut que la protection soit dans les deux sens pour nous et les autres ! Prudence est de mise ! Une pandémie ne se règle pas d'un côté ou l'autre de la barrière mais dure longtemps si l'on se réfère aux dernières des siècles passés et ce, même en 2020, hein ! Bonne poursuite de ce vendredi ! Bises♥

    RépondreSupprimer
  6. Des expressions qui fleurissent avec cette pandémie, comme les clusters dont se gargarisent les journalistes . Ne serait - il pas plus approprié d'employer le terme foyer , qui montre bien mieux de quoi se nourrit le virus pour se propager . Bonne soirée Jeanne
    Bises

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Les commentaires anonymes et non signés d'une manière ou d'une autre ne seront pas validés.
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.