Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

mercredi 11 novembre 2020

La mantille de Déotille

 Je ne sors guère de mon jardin en ces temps confinés. Mais je ne m'en plains pas. J'ai un jardin. Même tout petit. Et des visiteurs qui en profitent. Alors pour la troisième fois à plus de 11 heures du soir, les pas de ma chienne et moi ont croisé la route d'un hérisson. Sur le moment j'ai pensé que c'était Pépito qui a pris ses quartiers d'hiver tout près d'ici. Pas le droit de le toucher ni de le déranger. C'est une espèce protégée. Je sais depuis toujours que c'est un auxiliaire utile des jardiniers car il se nourrit des petites bestioles. Ne pas le toucher non plus car ils sont souvent plein de puces et autres parasites. Et l'on sait finalement bien peu de choses de la transmission des virus d'une espèce de mammifère à l'autre.

Bonsoir petit Pépito ! Tiens tes épines sont encore hérissées mais on dirait que je te suis plus familière ce soir !

Et puis l'idée me traverse, si ce n'est pas un monsieur hérisson mais une demoiselle ou une dame hérissonne. Est-ce toi qu'on nomme Déotille, la déesse à l'écorce rugueuse ?


Je ne l'ai pas encore revu(e?) depuis mais hier matin, une bien jolie mantille en fil de soie d'araignée décorait les branches basses d'un thuya


Et de bon matin j'ai tout simplement eu envie de danser sur l'air de Sombreros et mantilles, oui je sais, ce n'est pas tout jeune, mais avouez que la jeunesse qui dansait avait la pêche en dépit des temps qui venaient 


On se fait encor un passo doble ?

à moins que vous ne préfériez une java ou un bon vieux boogie woogie de la fin des années 1920


Mais oui c'est le genre de danses que savait danser ma maman avant de se marier ... et les robes, si elles n'étaient pas tout à fait aussi courtes, étaient au dessus du genou.

Si vous voulez écouter le morceau qui cite boogie woogie la première fois en 1928 c'est par Ici --->

Retrouvez sur son blog la liste des prénoms chez Jill Bill

et peut-être, les liens du rassemblement si Jill Bill le peut. On ne t'en voudra pas si tu ne fais pas ce suivi. Priorité à ta santé !
J'essaierai de tenir à peu près à jour Mes prénoms saison 12

Mes prénoms du mercredi saison1 dansaient à la guinguette de la Récréa-bigornette,
et ceux de La cour de récré de JB avec mes participations aux Prénoms du mercredi :
saison 2 ; saison 3 ; saison 4 ; saison 5 ; saison 6 ; saison 7 ; saison 8 ; saison 9 ; saison 10 ; saison 11

Si vous voulez connaître la genèse de cette aventure ludique, Bigornette, Présidente d'honneur de La cour de récré de JB pour avoir créé les prénoms du mercredi,  s'en expliquait ICI.


10 commentaires:

  1. Merci Jeanne... ah pas facile de connaître son sexe, déjà prendre en mains un hérisson... !! Il est soit l'un, soit l'autre, quant à l'araignée, une tisseuse qui ne chôme pas ! Et puis dansons ,-) bises de m'dame JB

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Jeanne,
    J'♥ beaucoup cette rencontre dans ton jardin ! Qui sait, oui, en effet, c'est peut-être cette dame Déotille ! Et, merci pour ces airs agréables ! Bon mercredi tout entier,
    Bises♥

    RépondreSupprimer
  3. À Cergy j'avais eu aussi un hérisson dans mon jardin, il mangeait les croquettes du chat. c'était peut-être une hérissonne aussi. J'aime ta façon de positiver le confinement. C'est vrai que c'est une chance d'avoir un jardin. Bisous

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Jeanne
    Très belles photos
    Bonne journée à vous

    RépondreSupprimer
  5. Attention de ne pas te faire piquer si tu veux savoir si Pépito est une Déotille car il faut le mettre sur le dos pour explorer son ventre et trouver les parties génitales.... Bon courage Jeanne. 👍
    Bises et bon mercredi

    RépondreSupprimer
  6. Elle semble craintive mademoiselle Déotille .
    J'adore le paso doble :mais les hommes ne savent plus danser maintenant , à part se trémousser sur les pistes! Ils savaient s'amuser nos parents après les guerres... Bonne journée

    RépondreSupprimer
  7. Pour moi ce sera boogie woogie , par contre pas longtemps car les genoux ne sont plus aussi performants qu'avant, le souffle non plus . Qu'est ce que j'ai pu me régaler avec cette danse .
    Bon mercredi Jeanne et salue bien Déotille
    Bises

    RépondreSupprimer
  8. j'adore tout simplement
    le chien, le jardin, dame Hérisson et sombréro et mantilles que j'ai entendu dans ma jeunesse
    et le paso doble avec lequel je me suis enivrée dans les bras de mon bien-aimé
    et le boogie-boggy sur lequel j'ai assoupli mes chevilles !

    merci
    J@k octogénaire

    RépondreSupprimer
  9. Tu as de jolis visiteurs ou visiteuse qu'importe ils sont là et c'est bien...danser ha non les rotules sont plus d'accord. Bises doux weekend Renée http://envie2.be/

    RépondreSupprimer
  10. Moi non plus je n'oserais pas caresser un hérisson... avec un manche à balai, tu peux essayer de le retourner mais, il ne se laissera pas faire. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Les commentaires anonymes et non signés d'une manière ou d'une autre ne seront pas validés.
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.