Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

vendredi 20 mars 2020

Sur le rivage

Pour la page 160 de l'Herbier de poésies 

Une jeune et gente dame
tout de blanc vêtue
crignière flamboyante
regard fixe sur l'horizon
par-delà l'océan.

Une vieille dame en noir
assise ou cassée par les ans
bienveillante veuve ?
sorcière aux tristes oeuvres
pomme, rouet, sortilèges ?
faucheuse noire à l'heure inattendue ?

La mer étale caresse doucement le sable
indifférente à la marche des humains,
veuve noire humaine et spectrale,
fiancée virginale au coeur battant.

La mer caresse la poussière d'étoiles,
conversation muette entre onde et lune.
Sur la ligne d'horizon la jeune voit
un vaisseau encore invisible,
cale aux trésors
coeurs en soif des leurs délaissé(e)s.

Tandis que la vieille déplore ou espère
en son pré carré de pouvoir
un vaisseau porteur de fléaux
rapportés d'autres rivages.

Tandis que le fruit assassin
est pourri de l'intérieur.
©Jeanne Fadosi, mercredi 18 mars2020
à découvrir le vendredi soir  ou le samedi
avec les autres brins sur la page 160 de L'Herbier

"Deux femmes sur le rivage" 1898 -gravure sur bois - coll.privée-
Issue du livre "Edvard Munch ou l'anti cri" Ed. Pinacothèque de Paris

Pas de virgule musicale à vous proposer, mon ordi et ma connexion internet rament de concert, mais des variantes de cette gravure trouvées sur le moteur de recherche

 
Ne soyez pas surpris de voir la gravure à l'envers et souvenez-vous
des tampons en relief de votre enfance

5 commentaires:

  1. La dame couleur de deuil n'inspire rien qui vaille, on pourrait croire que la jeune demoiselle va servir à un sacrifice, un rituel… merci pour le tout, bises, jill

    RépondreSupprimer
  2. Superbe texte pour commenter cette gravure. Bravo Jeanne.
    Bisous, bisous

    RépondreSupprimer
  3. Je n'aurais pas pensé à aller chercher d'autres images... je les découvre grâce à toi. Merci !
    J'aime énormément ton poème.
    Bises et douce journée.

    RépondreSupprimer
  4. C'est une bonne idée que d'avoir été chercher d'autres version du tableau... Ton texte est un peu sombre, d'une grande force émotionnelle et ne peut que toucher !

    RépondreSupprimer
  5. Superbes, ces mots, Jeanne, pour décrire cette gravure ! Bravo et bonne fin de semaine ! Bises♥

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Certains rencontrent des difficultés à renseigner leurs liens : vous pouvez signer votre commentaire de votre nom ou pseudo, merci
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.