Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

mercredi 18 mars 2020

Materne la mine terne

Oui c'est bien la figure terne et triste qu'affiche le nouveau guide de notre équipe jusqu'à présent occupée à tirer un maximum de plaisir de leur world trip bien loin de suivre le fil de l'actualité. Ils s'étaient juste documentés sur les précautions à prendre quant à l'état sanitaire des pays qu'ils découvraient.
En Inde par exemple, ils savaient que c'était l'un des pays où la lèpre sévit encore et ils se faisaient fort de relayer des associations pour lutter contre ce fléau.

L'Inde contre le tabou de la lèpre (document ARTE, environ 3 min)




Ensemble - Guérir de la lèpre dans les régions rurales du centre de l’Inde, avec Fairmed

Mais oui ils ne voyagent pas que pour le tourisme et la découverte de lieux merveilleux mais dans le sentiment louable d'être utiles.

Alors quand leur nouveau guide leur apprend qu'une pandémie sévit et que leur voyage, dans quelque direction qu'ils souhaitent le poursuivre semble bien compromis, nos joyeux lurons tombent des nues !
Loin des lieux qu'ils ont quittés et de leurs habitudes de grand confort, ils n'imaginent guère l'état d'esprit des habitants de leurs pays si opulents au regard de ce qu'ils découvrent ici

La beauté époustouflante des sites 

Jaîpur - Fort Lambert
ne les empêche pas d'être les spectateurs de la dure réalité des habitants

Mandawa

Retrouvez sur son blog la liste des prénoms chez Jill Bill

et peut-être, les liens du rassemblement si Jill Bill le peut. On ne t'en voudra pas si tu ne fais pas ce suivi. Priorité à ta santé !

J'essaierai de tenir à peu près à jour Mes prénoms saison 11

Mes prénoms du mercredi saison1 dansaient à la guinguette de la Récréa-bigornette,
et ceux de La cour de récré de JB avec mes participations aux Prénoms du mercredi :
saison 2 ; saison 3 ; saison 4 ; saison 5 ; saison 6 ; saison 7 ; saison 8 ; saison 9 ; saison 10

Si vous voulez connaître la genèse de cette aventure ludique, Bigornette, Présidente d'honneur de La cour de récré de JB pour avoir créé les prénoms du mercredi,  s'en expliquait ICI.

15 commentaires:

  1. Bonjour élève Jeanne, oui des endroits superbes à visiter, mais la vie des habitants, rien de drôle comparé à nous ! Même si nous vivons des moments difficiles, restrictions en sorties, pour certains ça se rajoute à leur misère… que dire… Materne sois le bienvenu à la cour de récré, MERCI à toi, bises de m'dame JB ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord avec toi. C'est une période difficile mais nous sommes plutôt chanceux par rapport à une majorité de l'humanité. et même ici je pense aux sdf et aux mal logés, aux femmes et aux enfants maltraités déjà en temps ordinaire ...

      Supprimer
  2. Pas inspirée pour le commentaire fais certainement un blocage sur cette pandémie. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne t'en veux pas. Toi qui a bataillé avec panache ces dernières années, cette pandémie et le climat anxiogène qu'elle entraîne plus que la menace directe doit réactiver bien des angoisses. Prends soin de toi Martine. Heureusement que tu as eu le temps de bien connaître votre lieu de vie actuel et tu dois pouvoir t'aérer et faire un peu de sport lion des endroits fréquentés. bises

      Supprimer
  3. Ce doit être un pays aux mille contrastes ; richesse des sites et des lieux et pauvreté des habitants .
    Confinons-nous et attendons des jours meilleurs.Bise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. selon le témoignage d'amis qui y sont allés, ce qui les a frappé, outre la pauvreté, c'est aussi l'extrême opulence d'un petit nombre ...bises

      Supprimer
  4. Ton équipe va déchanter !
    Bises et bon mercredi Jeanne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah c'est sûr ! J'ai entendu à la radio hier des participants à un jeu de téléréalité pendant un mois complètement coupés de ce qui se passait dans le monde qui ont du atterrir brutalement dans la "vraie vie" bises

      Supprimer
  5. C'est vrai qu'on ne peut pas vraiment l'imaginer...
    J'espère que ce voyage ne sera pas interrompu.
    Bisous et douce journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben là ils sont coincés ... revenir vers l'ouest ... et des zones de conflit ou de foyers infectieux, poursuivre vers l'est où on ne les laissera pas entrer ... Ici c'est pour l'amusement mais je pense à ceux et celles qui se trouvent en vrai confrontés à ce problème. bises

      Supprimer
  6. Materne oui peut avoir la mine terne , un world trip qui ne peut se continuer en ce moment . Quant aux maladies présentes encore dans certains pays , oui c'est vraiment terrible car elles ne sont pas du tout médiatisées .
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui est terrible c'est l'inégalité devant la santé. Faudrait-il médiatiser ? oui si c'est pour faire régresser efficacement ces fléaux, non si c'est juste pour alimenter les peurs ancestrales des pestiférés et autres malades comme c'est par exemple ici le cas pour la lèpre en Inde ou ailleurs.

      Supprimer
    2. et j'oubliais ... bises symboliques en respectant les distances de protection

      Supprimer
  7. Même la mine terne, que c'est BON que leur prise de conscience à travers toute cette beauté qui leur est offerte ! Ils devront attendre pour bouger de nouveau, on l'espère et on le souhaite, hein, Jeanne ! Bravo ! J'♥ ! Bonne poursuite de ce mercredi ! Bises♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ben oui ce n'était pas la bonne année pour se lancer dans un tour du monde et si sur ce blog, c'est de l'imagination, je n'aimerais pas être à la place de tous ceux, expatriés, déplacés exilés de l'intérieur ou de l'extérieur, touristes, qui se retrouvent coincés dans un lieu qui ne leur est pas familier>. bises

      Supprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Les commentaires anonymes et non signés d'une manière ou d'une autre ne seront pas validés.
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.