Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

jeudi 12 mars 2020

Virus et couronnes ...

Marie Chevalier nous suggère pour le jeudi 12 du défi n°233 des CROQUEURS DE MOTS :
Et si on faisait  un petit poème acrostiche avec le mot  C O R O NA V I R U S ?
(oups, j'avais oublié de donner un titre à l'article)

Au sablier du temps inéluctable ...

C'était arrivé dans un monde pas mal à l'enverS
Où prospérait alors un ostracisme déjà aigU
Rien n'arrêtait la contagion de la peuR
Obérant le raisonnement à l'envI
Nul ne taisait ce leitmotiV
Alerte, ! rien ne l'arrêterA
Virus, va-t-en guerre sans limitatioN
Ils pourchassaient tous les QuasimodO
Rambos rêvant de hauts murs et fil de feR
Ulysse par cent rejetés à la mer par un commandO
Sirènes ensorceleuses leurrant l'humanité : terrible écheC !


Ces successions de matins mornes m'ont amenée à relire Un beau matin et à revoir et relire ce qu'il contenait

9 commentaires:

  1. En cent ans nous avons connu 4 grandes épidémies mortelles… elles n'ont pas eu raison de l'humanité, même avec des décès à la pelle, pire encore qu'aujourd'hui… certes en avions-nous besoin… non bien sûr, ce monde est déjà si… tourmenté par son état ! Merci Jeanne, bises

    RépondreSupprimer
  2. Magnifique texte et habile mise en perspective du sablier.
    Bravo Jeanne !

    RépondreSupprimer
  3. Défi bien relevé... un acrostiche en forme de calligramme, bravo !
    Bisous et douce journée.

    RépondreSupprimer
  4. Défi superbement relevé en espérant que le sablier n'annonce pas la fin de trop de gens. Bisous Renée http://envie2.be/

    RépondreSupprimer
  5. Bravo pour ce calligramme fort réussi. Il court, il court le virus. Elle court, elle court la psychose. J'ai mon overdose ! Belle fin de semaine. Bisous

    RépondreSupprimer
  6. Calligramme, double acrostiche !!! Mille et un bravos Jeanne ! C'est vraiment super ! Bonne poursuite de ce jeudi ! Bises♥

    RépondreSupprimer
  7. Superbe double acrostiche et en plus en calligramme , c'est excellent . Bon pour le leitmotiv je pense qu'il n'est pas près de cesser , les effets pervers de cette crise se font déjà sentir .
    Bises

    RépondreSupprimer
  8. Un virus qui remet les pendules à l'heure et qui nous rend humbles ! Mais c'est affreux non seulement pour beaucoup de gens mais tous ceux qui en subissent les conséquences économiques . Bon week end

    RépondreSupprimer
  9. Une participation excellente. Même le coronavirus s'inclinera devant toi. Bises

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Les commentaires anonymes et non signés d'une manière ou d'une autre ne seront pas validés.
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.