Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

mercredi 11 janvier 2017

Jacotte la parigotte

Pour une autre Jacotte, bien réelle, ma grande sœur de qui j'avais fait le portrait pour un ancien prénom du mercredi.

Mon tour de la France des provinces passe ce mercredi par Paris :


Jacotte la parigotte
intérimaire mandigote
aux passants faisait la parlotte
et mangeait rarement des biscottes
Elle avait l'accent d'Arletty
pas de mac, mais son pote Titi
Un jour de gel était parti
Sans grafiti, anéanti.
Elle avait été cousette
Au Moulin Rouge et d' la Galette
elle faisait toutes ses amplettes
au marché près de la Roquette.
A la sortie d' Violettes impériales
elle vendait des violettes spéciales
puis reprenait le bus à impériale
Raquel Meller Violettes Impériales
pour retrouver sa chambrette glaciale.
French-cancan
arrêt sur image du film Moulin Rouge



















Ci dessus un costume courant à Paris dans la deuxième moitié du XIXe siècle




Violettes impériales, opérette de Vincent Scotto, créée en 1948, d'après deux films de Henry Roussell, l'un muet (1924), un nouveau parlant (1932)
Ile-de France
Histoire de l'Ile de France
Spécialités culinaires d'Ile de France

et pour ce qui est de l'accent parigot, en voici le prototype glorifié par la grande Arletty et Jean Gabin (on peut l'écouter dans Je sais, chez lénaïg)


bonus, inspiré par lilou avec l'écharpe de Maurice Fanon. Je me souvenais vaguement de son



La liste des prénoms chez Jill Bill (Jill Bill nous a déjà concocté une liste de prénoms pour la reprise de septembre) et Les liens du rassemblement
Avec un salut amical spécial à  Bigornette , 
Présidente d'honneur de La cour de récré de JB

15 commentaires:

  1. Sympa et peut être qu'elle se cocotte la Jacotte. Beau mercredi

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour élève Jeanne, ah oui on m'a rappelé l'avoir eu en 2014 ce prénom... pas vu, tant pis ! Jacotte la parigotte pas bien riche sois la bienvenue à la cour de récré, MERCI pour le tout, bises de m'dame JB ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Jeanne,
    Ah, l'accent parigot a quand même un peu (beaucoup) disparu, bien qu'il reste encore quelques titis, si on sait les chercher.
    Aujourd'hui, tu passes par chez moi (Paris), et c'est avec plaisir que je souhaite la bienvenue à ta Jacotte. Je l'emmène de ce pas en Gare du Nord, pour qu'elle prenne le Thalys, direction la Belgique, ou elle est attendue, bien sûr.
    Bise et belle journée à toi.
    FP

    RépondreSupprimer
  4. Ca dépote une vie de Parigote qui se prénomme Jacquotte !

    RépondreSupprimer
  5. Elle n'a pas eu la vie facile ta Jacotte, mais elle me plait beaucoup !
    Bises et bon mercredi Jeanne

    RépondreSupprimer
  6. c'est à garder car l'accent parigot "tête de veau" on ne l'entend plus guère que dans les vieux film heureusement que mademoiselle Arletty l'a rendu inoubliable !

    RépondreSupprimer
  7. En plus, tu as évoqué un film que j'aime beaucoup... merci pour ce souvenir.
    Et merci aussi pour Jacotte.
    La vie n'est pas simple, mais si elle a un ami, tout n'est pas gris.
    Passe une douce journée. Bisous.

    RépondreSupprimer
  8. Que d'imagination, chère Jeanne !!!!
    Bravo vraiment !!
    Un beau rappel à Arletty et aussi à Violettes impériales, film que j'ai vu certainement plus de 10 fois -;) .
    Gros bisous et bonne journée.
    Francine (Clio)

    RépondreSupprimer
  9. mendigote ta Jacotte parigotte, elle me plaît bien, j'espère qu'elle aura trouvé une roulotte et une bouillotte car cette nuit ça grelotte!!

    RépondreSupprimer
  10. Une Jacotte en chair et en os ! Super Jeanne ! J'♥ beaucoup ! Bonne et belle poursuite de ce mercredi ! Bises♥

    RépondreSupprimer
  11. Une Jacotte pas virtuelle ? pas facile la vie parisienne mais touchante ta Jacotte et je suis sure qu'a la cour de récré elle va se réchauffer.
    bises

    RépondreSupprimer
  12. toujours bien enlevé et centré sur la région !
    à l'arrivée cela fera un joli tour de France !
    bises

    RépondreSupprimer
  13. Une vraie parisienne cette Jacotte ! Une vie de danseuse de revue;pas toujours facile. Dommage que l'accent" parigot "soit presque tombé dans l'oubli au profit d'un accent affreux qui ne ressemble à rien.

    RépondreSupprimer
  14. Belle Jacotte qui danse pour le plaisir de nos yeux. Merci pour ce tour de France.

    RépondreSupprimer