Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, combien en 2016 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

jeudi 26 mai 2016

Ruptures, de Jeanne Fadosi

Not' cap'tain Dômî à la barre de l'avant dernier défi de la saison, n°167 de son petit nom, indique en feuille d'étape du 1er jeudi en poésie : Jeudi 26 mai : poème sur la rupture (drôle si possible)
Ben, j'ai un peu cherché chez mes poètes favoris, poèmes de rupture ou de séparation, il y en a pléthore, mais drôles . . . Mais c'est bien sûr, lilou nous avait mis au défi en février 2013 :

« Rupture »
Des ruptures, il y en a de toutes sortes....et certaines sont bénéfiques. Alors une petite histoire à nous raconter.
Alors vous pensez bien que je peux sans crainte du hors sujet, rééditer ma participation de l'époque.

Faire rimer rupture et bénéfique, même en prose, est un exercice auquel nos éducations ne nous ont guère habitué. Essayons quand même.

Ruptures ...

Rupture du cordon ombilical :
Ouf ! il devenait bien étroit le bocal !
Rupture d'une fermeture à glissière :
Chouette ! enfin un nouvel imper !
Rupture d'avec la famille :
A nous la ville, la nuit, les filles ! 
Rupture sentimentale :
La liberté d'une vie sociale !
Rupture du contrat de travail :
La preuve que tu en as eu, du travail !
Rupture des ligaments croisés :
Visites gratis d'ascenseurs de musées,
Se garer sur une place pour handicapés,
A condition qu'elle ne soit pas déjà encore squattée.
Rupture d'avec la Société :
C'est sa dernière liberté,
Au moins en tant que SDF
Il (elle) ne paiera pas l'ISF !
Une p'tite rupture d'anévrisme :
Et simuler le gâtisme
Pour bénéficier à vie
D'une charmante auxiliaire de vie.
Enfin, rupture d'avec la vie :
Fatal !
C'est la conclusion de toute vie ...
Animale !
Connaître le dernier voyage ?
Engraisser un vert pâturage ?
Flambée d'une boite en bois tendre ?
Rupture en corps, poignée de cendres ;
Semaines des éternels dimanches ?
Entre quatre planches d'un luxe étanche.
jeanne Fadosi, samedi 16 février 2013
pour le défi n°96 des CROQUEURS DE MOTS


8 commentaires:

  1. Une façon de positiver chaque difficulté de la vie.... J'aime bien

    RépondreSupprimer
  2. Eh eh Jeanne, en veux-tu... en voilà de la rupture ! Celle avec la vie, la plus terrible, le mot fin ! Merci, bises

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Jeanne,

    Tu as parfaitement réussie à traiter ce sujet avec malgré la difficulté y ajouter une pointe d'humour. Bravo !
    Bise très amicales.

    Henri..

    RépondreSupprimer
  4. Chère Jeanne, j'arrive droit de chez Henri, moi qui ai un retard considérable dans mes lectures des amis. Superbe poème qui ne fait pas rire aux éclats mais qui fait bien sourire. Réédition ? Mais tout à fait, on ne compte pas quand c'est bon ! Gros bisous.

    RépondreSupprimer
  5. L'humour est bien là et j'ai ri... même si parfois j'aurais pas dû.
    Certains sujets sont bien trop sérieux.
    En tout cas, j'ai adoré.
    Bises et douce journée.

    RépondreSupprimer
  6. Une jolie rupture toute en humour Jeanne, bravo pour cette réédition !
    Je reprends doucement le chemin des blogs, bises et bonne soirée. ZAZA

    RépondreSupprimer
  7. Bravo Jeanne ! Que de ruptures ! C'était et c'est bien pensé ! Bonne fin de semaine ! Bises♥

    RépondreSupprimer
  8. Ah merci de rééditer, je ne connaissais pas et c'est super ! j'ai aimé ...
    Bisous

    RépondreSupprimer