Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

samedi 7 mai 2016

Au pied Ego ! pour Mil et Une

Avec mes précautions d'usage que les habitués connaissent par cœur et dont ils peuvent s'agacer, c'est que  transmettre, c'est aussi cela : répéter pour ne pas laisser sur le bord de la route les nouveaux venus . . .
Sur l'image du sujet de la semaine 16-18 de miletuneA vous de décider* de la découvrir avant ou après la lecture de ce qu'elle m'a inspirée, au croisement d'autres évocations (images support)



Au pied Ego !

- Mais pourquoi l'as-tu appelé Ego ta klebs ! Chaque fois que je l'appelle, elle fout le camp ! Et pour couronner le tout, elle a l'air de plaire au klebs du Blaireau. Il ne manquait plus que ça ! Tu ne viendras pas te plaindre quand, ni vu ni connu, il en sera fini de son état de vacuité !
- Levé du mauvais pied le garde-champêtre ? T'inquiète ! je t'en garderai un de petiot de ma Ego et tu pourras l'appeler parsdonc. Tu prendras quoi ce midi ? Des pieds panés ou de la tête de veau ?
- Tu n'aurais pas plutôt de la fesse de bique d'hier. J'aime !
- Il m'en reste ! et je te garantis que c'est encore meilleur quand on le mange froid.

clin d’œil : j'en conviens les jeunots ne connaissent sans doute pas ce film d'anthologie "Ni vu, ni connu", sorti en 1957, année où le public de cinéma découvrait le talent de comique de Louis de Funès.
Ni vu ni connu Clic --->
Jeanne Fadosi pour l'image 18-2016 de miletune

* Les mots lus ne sont jamais tout à fait les mêmes que les mots écrits, y compris quand ils sont relus par leur auteur. Les mots impulsés par une image échappent eux aussi, et c'est tant mieux, à un seul déterminisme bi-univoque. Mais il n'est pas gratuit de lire sans voir l'image, ou en l'ayant vu ou en la voyant. Quel que soit votre choix, découvrir l'image support avant ou après, vous ne pourrez remonter le temps pour comparer les expériences.
Le choix de l'une interdit les autres.

4 commentaires:

  1. Lu sur Mil et Une Jeanne, un flm vu en noir et blanc en son temps avec de Funès et Moustache... ;-) On en fait plus... Belle journée, bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'arrive pas à mettre un commentaire directement !
      Je connais ce film qui m'a toujours fait rire. Il me semble que le chien s'appelle "Fou l'camp" et c'est top quand De Funès lui dit : "foul'camp, viens-ici" !
      Bon dimanche.

      Supprimer
  2. Merci pour le lien... j'avoue que je ne connaissais pas ce film.
    En tout cas, j'aime beaucoup ta mise en scène.
    Passe un bon dimanche, Jeanne.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai lu avant et j'ai rit en voyant la photo, bravo pour le dialogue. Quant au film j'avoue ne pas connaître.

    RépondreSupprimer