Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, combien en 2016 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

jeudi 31 décembre 2015

A l'Homme, de Victor Hugo, début du poème

En cette fin d'année dense en événements tragiques et exacerbés, j'aurais pu dans mes rêves poétiques clic et clic ou présenté autrement clic. j'ai eu envie de relire ce poème de Victor Hugo, si visionnaire


 *
Si tu vas devant toi pour aller devant toi,
C'est bien ; l'homme se meut, et c'est là son emploi ;
C'est en errant ainsi, c'est en jetant la sonde
Qu'Euler trouve une loi, que Colomb trouve un monde.
Mais, rêvant l'absolu, si c'est Dieu que tu veux
Prendre comme on prendrait un fuyard aux cheveux,
Si tu prétends aller jusqu'à la fin des choses,
Et là, debout devant cette cause des causes,
Uranus des païens, Sabaoth des chrétiens,
Dire : — Réalité terrible, je te tiens ! —
Tu perds ta peine.
  *
                                Ajuste, ô fils quelconque d'Ève,
N'importe quel calcul à n'importe quel rêve,
Ajoute à l'hypothèse une lunette, et mets
Des chiffres l'un sur l'autre, à couvrir les sommets
De l'Athos, du Mont-Blanc farouche, du Vésuve,
Monte sur le cratère ou plonge dans la cuve,
Fouille, creuse, escalade, envole-toi, descends,
Fais faire par Gambey des verres grossissants,
Guette, plane avec l'aigle ou rampe avec le crabe,
Crois tout, doute de tout, apprends l'hébreu, l'arabe,
Le chinois, sois indou, grec, bouddhiste, arien,
Va, tu ne saisiras l'extrémité de rien.
Poursuivre le réel, c'est chercher l'introuvable.
[ ... ]


Victor Hugo, La Légende des siècles, Nouvelle série, XXVII, A l'Homme, (1877)


J'en avais présenté d'autres extraits ICI et le texte complet est sur wikisource - A l'Homme




7 commentaires:

  1. Bonjour Jeanne, je suis loin de tout connaître de Victor... alors je vas me contenter de vivre ma petite vie et de te souhaiter un douce et bonne année... bien à toi, bises, JB

    RépondreSupprimer
  2. Oui, visionnaire et somme toute, éternel...

    RépondreSupprimer
  3. grandiloquent peut être mais immensément grand, visionnaire et si humain....juste un passage pour te souhaiter une belle année,çà peut paraitre inapproprié mais à mon sens même au vu de toute la haine accumulée ici et là en 2015 (et avant)il faut croire en notre humanité!

    RépondreSupprimer
  4. Ou comment Tout faire pour enrichir son existence sans jamais croire qu'on obtiendra tout ce qu'on désire!

    RépondreSupprimer
  5. "poursuivre le réel, c'est chercher l'introuvable"
    Plus je lis Hugo, plus je trouve qu'il est toujours d'actualité.
    Magnifique !
    Bises et douce soirée.

    RépondreSupprimer