Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, combien en 2017 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

mardi 29 décembre 2015

Le génie du père noël

Épilogue d'un récit-conte en trois épisodes     épisode 1   épisode 2
Il faut dire que sur ce coup-là, l'appel à témoins de Adamante m'a suggéré une idée de génie alors que je me perdais en hypothèses sur ces mésaventures ...


le génie du père noël

C'est sur l'atlantique
tel Jonas ou Pinocchio
profitant du vent
poussant à son gré un sac
en plastique danger des mers
désagrégé, ingurgité
que cette année il comptait
faire sa tournée.
D'un coup de dents le voilà
dans le ventre d'une baleine
qui a mangé le grondin
qui avait mangé le sac
en miettes, tout imbibé
de l'esprit de Noël !
Poison lent pour les poissons
en poupées russes
Noël suffoque
Invoque Noé
son vieux pépé.
Il essaye tout
rébellion
séduction ...
La baleine a recraché
ce grondin grondeur
délivré pour pas longtemps
repris estourbi
dans un filet traînant.
C'est finalement une caresse
qui chatouille et grattouille
sur l'étal d'un marché.
Dans sa détresse le grondin
se cambre et bondit.
Vite le génie en profite
pour se cacher dans la salade.
Rescousse de perdreaux de l'année
pour un arrêt devant l'école
et un retour à l'atelier.
Le père Noël est revenu.
Il peut commencer sa tournée.

Pour l'herbier en poésie d'Adamante

Comment ça ce n'est pas le père noël .

6 commentaires:

  1. Quel bonheur ce poème, une aventure dans les profondeurs, une re-naissance. Merci de ta participation, Jeanne, j'espère que d'autres images et d'autres appels t'inviteront à participer. Belle fin d'année.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Jeanne... Dans le ventre d'une baleine, tu nous en diras tant, bravo à toi aussi, bises

    RépondreSupprimer
  3. Cette mésaventure t'a bien marquée mais tu l'as positivée en écrivant ce poème original et léger

    RépondreSupprimer
  4. J'avais lu ton poème original et inspiré chez Adamante chez qui je me rends désormais grâce à ton relais de mes petites souris qui font sourire.
    Bravo.
    Belle journée, Jeanne.
    eMmA

    RépondreSupprimer
  5. Sourire... Heureusement que la baleine ne l'a pas gardé. :)

    RépondreSupprimer